undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

15 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Entre sang et larmes ..., 4 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Bleed - Edition remasterisée (CD)
Le sang, c'est celui du titre (de l'album et d'un morceau), mais aussi celui qui coulera à la fin de cette année 69 au festival d'Altamont avec les Stones en tête d'affiche et clouera définitivement le cercueil des années 60 et de leurs gentilles utopies... Les larmes, ce sont celles qu'ont versées les fans du groupe à l'occasion du décès de Brian Jones, quelques mois avant la parution de « Let it bleed ».
Un Brian Jones très peu impliqué dans la création de « Let it bleed » (il n'était guère présent non plus sur « Beggars Banquet »). Il est juste crédité pour des percussions sur « Midnight rambler » et de la harpe sur « You got the silver ». Son « successeur » Mick Taylor n'a participé qu'à deux titres : « Country honk » et « Live with me ». « Let it bleed » est le disque de Jagger et Richards, surtout de Richards d'ailleurs, qui après avoir sorti le groupe du bourbier psychédélique avec « Beggars ... », va maintenir le cap dans la même direction, rock en avant toute ...
« Gimme shelter » donne d'entrée le ton, le doute n'est désormais plus permis et « Beggars Banquet » pas un accident, oubliées les jolies mélodies pop, tous aux abris, les Stones are back in town ... et back to the roots aussi, avec le suivant « Love in vain », une des plus belles compositions de Robert Johnson , livrée ici en une interprétation rêche et près de l'os ...
« Country honk » est une version épurée et moins électrique du single « Honky tonk woman » sorti quelques semaines plus tôt, et qui donnera lieu à cette époque-là en concert à des numéros très chauds en public, où Tina Turner, souvent en 1ère partie avec Ike, viendra se frotter (dans tous les sens du terme) à Jagger sur scène... « Live with me » est un rock bien méchant porté par un riff assassin de Keith, et aéré avec un petit solo de sax... « Let it bleed » et son fatras sonore annonce le capharnaüm musical d' « Exile on Main Street » avant qu'arrive la pièce centrale du disque, le terrifiant « Midnight rambler », boogie soutenu par l'harmonica de Jagger qui rend d'un coup obsolète l'intégrale de Canned Heat et superfétatoire la carrière de Status Quo, avec un message subliminal : parents, ne laissez pas votre fille sortir avec un Rolling Stone, elle pourrait bien croiser la nuit le fantôme de Jack l'Eventreur ...
« You got the silver », c'est le morceau de Keith, le premier de toute la discographie des Stones où il chante lead, et qui deviendra une quarantaine d'années plus tard un des rares moments forts du film que leur a consacré Scorsese ... « Monkey man » est le titre le plus sale, le plus déglingué du disque, et accessoirement une des meilleures performances vocales de Jagger, sauvage comme rarement...
« You can't always get what you want » est un des morceaux les plus atypiques des Stones. Démarré par une chorale gospel, la mélodie est ensuite soulignée au piano, avant un mid-tempo rock et un orchestre, et que tout soit emporté en un crescendo progressif vers la transe finale, qui n'est pas sans rappeler celle de « Sympathy for the Devil ».
Le disque est produit comme tous ceux de cette période par Jimmy Miller, et on note la participation des usual suspects classiques (Ry Cooder, Al Kooper, Nicky Hopkins, Bobby Keys, Merry Clayton, ...). Pour quelques-uns, ce disque marquera la fin des « vrais » Stones (mort de Brian Jones qui en a été l'âme jusque là et dernier disque chez Decca). Keith Richards assurera désormais la ligne musicale et la direction du groupe, avec deux nouveaux chefs-d'oeuvre studio consécutifs (« Sticky fingers » et « Exile ... »). Quand les poudres blanches prendront chez lui le dessus sur la créativité, le délitement arrivera, lent mais inexorable, à partir du milieu des années 70...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 23 de cette discussion.
Message initial: 6 déc. 09 16:05:43 GMT+01:00
Brutor dit:
Un monument !! Incontournable ! Indéniablement, un des meilleurs des Stones (sinon, Le)... La classe.

Publié le 6 déc. 09 16:27:47 GMT+01:00
Un disque comme ça, c'est du gâteau à chroniquer (mais où va-t-il chercher tout ça?). Fait effectivement partie de la triplette magique. Ah Merry Clayton....Petite précision: You got the silver utilisé sur la bande son de Zabriskie Point.

En réponse à un message antérieur du 6 déc. 09 22:27:38 GMT+01:00
Triplette magique ... Beggars, Let it bleed, Sticky, Exile... Il y en a quatre dans ma triplette magique.
Et Aftermath pas loin derrière ...
You got the silver sur Zabriskie Point ? Tu es sûr ?

En réponse à un message antérieur du 7 déc. 09 07:55:02 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 21 mai 11 11:08:49 GMT+02:00]

Publié le 7 déc. 09 09:47:14 GMT+01:00
Fab Three dit:
Moi c'est Exile au pinacle tout seul, mais bon cest juste pour véhuter en passant.

En réponse à un message antérieur du 7 déc. 09 12:25:38 GMT+01:00
Ouais, bon, quatre. J'ai jamais su compter. Je confirme, avec Le Mécréant, pour Zabriskie Point: vue d'avion de la camionnette dans la Vallée de la mort.

En réponse à un message antérieur du 7 déc. 09 12:35:01 GMT+01:00
Brutor dit:
"Sticky fingers" ? Déjà rien que pour le titre et la pochette... il fallait vraiment être tordu, et provocateur ; et avoir suffisament de poids dans l'industrie musicale pour pouvoir faire cela. Maintenant, tout juste si on le remarquerait, mais, il y a près de quarante ans...
On peut également rajouter le live de la même période.

En réponse à un message antérieur du 7 déc. 09 18:12:56 GMT+01:00
Vincent dit:
J'en apprend des choses !!

Publié le 7 déc. 09 21:18:25 GMT+01:00
BAGRATION dit:
"Take tea at three". Un fabuleux de chez fabuleux + Jumpin' Jck Flash + Sympathy for the devil....direction Très loin de ce bourbier. VU++++++ et REVU+++++=VU+++++

Publié le 7 déc. 09 22:54:15 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 19 mai 11 09:15:28 GMT+02:00]
‹ Précédent 1 2 3 Suivant ›

Détails de l'évaluation