Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un soldat français africain - un homme tout simplement., 15 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le terroriste noir (Broché)
Le résumé est très complet et comme souvent je n'y ajouterai rien. Pour ce qui est du style, c'est une vieille femme de quatre-vingt ans- vingt ans au moment des faits- qui raconte l'histoire d' Addi Bâ à son neveu revenu sur les traces de son oncle soixante ans après les faits car une rue du village va porter le nom d'Addi Bâ -héros de l'ombre-. Donc le style est simple mais loin d'être simpliste, une « merveilleuse » histoire- dont la partie africaine est écrite comme un conte- cependant très réaliste et parfois très dure sur la rencontre entre deux cultures, le racisme latent et sur la guerre qui révèle la vraie valeur des gens.
De très belles phrases parsèment ce récit : « la vieillesse elle déterre les souvenirs anciens pour mieux enfuir le présent », les deux verbes « utilisés » se rapportent à la terre , aux racines, à la mort, il y a une antonymie magnifique dans cette phrase. On verrait mieux le verbe « enfuir » avec le mot vieillesse et « déterrer » avec le mot présent. L'auteur lui fait place à la vie !
Ce roman a obtenu le Grand prix Palatine du roman historique en 2013 et le prix Ahmadou-Kourouma 2013. Il a fait aussi partie de douze romans en lice pour le Goncourt 2012.
Pour moi l'obtention d'un prix n'est vraiment pas toujours synonyme de qualité mais ici, c'est totalement mérité. Une de mes très belles lectures 2013, un roman qui n'est pas de guerre mais un magnifique roman humaniste sur fond de Seconde Guerre mondiale et de résistance.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 15 oct. 13 20:49:15 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 15 oct. 13 20:50:42 GMT+02:00
Darko dit:
Ce livre me fait penser à un telefilm ue j'ai vu il y a quelques temps à la télé, l'histoire d'un tirailleur sénégalais, ancien combattant de 14-18 et qui retournait sur le plateau de Craonne pour une cérémonie à laquelle il n'était pas invité....

Très bien, mais j'ai oublié le titre...

En réponse à un message antérieur du 16 oct. 13 09:28:44 GMT+02:00
j-l B dit:
oui tu as raison, vu aussi ce téléfilm mais je ne sais plus le titre - date de pas mal d'années!il me semble
amicalement
jl

En réponse à un message antérieur du 16 oct. 13 11:08:20 GMT+02:00
j-l B dit:
j'ai trouvé Darko, je déteste ne pas retrouver unn prénom, le titre d'un film et voilà la réponse le téléfilm porte le nom de "La Dette"

La Dette: les Tirailleurs sénégalais' pendant la Première Guerre mondiale ou le destin de ceux qui viennent d'ailleurs

I. Les Tirailleurs sénégalais : un sujet rarement évoqué à la télévision française

Arte, chaîne hertzienne à vocation culturelle, a récemment programmé de nombreuses émissions - films et documentaires - qui remettent en question l'histoire officielle de la République.2 Parmi celles-ci, La Dette (Fabrice Cazeneuve, 2000), téléfilm avec André Dussolier et Damien Dorsaz dans les rôles principaux, fait allusion, sur le mode de la fiction, à un épisode dramatique de la Première Guerre mondiale, généralement éludé de l'histoire officielle et par conséquent de la conscience nationale, à savoir le rôle joué par les Tirailleurs sénégalais, ces 'oubliés de l'Histoire',3 lors de l'offensive du Chemin des Dames, le 16 avril 1917.

Ce film, qui se déroule en 1977 (la date est significative), met en scène Marc (Damien Dorsaz), jeune élève de l'ENA à son arrivée en stage à la préfecture de l'Aisne, département du Nord de la France. Le préfet (André Dussolier) le charge de la 60ème cérémonie commémorative du Chemin des Dames, à laquelle la présence exceptionnelle de ministres allemands et français requiert la plus parfaite organisation protocolaire. C'est sans compter sur l'arrivée inopinée d'un vieil Africain, Léopold Abdou Diallo (James Campbell), bardé de décorations militaires: il est venu 'voir la République' et représenter les siens, et non chercher une compensation financière quelconque, contrairement à ce que lui reprochent les divers représentants de la République, qui vont tout mettre en oeuvre pour l'exclure de la cérémonie. Dans le film, le chef de cabinet du ministre souligne avec véhémence qu'il ne veut: 'pas de sanglots africains sur l'ingratitude de la France, pas de guet-apens sentimental... je veux de l'Européen pur, du franco-allemand, je veux de la réconciliation, du familial après la brouille, pas une foire pluriethnique, pas une exposition coloniale.'

Le téléfilm, construit sur le mode du suspense, transmet un grand nombre de messages que le jeune stagiaire, aux prises avec le premier dilemme moral de sa carrière, et les téléspectateurs, vont découvrir ensemble.
amicalement
jean-louis
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.7 étoiles sur 5 (16 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
EUR 17,00
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Fleurus, Belgique

Classement des meilleurs critiques: 27