Commentaire client

74 internautes sur 82 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Il aurait pu (dû) mieux faire !, 2 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nikon D5200 Appareil photo numérique Reflex 24.2 Kit Objectif 18-55 mm DX VR Noir (Appareils électroniques)
Suite à la mise à jour du D3100 avec le D3200, la marque jaune nous gratifie en ce début d'année 2013 de l'arrivée du 5200, remplaçant désigné du D5100.
Cette nouvelle mouture est destinée, comme son prédécesseur, à un public amateur averti et constitue une offre intéressante pour qui souhaite se lancer dans l'aventure du réflex. Il est mieux fini que le 3200 et ses caractéristiques techniques sont un peu plus alléchantes, mais il n'apporte pas de "révolution" majeure, ce qui est sans doute à l'origine de l'impression de frustration ressentie lors des premiers essais effectués pour déceler le potentiel de "la bête".

A cet égard, on peut dire qu'il est exactement ce qu'il prétend être : un mix du D3200 et du D7000. Pas moins ... mais pas plus non plus !
Côté design, il reprend à l'identique celui du D5100. Son ergonomie n'est pas non plus révolutionnée : les commandes indispensables sont toujours bien positionnées sous la main droite, ce qui permet de se concentrer avec la main gauche sur les réglages de l'objectif, (mise au point, stabilisation, et touche personnalisable "Fn" (celle-ci étant par défaut configurée pour le réglage des ISO, ce qui n'est pas la plus sotte des solutions).
Les menus déroulants permettant les différents réglages sont du "pur Nikon": très (trop ?)complets, et du coup un peu déroutant pour le grand débutant, qui devra passer un peu de temps à compulser le manuel.
Le bel écran orientable de 3 pouces (7,5 cm de diagonale) et 921 000 points n'est pas tactile, contrairement à ce que propose la concurrence ...
A comparer à l'AF 11 points du D3200, son autofocus 39 points (hérité du D7000) dispose d'une bien meilleure réactivité (en photo comme en vidéo).
Le processeur Expeed 3 qui assure les flux vidéo est exactement le même que celui des Nikon D4, D800, et ... D3200.

Côté capteur, pas de surprise, même si le fabricant n'est pas le même que celui du D3200. Je cherche encore et toujours l'intérêt de proposer sans cette gamme une résolution aussi élévée que les 24 Mpxl du D5200, le public visé par cette gamme ne dépassant que rarement le format d'impression A4. 12 Mpxl suffisent - et largement ! - pour des tirages photos jusqu'au format A3 et, côté vidéo, une télé HD n'affiche qu'une résolution de 1920 x 1080 quelle que soit sa taille.
Toutefois, par rapport au D3200, ce nouveau capteur s'en sort bien, et surtout beaucoup mieux en Jpeg. Les images sont plus détaillées jusqu'à 1600 ISO, et restent très exploitables jusqu'à 3200 ISO. Mais je vous déconseille de vous risquer au delà de cette sensibilité, vous seriez alors contraints de chercher vos images au milieu d'un nuage de pixels...
De plus, un capteur de cette résolution exige des objectifs qui soient à la hauteur. Et c'est bien là que ça coince. Car les "vieux" 18-55 VR, 55-200 VR et 18-105 VR souffrent pal mal, voire même beaucoup pour le 18-105 que je déconseille pour le compte fortement, car le rapport qualité/prix est alors au plus bas.

La question est alors : Quel objectif/kit choisir ?

Comme souvent, la réponse dépend ... de l'épaisseur de votre portefeuille, de votre niveau d'exigence, et éventuellement ... de vos pieds.

Si vous optez pour le 18-55 VR, et que vos moyens vous le permettent, offrez-vous en complément le Nikon AF-S 70-300mm f4.5-5.6 G IF-ED VR, LE zoom au rapport qualité/prix IMBATTABLE, même si sa faible ouverture est un handicap en basse luminosité

Mais pour les raisons évoquées plus haut, je ne saurai trop vous conseiller d'acheter le boitier nu et de lui adjoindre un ou deux objectifs à focale fixe car, en attendant que Nikon mettent à jour ces objectifs pour les adapter aux exigences de ces nouveaux capteurs gavés (inutilement) de mégapixels, les meilleures images vous seront indéniablement fournies par ce type de "cailloux". Le zoom sera alors remplacé ... par vos pieds, justement. Un excellent moyen de renouer avec les techniques photographiques d'autrefois.

Attention, lors de vos choix, à bien considérer le fait que l'optique soit ou non uniquement dédiée au format APS-C (DX chez Nikon) ou compatible avec le plein format (FX). Dans l'hypothèse ou vous souhaiteriez un jour "monter en gamme" et passer au plein format, les optiques FX constituent le meilleur choix ... mais aussi le plus onéreux.

Je vous conseille donc les focales fixes suivantes :

Avec autofocus :

1)Nikon AF-S DX Nikkor 35mm f/1.8G - polyvalent, grande ouverture
2)Nikon AF-S FX Nikkor 50mm f/1.4G. Le 50mm f/1.8G est moins cher, tout aussi bon, mais un peu moins bien fini.
3)Sigma 85mm F1.4 EX DG HSM monture Nikon (FX)- Idéal pour les portraits, bokeh - flou d'arrière plan - à tomber !
4)Nikon AF-S FX VR Micro-Nikkor 105mm f/2.8G IF-ED - pour les fans de macro - un piqué exceptionnel.

A mise au point manuelle. Ne les délaissez surtout pas, il sont exceptionnels :

1)VOIGTLANDER Color Skopar SL II 20mm F3,5 Asphérique AI-S - fait merveille en vidéo car recadre sans les coins de l'image et n'utilise que le centre de l'objectif. Construction tout en verre et métal est irréprochable. Du Voigtlander, quoi !
2)SAMYANG 35mm F1.4 AS UMC Nikon - Un piqué et une qualité d'image à couper le souffle, très polyvalent, mais un peu fragile.

Si vraiment vous tenez à disposer d'un bon objectif zoom au large range, alors optez plutôt pour l'AF-S 18-200 f/3.5-5.6G IF ED VR II. Mais évidemment, il vous en coûtera plus cher que le boitier ...
Les Sigma 17-50mm F2.8 EX DC OS HSM et Tamron SP AF 17-50mm F/2.8 XR Di II peuvent également être envisagés comme de bonnes alternatives au Nikon 18-55.

Enfin, si votre choix ne peut que se limiter aux kits disponibles proposés par Nikon, préférez sans hésiter le 18-55 VR + 55-200 VR à celui du 18-105.

Pour finir, je dirai que le D5200 manque franchement d'ambition par rapport à ce que Nikon a l'habitude de nous proposer. Il se situe dans la bonne moyenne des réflex de milieu de gamme, ne brille par aucune qualité particulière face à la concurrence (rude sur ce secteur), et fait inutilement de l'ombre à d'autres produits de la marque. Il tire toutefois honorablement son épingle du jeux et mérite ses quatre étoiles, ainsi que votre choix, aux réserves près évoquées plus haut.

Amusez-vous bien !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 17 de cette discussion.
Message initial: 6 juin 13 10:53:29 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 6 juin 13 10:54:37 GMT+02:00
Le commentaire est documenté sur le plan technique et convient tout à fait. Il n'en reste pas moins que vous omettez le principal intérêt du D5100 et de son successeur : un écran de visée qui se détache et s'oriente. Ce n'est pas un gadget, loin de là, pour certaines prises de vue. C'est même dans certains cas un élément indispensable et on s'étonne que Nikon abandonne cet aménagement sur le autres modèles. Cela permet entre autre de faire des auto-portraits de groupe ou non, de prendre des clichés à bras tendus, ce qui est parfois nécessaire en décor d'architecture par exemple, ou encore lorsqu'on veut prendre sous un autre angle une foule. On pourrait multiplier les exemples. Personnellement j'ai opté pour le D5100 pour pouvoir faire ds photos d'objets. L'appareil étant monté sur une rallonge horizontale, l'écran devient indispensable pour cadrer (comme l'est la télécommande qui n'existe plus sur des modèles plus "évolués"). Je peux donc prendre avec le D5100 des photos que je ne peux faire avec le D800 … ce qui est un peu paradoxal. Mais pour le reste, je suis d'accord avec vous, à part une augmentation en pixels (24,2 mpix au lieu de 16,2) il n'y a guère d'évolution entre les deux modèles. Du coup ce "rafraîchissement" paraît plus commercial qu'autre chose. Le D5100 produit des clichés (non-recadrés) d'environ 40 cm en 300dpi, ce qui est souvent la norme demandée par l'édition.

En réponse à un message antérieur du 7 juin 13 18:57:46 GMT+02:00
Kifraag dit:
Sauf erreur de ma part, il me semble bien avoir précisé que le "bel écran orientable de 3 pouces (7,5 cm de diagonale) et 921 000 points n'est pas tactile, contrairement à ce que propose la concurrence ..."
Je ne me suis pas étendu sur cette fonctionnalité, c'est vrai, mais mon commentaire est déjà suffisamment fourni, il me semble.
Pour le reste, votre remarque vient utilement compléter mon propos et est parfaitement judicieuse.

Cordialement,

K.

En réponse à un message antérieur du 23 juil. 13 01:34:04 GMT+02:00
Bonjour cher Monsieur,
Une chose m'intrigue : pourquoi ne vous intéressez-vous qu'à NIKON (et aux produits adaptables Nikon) ?... Merci.
Cordialement,
Gilles

Publié le 9 août 13 14:39:56 GMT+02:00
AliciaLG dit:
Bonjour,
Dans votre commentaire vous dîtes qu'au niveau des objectifs proposés en kit par Nikon, il est préférable de choisir le 18-55 VR + 55-200 VR plutôt que celui du 18-105.
Pourquoi ? Que pensez-vous d'une alliance 18-105 mm + 70-300 mm (tamron ou sigma pour ce dernier) ?
Merci d'avance pour votre réponse,
Cordialement,
Alicia

Publié le 13 sept. 13 09:13:57 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 13 sept. 13 09:14:21 GMT+02:00
Viefred dit:
Bonjour,

Je pense acheter le Nikon D5200 et, justement, avec un objectif 18-105 mm. Je me suis documenté par moi-même, mais aussi en interrogeant divers forums et testeurs. C'est la première fois que je vois une si mauvaise critique sur l'objectif 18-105 mm, et une bonne critique sur le 18-55 mm.

Je n'ai pas la possibilité de tester moi-même le matériel, ne l'ayant pas à disposition. Vous serait-il possible, s'il vous plaît, de me dire, au point de vue de la qualité d'image seule, votre comparaison entre le D5100 et le D5200 avec l'objectif 18-105 mm ?

En vous remerciant,

En réponse à un message antérieur du 14 sept. 13 15:44:56 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 15 sept. 13 16:27:33 GMT+02:00
Kifraag dit:
Pour répondre aux deux questions concernant le 18-105 :
Le range de cet objectif zoom est évidemment tentant car beaucoup plus large que le 18-55 et donc plus polyvalent. En revanche, question construction optique et surtout tolérance par rapport au capteur TRES exigeant du 5200, les résultats pour piqué d'image, les aberrations chromatiques (les franges violettes qui apparaissent en cas de fort contraste entre des zones claires et des zones sombres de l'image) et la distortion optique (en coussinet ou en barillet, selon la focale) sont tout bonnement sans commune mesure entre les deux.
Le 55-200 est également bien meilleur sur ces points entre les focales 55 mm et 105 mm. Voilà pourquoi selon moi le couple 18-55 /55-200 est de beaucoup préférable au 18-105.
Seulement voilà : entre les capteurs de 12 Mpxl (D5000), 16 Mpxl du 5100 et les 24 Mpxl du 5200, l'exigence n'est pas vraiment la même. Et des optiques qui étaient bonnes sur D5000 (12Mpxl) et tenaient correctement la route sur D5100 voient leurs limites largement dépassées sur D5200. C'est pourquoi je m'interroge sur la politique commerciale de Nikon, et de cette course aux pixels, tout en proposant toujours les mêmes optiques de base.

Il a été communément admis que 12 Mpxl constituait une équivalence à la pellicule argentique (certains coupeurs de pixels en quatre vont crier au scandale, mais j'assume !). Lorsque ces capteurs sont arrivés sur le marché, il y 3-4 ans, une pause avait été faite par tous les constructeurs sur ce point et ils se sont tous limités à produire des capteurs compris, pour la plupart entre 12 et 18 Mpxl.
Avec le renouvellement de toute sa gamme fin 2012 et 2013 (D3200, D5200,D7100,D600,D800), Nikon a explosé ces plafonds sans que personne (même et surtout les pros) n'y voit un intérêt quelconque, si ce n'est (pour Nikon) l'obligation qu'ont dorénavant les clients de se doter d'optiques de courses, donc beaucoup plus chères, non seulement pour tirer parti des capacités de la bête, mais aussi tout simplement, de faire des photos correctes.
Franchement, quel est le pourcentage de photographes , même professionnels, qui dépasse quotidiennement l'A3 pour la taille de ses tirages ou qui a besoin de "zoomer" dans l'image au point de nécessiter une résolution aussi élevée ? Et que dire des 36 Mpxl du D800, qui sortent une image dont le poids dépasse allègrement le 75Mo par image en format Raw non compressé (ah... tiens, en plus de changer mon parc optique il va falloir que j'achète aussi un nouveau disque dur pour stocker tout ça ...)

La meilleure preuve que cette course au pixels est pour le moins sujette à caution ? C'est Nikon lui même qui la donne : le D4, Navire amiral de la flotte de la marque jaune, avoisinant les 5450 ¤ à l'heure ou j'écris ces lignes, sorti fin 2012, dédié pour et plébiscité par les pros, est doté d'un capteur n'affichant que ... 16,2 Mpxl. ... soit le même nombre que sur un D5100, et sur la surface (nettement supérieure) d'un capteur plein format 24x36 ... cherchez l'erreur, ou expliquez moi !

Ceci étant dit, quelle optique choisir avec un D5200 ? Voilà la vraie question ... Comme je l'ai déjà écrit, tout dépend du type de photos que vous voulez faire, et de votre exigence quant à la qualité. Si c'est la qualité d'image que vous rechercher, le Nikon AFS DX 35 MM F/1,8G (focale fixe, donc ...) dispose du meilleur rapport qualité prix. Ajoutez le Nikon AF-S 50mm f1.8G et le Nikon AF-S 85mm f1,8G et vous voilà déjà bien armé. Mais il vous faudra zoomer avec vos pieds.
Si c'est la polyvalence que vous recherchez (en clair, vous n'avez aucune idée de ce que vous allez photographier, par exemple pour un voyage) ,alors mieux vaut opter pour le 18-200 VR, bien meilleur, mais aussi plus cher.
Le meilleur compromis à l'heure actuelle entre toute ces options, le voici :
Tout récemment, Sigma a sorti le 17-70mm f/2.8-4 DC OS HSM "Contemporary" (attention, ce n'est pas la version Macro 17-70mm F2,8-4,5 DC OS HSM de 2010) qui est sans aucun doute mon choix du moment pour un D7100, un D5200 ou D3200. Ses seuls défauts sont :
- une ouverture variable entre f/2.8 (à 17mm) et f/4 (à70 mm)
- une distorsion assez prononcée (barillet à 17 mm puis coussinet à 70 mm) mais facilement corrigeable avec un logiciel approprié (type CNX2)
- une absence de joint sur la baïonnette
- une focale extrême un peu courte (70mm), on aurait préféré 85 mm.
Pour le reste ce n'est que du grand bonheur. Son prix : entre 400 et 450 ¤ sur le net. Tous les tests de la presse spécialisée sont unanimes sur cette optique. Certains sites internet (amazon inclus) le proposent en kit avec le D7100 et ce couple est sans aucun doute le meilleur des choix actuellement pour un reflex APS-C. Mais faites jouer la concurrence, les prix de ce kit varient de plusieurs centaines d'euros d'un site à l'autre !!

Amusez vous bien !

En réponse à un message antérieur du 15 sept. 13 10:13:58 GMT+02:00
Viefred dit:
Bonjour et merci beaucoup pour ces explications. Sans être indiscret, vous avez quoi comme reflex ?

En réponse à un message antérieur du 15 sept. 13 10:50:08 GMT+02:00
Kifraag dit:
D700

En réponse à un message antérieur du 15 sept. 13 11:03:08 GMT+02:00
Viefred dit:
Un très bon appareil ! Je connais pas mal de photographes professionnels qui utilisent celui-ci.

Vu que vous semblez très bien vous y connaître, que conseilleriez-vous comme téléobjectif afin de photographier des bateaux ? J'étais parti pour prendre le 55-300.

En réponse à un message antérieur du 15 sept. 13 16:16:11 GMT+02:00
Kifraag dit:
Votre question est courte, mais la réponse est vaste. Photographier des bateaux, il existe 100 manières de le faire !
Selon que vous êtes sur le quai à une certaine distance (grand angle), selon que vous voulez en saisir les détails (tête de proue par exemple = longues focales), selon que vous êtes SUR le bateau lui même (en croisière par exemple = zoom à large range type 24-70 mm) et enfin ... selon la météo dont vous disposez (nuageux très gris = objectif lumineux à 2.8; beau temps ensoleillé ? vous pouvez vous "contenter" d'un f/4.5-5.6), etc ....
Si vous avez déjà le 55-300, ce peut être un bon choix, mais il risque de "galérer un peu en basses lumières et son piqué n'est pas franchement phénoménal. Dans une gamme similaire, mais plus cher, mieux construit et mieux fini, vous avez le NIKON 70-300 mm f/4.5-5.6G IF-ED AF-S VR il est compatible FF (donc si vous passez au D600 un jour, pas besoin de changer d'optique) avec retouche du point possible sans débrayer l'autofocus.
Niveau piqué, il est bien meilleur que le 55-300 surtout de 70 à 200 mm. Au delà, comme le 55-300 il se "ramollit", et il faudra fermer d'1 à 2 crans le diaphragme.
Le principal concurrent du 70-300 Nikkor est le Tamron 70-300 VC USD, un peu meilleur à 300mm, mais moins bien côté en occasion. Pas gênant si vous ne comptez pas le revendre.
Le 18-200 VR peut être aussi un bon choix, car très polyvalent, mais frise les 650 ¤ actuellement. Comme toujours, c'est votre budget qui vous donnera la réponse. Précisez moi ce point, et je pourrai plus utilement vous conseiller.

Amusez-vous bien !
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Toulon

Classement des meilleurs critiques: 75