Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Réédition salutaire, 29 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Concertos pour violon - Concerto pour 2 violons (CD)
Issu de l'ancin fond de la regrettée maison de disque ERATO, voila sans doute une réédition qui est des plus salutaires.

Disons le d'entrée, ce disque contient trois chefs d'oeuvre, puisqu'il s'agit des trois seuls concerti de Bach pour violon, et quels concerti, des merveilles ! Ecrits aux alentours de 1720 au cours d'un séjour du cantor à Coethen, ce sont de véritables institutions pour tout amoureux de la musique baroque ou de la musique tout court.

Le disque en lui même de façon global est superbe, et souffre de peu de concurrence en version d'instruments d'époque, les instruments modernes ne pouvant éventuellement rivaliser que dans les mouvements lents sans tomber dans le ridicule.

Le violon de Monica Huggett sonne de façon magistrale, les tempi utilisés par Ton Koopman sont idéaux, l'Amsterdam baroque orchestra est bien en ordre.

Le premier mouvement du 1041 est un véritable hommage à l'Italie et Bach puise ici en mode mineur dans la verve de Vivaldi pour nous offrir un véritable "tube". Son andante tout en méditation progresse comme une marche lente et résignée vers des chemins d'automne que les quatres saisons du prêtre rous n'auraient pas dédaignées. L'allegro final est plus convenu et fait appel à la virtuosité du soliste.

Le 1042 en majeur offre dans son premier mouvement une ambiance solaire et émouvante dans ses envols vers des cîmes où l'archet se perd en beautés célestes. L'adagio sert surtout de transition avec l'allegro du troisième mouvement, véritable morceau d'anthologie qui se rapproche plus du modèle "brandebourgeois et géométrique du très cartésien et germanique Bach.

Le 1043 pour deux violons en mode mineur redevient italianisant et son premier mouvement tourmenté est un dialogue aux accents déchirants entre les deux solistes superbement secondés par l'orchestre.

Le deuxième mouvement largo tout en noblesse et otpimisme, comme une rayon de soleil intervenant après une averse pour faire luire les gouttes d'eau sur les fleurs d'un arbre. Le troisième mouvement plus sommaire redonne la part belle à la virtuosité.

Alors d'ou peuvent venir nos réserves? Et bien d'une prise de son trop proche du violon qui occulte totalement l'orchestre même si le concerto est là pour mettre en valeur le soliste, point trop n'en faut.

Et puis aussi il manque un peu de liant, une cohésion entre le violon et l'orchestre, une complicité qui bizarrement semble ne pas exister.

Ces remarques mises à part, c'est une des versions de références que vous aurez làà un prix modeste et pour trois quart d'heure de bonheur. A comparer avec la version superbe aussi de Trevor Pinnock.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 30 janv. 12 18:51:27 GMT+01:00
Titus dit:
Voilà de quoi satisfaire les amateurs de commentaires détaillés !

Cordialement,

Publié le 3 févr. 12 22:40:37 GMT+01:00
BAGRATION dit:
Vu++++

En réponse à un message antérieur du 16 avr. 12 16:27:54 GMT+02:00
Henrard dit:
Je crois que c'est un disque pour l'île déserte.

Publié le 8 mai 13 11:10:21 GMT+02:00
Un très beau commentaire qui rend hommage à de très belles interprétations. Standage est très bien avec Pinnock mais apparaît parfois trop sage. Celle de Pablo Valetti et de Café Zimmermann est excellente est excellente mais parfais trop débridée. VU.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Henrard "ivan henrard"
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : france

Classement des meilleurs critiques: 15