Commentaire client

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pierre angulaire., 6 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ultra (CD)
L'histoire est entendue. Depuis le colossal succès du groupe, au sortir de son très acclamé album Violator, Dave Gahan son chanteur s'enfonce doucement mais sûrement vers ce qu'il pense être son salut pour échapper à son statut de nouvelle Icône de la Pop. La pression sur ses épaules est si forte qu'au moment de la publication de Songs of Faith and Devotion (Remastered), puis sur toute la tournée qui s'en suivra, Gahan est devenu un vrai Junkie, accroc aux drogues dures.
Les tensions internes sont alors de plus en plus nombreuses au sain du groupe et conduiront l'éminent Alan Wilder a quitter définitivement la formation. Coup dur pour pareille institution.

A ce stade de sa carrière, le groupe, devenu trio, n'a pas d'autre choix que de se ressaisir très vite s'il veut pouvoir espérer continuer à intéresser les foules. Mais en ces périodes de troubles et de vraies dissensions, était-ce bien là la préoccupation première du désormais trio DEPECHE MODE ?
C'est ainsi que, sans annoncer la moindre dissolution du groupe, Dave, Andy et Martin vont chacun poursuivre leur chemin (artistique ou non) dans leur coin pendant un très long laps de temps. 4 années séparent en effet Songs of Faith and Devotion de son successeur. Quant à la prochaine, et hypothétique tournée du groupe, les fans devront même patienter 4 ans de plus. Autant dire une éternité.
DEPECHE MODE en veille, cela ne signifiait nullement que le groupe soit à conjuguer au passé. Le Capitaine Gore trouvera d'ailleurs le temps d'élaborer durant ce temps ce qui l'on considérera alors comme l'album le plus sombre des DM.
Fortement encouragé et poussé par son management qui somme les 3 hommes d'essayer de voir si la magie opère encore entre eux, il faut aussi savoir que durant l'enregistrement d'Ultra, Dave Gahan n'était toujours pas pleinement sortie de ses histoires d'addiction. L'album qui finalement verra le jour dans le courant de l'année 1997, s'avèrera donc assez éprouvant à réaliser, surtout pour son chanteur.

Sur fond de colère, de tristesse et de désappointement, les qualités d'Ultra n'en demeurent pas moins très présentes. Quel put*** de son en plus !!! Après plusieurs écoutes attentives, une évidence s'impose à moi : Jamais le nom de DEPECHE MODE ne m'était apparu aussi inapproprié pour qualifié aujourd'hui la musique de ce groupe. Retour à un son Electro Rock pour le groupe d'accord, mais un Electro Rock ô combien sourd, lourd et ambiant. S'il me faut le définir succinctement, je vous dirai qu'Ultra est un album en forme d'état des lieux, de bilan, en même temps que celui du pardon.
"Pardon les amis ! C'est vrai que sur le plan strictement personnel, on a salement merdé" semble nous dire à chaque phrase un Dave Gahan souvent touchant, ironique sur lui même, et presque méconnaissable vocalement sur ce disque. Avec la violence d'un titre comme "Barrel of Gun", son chant possédé et sa guitare saturée, Dave Gahan en aura une nouvelle fois surpris plus d'un. Même si Dave Gahan chante que "le feu brûle encore" sur le dernier titre de l'album, le très joli "Insight", Ultra montre malgré tout à quel point la formation reste fragile, et son avenir (nous sommes en 1997) toujours incertain.

16,5/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 5 avr. 14 21:57:59 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 5 avr. 14 22:03:31 GMT+02:00
Roro dit:
16,5 seulement... comme pour song of faith ?. Ton commentaire est très intéressant sur la génése de cet album magistral. Je ne savais pas que Depeche Mode était à cran ( je comprends mieux l'aspect sombre de l'album), même si les séparations sont monnaie courante, il aurait été plus que dommage que ce groupe en parfaite osmose se sépare.
Tiens un vilain Vunuteur est passé par là. Tu devrais reposter ton commentaire. Il en vaut la peine!.

En réponse à un message antérieur du 5 avr. 14 23:08:58 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 5 avr. 14 23:11:42 GMT+02:00
Vincent dit:
Merci Roro.

Je me prend assez vite le V.N d'un anonyme, aussitôt que je publie quelque chose. Etrange !
En revanche, ce cite a la fâcheuse habitude, soit de me sucrer mes V.U (rien que 10 la semaine dernière !) ou tout bonnement de ne pas prendre ceux que des personnes comme toi veulent m'accorder. Bref, je suis un de ces chroniqueurs que certains d' amazon ont visiblement dans le nez.

Pour revenir à des choses plus intéressante, et DM en particulier, je dois dire que noter un de leur album par rapport à un autre est pour moi toujours un vrai dilemme. Ultra est un des disques que j'aime le plus chez Depeche Mode (grâce à toi d'ailleurs), mais comme souvent dans leurs albums, leurs petits interludes musicaux ne me séduisent pas plus que ça. Si j'ajoute que "Freestate" n'est pas un titre qui me transcende plus que ça (son refrain en particulier), et voilà que ma note redescend un peu plus que je l'aurai souhaité. Mais les 5 étoiles sont bien là.

Ce que j'ai écrit ici est en fait extrait d'un très long article que j'avais publié sur " le déblocnot' " il y a 1 an de ça, dans le but de balayer les nombreux préjugés de tous ceux qui (comme moi avant eux) continuent de conspuer un groupe qu'ils n'ont sans doute plus jamais réécoutés depuis au moins 20 ans.
A l'occasion, si tu peux et veux y jeter un ½il et me dire ce que tu en aura pensée... Car j'avoue qu'à ce jour, je n'ai pas eu beaucoup d'échos malgré le mal que je m'étais donné pour rédiger un tel article.

A un de ces 4 Roro, et merci de ton passage.

En réponse à un message antérieur du 6 avr. 14 11:46:59 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 6 avr. 14 11:53:55 GMT+02:00
Roro dit:
Tu as raison, certains interludes des DM sont assez déconcertants. Dans Ultra, dans cet album en particulier, on sent que le groupe a voulu changer de ton et de style en y insérant des sons un peu jazz, ou autres bizarreries hétéroclites et cérébrales. Mais, finalement, ce que je préfère dans cet album, c'est leurs mélodies bien trempées, pures DM, identifiables tout de suite, qui ne sont pas majoritaires dans l'album , et dont Barrel of gun est le sommet. J'irai faire un tour sur le Debloc...Pour Amazon, j'ai renoncé à comprendre le fonctionnement (et encore plus de la psychologie tordue des jaloux, mal embouchés et autres pervers) : " ça s'en va et ça revient" pour citer une chanson que tu aimes certainement pour sa recherche musicale
Ciao Vincent !

En réponse à un message antérieur du 6 avr. 14 13:11:07 GMT+02:00
Vincent dit:
Nous sommes raccord.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (20 commentaires client)
5 étoiles:
 (16)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Haute Savoie

Classement des meilleurs critiques: 864