undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

31 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 traduction inepte, quel dommage, 16 octobre 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Austen : Oeuvres romanesques complètes, tome 1 (Cuir/luxe)
Je suis étonnée dans ce concert de louanges, d'être seule à regretter la traduction que nous offre la Pléiade. Amatrice d'Austen dans sa langue originale depuis près de trente ans, par ailleurs collectionneuse de Pléiade, cette édition était pour moi un must à acheter dès sa parution.
Passée la belle traduction de Northanger Abbey par P. Arnaud, quelle ne fut pas ma stupéfaction de trouver dans celles de P. Goubert (le Coeur et la Raison) et de J.-P. Pichardie (Orgueil et Préjugé) une langue guindée, froide et plate par moment, inutilement ampoulée à d'autres, donnant l'impression fausse d'une auteure précieuse - là où l'original est limpide et joyeux, au point d'être accessible même aux midinettes anglo-saxonnes (d'où la réputation d'eau de rose que certains lui croient).
Pas de tome 2 pour moi, je m'en retourne, quand l'envie me prendra de relire Austen en français plutôt qu'en anglais, aux traductions fiables de J. Privat en 10/18, les meilleures...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 4 mars 14 09:59:42 GMT+01:00
Nolde dit:
même sentiment de perdre une partie de la vivacité, de l'ironie , de la légerété de Jane Austen. quelque chose de bizarrement scolaire et guindé .

Publié le 11 août 15 11:44:43 GMT+02:00
Tout à fait d'accord avec Renée. Moi aussi j'ai beaucoup de Pléiade ; je n'ai jamais été
déçue (à part par la traduction de Plutarque) et je suis passionnée par Jane Austen (qui fait partie de mes "5 grands") que je relis régulièrement, en français ou en anglais. Mais
dans cette traduction je n'ai pas pu terminer Orgueil et Préjugé. J'ai consulté des amies
bilingues qui m'ont confirmé le sentiment de ridicule que j'avais ressenti. Pourquoi avoir entrepris de massacrer un si grand auteur ?

En réponse à un message antérieur du 8 déc. 15 22:04:41 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 déc. 15 22:18:39 GMT+01:00
M-pierre dit:
Curieuses ces critiques concernant la traduction de Jean-Paul Pichardie, agrégé d'anglais, docteur ès lettres, professeur émérite à l'université de Rouen.....dont la traduction est très fidèle au texte original jusqu'à son humour ! De plus, quelqu'un connaissant très bien la langue anglaise ne passera jamais par la traduction mais lira et relira le texte original de Jane Austen pour sa finesse, son esprit, son humour un peu froid par moment et qu'aucune traduction ne saurait rendre la saveur. " Traditore traduttore " dit l'adage italien, même si les traductions de La Pléiade sont honnêtes, très respectueuses de l'original et permettant à un public francophone d'apprécier un texte autrement inaccessible pour eux ! Le bilinguisme auto-proclamé n'a jamais fait recette si ce n'est parmi les crédules. Enfin, "les midinettes anglaises" du XXIe siècle sont versées dans l'½uvre de Jane Austen comme les midinettes Françaises le sont.... du chef d'½uvre de Mme de Lafayette "La princesse de Clèves" ! (À méditer)

Publié le 18 juin 16 18:30:03 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 18 juin 16 18:30:56 GMT+02:00
Elmire dit:
Sur la question, complexe, des traductions en français de Jane Austen, je vous conseille la lecture de cet article fouillé et très intéressant de Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Traductions_de_Jane_Austen_en_langue_fran%C3%A7aise#cite_note-158
Pas sûr que les deux traductions de Jean Privat, parues en 1946 pour Pride and Prejudice et en 1948 pour Sense and Sensibility (sous le titre "Marianne et Elinor" !) soient définitivement les meilleures... Pour ce dernier titre, notamment, il avait recours "à l'élagage et aux approximations" (voir cette recension, par une universitaire spécialiste d'Austen, de la traduction de Goubert : http://www.persee.fr/doc/xvii_0291-3798_2009_num_66_1_2403_t15_0306_0000_1)
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 197.820