Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 100% Metal !, 23 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Painkiller (CD)
Judas Priest, pas n'importe lequel des groupes britanniques de heavy metal vous en conviendrez, avait deux ou trois petites choses à se faire pardonner à l'aube des années 90. Rien de bien méchant mais l'orientation aseptisée d'un Turbo destiné à séduire le public américain ainsi que le pseudo-retour à une musique plus heavy avec l'inégal Ram It Down n'ont pas convaincu tout le monde. Certes, ces deux albums ont des qualités mais, admettons-le, ils peinent à soutenir la comparaison avec des classiques tels que British Steel, Screaming For Vengeance ou Defenders Of The Faith. Alors, en 1990, comme pour annoncer le début d'une nouvelle ère pour le groupe, Judas Priest sortit un album monstrueux auquel personne ne s'attendait : le puissant, le rageur, l'incroyable Painkiller ! Résolument différent de ses prédecesseurs et bien plus musclé que n'importe lequel des albums du groupe, Painkiller en cloua plus d'un sur place et affirma avec véhémence toute la pertinence du Priest, un combo qui évolue avec son temps et qui compte bien trouver sa place dans un monde où le thrash est apparu et s'est bien développé depuis quelques années.

Encore une fois, Judas Priest prend des risques. C'est une habitude, contrairement à certaines formations peu enclines à l'expérimentation qui sortent inlassablement le même album, le quintet anglais se remet en question et incorpore régulièrement de nouveaux éléments dans sa musique. Parfois ça marche, parfois ça casse. Avec Painkiller, le Priest ne manque pas son coup et balance une bombe métallique qui va faire des vagues et des émules. Qui, à l'époque, pouvait s'attendre à ça ? Qui aurait pu anticiper le déluge de batterie (Scott Travis fait une arrivée remarquée au sein du groupe), devenu culte depuis, servant d'introduction à la chanson titre ? Comment imaginer que les Anglais reviendraient armés d'un son si puissant (magnifique production de Chris Tsangarides) ? C'est simple, à l'écoute des dix pistes qui constituent Painkiller, on ne peut s'empêcher d'imaginer les cinq compères, le sourire aux lèvres, fiers de pouvoir annoncer leur retour et donner une véritable leçon de metal à leurs contemporains.

Alors, évidemment, certains ont été surpris et n'ont peut-être pas immédiatement accroché à cet album chargé en testostérone. Mais la vérité est que Painkiller est irrésistible. Et n'exagérons pas, la mélodie n'est pas absente de cet opus, loin de là. Oui, des chansons comme Painkiller, All Guns Blazing ou Metal Meltdown, rapides et féroces (Rob Halford hurle comme un damné, les guitares de Downing et Tipton balancent autant de riffs décapants que de solos ébouriffants, la batterie de Scott Travis écrase tout sur son passage), sont de ces compos qui décornent les boeufs... Mais que ceux qui ne connaissent que la chanson titre ne s'imaginent pas que tout l'album est comme ça. D'autres titres moins véloces comme Hell Patrol, la magnifique (et bien heavy) Night Crawler ou la plus calme A Touch Of Evil (qui fit office de single) séduisent de par leurs mélodies accrocheuses. Et que dire du final ? Battle Hymn, belle et courte introduction menée par des guitares et claviers, suivie de One Shot At Glory, conclusion classe, épique, mélodique et imparable. Tour de force rare : l'album ne souffre d'aucune compo faiblarde. Bien sûr, on peut en aimer certaines plus que d'autres mais, objectivement, rien n'est à jeter.

Audacieux, tranchant, épique, fougueux, virtuose, mélodique... Painkiller n'est pas un album de heavy metal, Painkiller EST le heavy metal dans toute sa gloire. Chaque riff, note de guitare ou basse, chaque solo, le moindre coup porté à la batterie, la moindre note sortant du gosier de Rob Halford transpirent le metal. Une écoute suffit. Une écoute, une seule, et la messe est dite : Judas Priest a conçu un classique, une de ces oeuvres au sujet desquelles ont dit qu'il y a un avant et un après, un opus intemporel qui a rassuré ceux qui pensaient que le groupe était sur le déclin et dont l'influence sur des combos de metal de différents styles ne semble pas avoir de fin. "Can't stop the painkiller".

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.7 étoiles sur 5 (23 commentaires client)
5 étoiles:
 (20)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Andrésy, France

Classement des meilleurs critiques: 307