undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quelques-uns des incontournables Bach de Leonhardt, 8 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: French Suites, Inventions & Sinfonias, Italian Concerto (CD)
Annoncée à l'automne 2011, cette réédition fort attendue arriva en février dans les stocks. En attendant, l'artiste, le maître, le pape du baroque, Gustav Leonhardt, nous avait quittés. Pour tous ceux qui ne les connaissent pas, ces enregistrements constituent plus que des valeurs sûres, mais des compagnons de route pour la découverte de Bach, de Leonhardt, du clavecin, du baroque, de tout un monde musical et sonore. Chacun de ces disques fut à sa manière une petite révolution lorsque Seon les fit paraître dans les années 1970. Derrière leur apparente insignifiance (on aime tant les oublier !) les suites françaises, les inventions et sinfonias, les transcriptions du CD 4, sont ici jouées, lues, expliquées, dépliées par Leonhardt qui parvient à en montrer avec une éclatante lumière les richesses recélées. Le Concerto italien, la Fantaisie chromatique et fugue, la Toccata en ré majeur, viennent agrémenter ce parcours d'un peu de virtuosité, et pourtant, elles n'ont jamais paru aussi simples, aussi poétiques que sous les doigts de Leonhardt qui, plutôt que l'effet préfère la lisibilité.

Pour ce qui concerne le côté technique, les enregistrements de l'ex label Seon, comme de DHM, sont toujours excellents, des modèles pour l'époque. Certains mélomanes se sont habitués aux enregistrements de musique baroque (et particulièrement de clavecin) qu'on entend depuis une quinzaine d'années : prise de son très proche (au point d'entendre chaque respiration du musicien), compensée par une réverbération généreuse, dynamiques très importantes et parfois un peu artificielles (voir les labels Alpha, Phi, voire Harmonia Mundi depuis 10-15 ans). Ici c'est plus sec, moins flatteur, mais on n'a pas fait mieux en termes de précision sans toutefois aboutir à une aridité trop grande. Le résultat ne manque pas d'une certaine chaleur désormais plus rare. En tout cas, sachant que le clavecin est l'un des instruments les plus difficiles à capter, il n'y a pas de prise de son idéale ni parfaite, mais ici un bon compromis.

Pour conclure, entendre les Bach de Leonhardt, c'est entrevoir quelques instants la rencontre de deux hommes, le compositeur et son « lecteur », de deux passions. C'est entendre un dialogue, un jeu de questions et de réponses, bien plus qu'un parti pris asséné. C'est faire connaissance avec la musique qui se pense et se fait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-6 sur 6 de cette discussion.
Message initial: 8 mars 12 19:00:10 GMT+01:00
Savinien dit:
Un commentaire engageant, et une reparution du maître Leonhardt qui s'inscrit comme un complément naturel du coffret des Suites Anglaises & Partitas précédemment paru chez Virgin. On ne soulignera jamais assez l'apport de ce prophète du baroque...
Cordial VU,
Savinien.

En réponse à un message antérieur du 8 mars 12 21:53:26 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 mars 12 21:54:36 GMT+01:00
Effectivement. Dommage d'ailleurs que ce coffret Sony n'ait pas été un peu plus étoffé, les Suites anglaises et les Partitas sur Seon/DHM sont également fort intéressantes. Sans parler du Clavier bien tempéré, et de l'Art de la fugue, deux sommets irremplaçables...
Merci pour le VU :)

En réponse à un message antérieur du 16 avr. 12 11:22:46 GMT+02:00
Patouf dit:
Qualité technique de ce Cd ?

En réponse à un message antérieur du 16 avr. 12 12:53:40 GMT+02:00
Les enregistrements de l'ex label Seon, comme de DHM, sont toujours excellents, des modèles pour l'époque. Ceci étant certains mélomanes se sont habitués aux enregistrements de musique baroque (et particulièrement de clavecin) qu'on entend depuis une quinzaine d'années : prise de son très proche (au point d'entendre chaque respiration du musicien) mais réverbération généreuse (qui "améliore" parfois un instrument un peu pauvre en harmniques), dynamiques très importante et d'ailleurs un peu trop artificielle à mon goût, ce qu'on entend beaucoup (trop) sur les labels comme Alpha, Phi, voire Harmonia Mundi.
Ici, non, c'est plus sec, moins flatteur, mais à mon sens on n'a pas fait mieux en termes de précision (sans aboutir à une aridité trop grande) et il y a une certaine chaleur que je ne retrouve pas dans les disques plus récents. Sachant que le clavecin est l'un des instruments les plus difficiles à capter, il n'y a pas de prise de son idéale ni parfaite, mais ici un bon compromis.

En réponse à un message antérieur du 14 juin 12 00:15:50 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 14 juin 12 00:17:04 GMT+02:00
Voui, voui. Ceci étant, je déplore quand même le fait que ces transcrpitions des suites pour violoncelle dont la pertinence discographique ne me paraît pas s'imposer prenne la place d'autres chefs d'oeuvre absents de ce coffret.

Publié le 7 juil. 12 00:43:20 GMT+02:00
Prunet dit:
Bonjour,
Et le coffret contient un livret ? et des notes musicologiques et biographiques ?
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 2.518