Commentaire client

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mr Reed & Mr. Jones, 1 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Transformer (CD)
Lou Reed est un sale type. Quelqu'un d'humainement infréquentable et indéfendable. Mais il a du talent. Beaucoup de talent. Pour écrire des chansons. Et signer des textes, parmi les plus sulfureux jamais mis en musique. Avec le Velvet Underground, il a laissé une des oeuvres les plus cruciales du rock.
Mais au début des années 70, personne ou presque ne connaît les disques du Velvet Underground, qui n'a guère survécu à son départ en 1969. Lou Reed a sorti un premier disque solo, une des pires ventes de sa maison de disques RCA. Lou Reed est un has-been anonyme à même pas trente ans.
En 1972, en Angleterre, David Bowie triomphe avec son « Ziggy Stardust », déposant les statuts du glam-rock ... Bowie est un vampire, s'abreuvant du talent des autres pour créer sa propre légende. C'est un fan de Warhol, du Velvet et de Lou Reed. Et surtout un gars qui a toujours renvoyé l'ascenseur. Signé lui aussi par RCA, il propose donc à sa maison de disques de travailler sur le prochain de Lou Reed, qui, on ne sait trop pourquoi, accepte. Bowie se pointe en studio pour produire le disque, emmenant dans ses bagages son guitariste Mick Ronson et le producteur de « Ziggy Stardust » Ken Scott...
Connaissant la bonne humeur légendaire de Lou Reed, on imagine l'ambiance. Le résultat de ces séances, « Transformer », sera un des meilleurs disques de Lou Reed, et son plus gros succès commercial. Il faut dire que la fine équipe a fait fort. Difficile de dire qui du Maître ou de l'élève surdoué a le plus pesé sur le résultat final. Lou Reed a écrit les textes et la musique et les Anglais ont échafaudé un improbable écrin sonore mélangeant stridences urbaines du Velvet, ambiances cabaret décadent, et paillettes auditives glam.
« Vicious » et son tempo lourd ouvrent les hostilités avec un Lou Reed qui assume sa voix inexpressive et va même lui faire supporter tout le poids de la mélodie. Une chanson dominée par l'Américain. « Satellite of love » est aussi du pur Lou Reed, avec sa mélodie dérivée du doo-wop, le drolatique intermède « New York conversation » aussi.
On peut supposer que les British sont pour beaucoup dans le son du « Hangin' round », boogie très voisin du « `Round & `round » de Chuck Berry repris par Bowie lors des séances de « Ziggy Stardust ». « Just a perfect day » avec son intro au piano ressemble par sa construction à « Lady Stardust », et « I'm free » typique tournerie glam, repose sur la guitare très reconnaissable de Ronson.
Tout cela ayant du donner lieu à des ratiocinations interminables autour de la console. Les autres titres témoignent davantage de trouvailles communes, « Andy's chest » hommage (c'est pas vraiment le genre de la maison) du bout des lèvres de Reed à son ancien Pygmalion Warhol, « Make-up » et « Goodnight ladies » par leurs ambiances très « Cabaret » (le film) préfigurent « Berlin » et abordent des rivages sonores jusque-là inexplorés par les protagonistes.
Enfin, « Walk on the wild side » et son évocation de la faune interlope que côtoyait Lou Reed à New York vaudra à l'Américain son plus gros succès commercial, un bon classement dans les hit-parades, et un gros paquet de dollars quand les rappeurs de A Tribe Called Quest reproduiront sa célébrissime ligne de basse pour leur « Can I kick it », énorme succès aux USA en 1991.
Après l'enregistrement, la suite sera conforme à ce qu'on peut attendre de Lou Reed. Il épanchera son fiel en remarques assassines sur Bowie, minimisant son rôle, l'accusant d'avoir dévoyé son disque, et autres joyeuses amabilités du même genre. Le même sort sera d'ailleurs réservé à quiconque (à de très rares exceptions près) travaillera avec lui ou reprendra ses chansons.
Reste le résultat. « Transformer » fait avec « Berlin » et le tardif « New York » partie du trio des meilleurs disques de Lou Reed (ceux du Velvet sont hors-concours).
Indispensable...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 19 de cette discussion.
Message initial: 4 févr. 10 09:23:23 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 4 févr. 10 09:25:24 GMT+01:00
Luc B. dit:
On lirait ça pendant deux heures tellement c'est bien ! Peut-on rajouter dans les grands albums de Lou Reed "Coney Island Baby" que je trouve d'une rare beauté ?

Sur le disque live de Bowie récemment ressorti (Santa Monica '72), Bowie reprend "Waiting for a man" avec le ton, le phrasé de Reed... C'est étonnant. Hommage ou mimétisme ? je vote pour hommage, car à cette époque, Bowie n'avait franchement pas besoin de pomper sur qui que ce soit pour pondre de bonnes choses... Mais l'émulation Bowie, Reed, Pop... est assez salutaire, et puis question hygiène de vie, en studio, ça devait être grandiose ! ! !

En réponse à un message antérieur du 4 févr. 10 11:29:15 GMT+01:00
Coney Island Baby ?... si tu veux ... il en a sorti de bien pires ...
Le Santa Monica était inédit (juste un des plus célèbres pirates de Bowie) et meilleur que l'officiel Ziggy live at The Hammersmith de la même époque.
A l'époque de Transformer, Bowie était pas trop défoncé, c'est par la suite quand il ira vivre à LA (disques Young americans, Station to station) qu'il va plonger dans l'héro... à laquelle il a commencé à goûter avec les stooges quand il a produit raw power ...
Apparemment, Lou Reed contrairement à la légende qu'il se complaisait à entretenir, ne consommait que des amphétamines et pas d'héroïne (il avait chopé une hépatite lors des ses premiers fix au début des 60's et ne prenait plus de risques avec ça), même s'il mettait en scène des shots lors de ses concerts de la tournée rock'n'roll animal

Publié le 4 févr. 10 15:55:18 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 4 févr. 10 15:57:42 GMT+01:00
Non, Môssieur, les deux meilleurs disques de Lou Reed sont les deux live (Rock and Roll animal et Live, d'ailleurs issus du même concert) avec la paire magique Dick Wagner/Mick Ronson. Chroniquer Transformer et Who's Next, tu nous la fais grand public/oecuménique/ménagères de 50 ans. Attention à l'embourgeoisement. Dernière remarque à propos de Petty: si tu trouves une influence Byrds dans les deux ou trois premiers Petty, je me demande bien où.

En réponse à un message antérieur du 4 févr. 10 16:27:27 GMT+01:00
Les disques live ne faisant que reproduire en plus mal joué les versions studio des titres, ne peuvent prétendre au palmarès ... Comme tous les live, ils ont été "retravaillés" en studio... Et si le Maître veut causer disques live de Lou Reed, les deux Live 1969 du Velvet sont les meilleurs ...
Dans les 2 ou 3 premiers disques de Petty, si les influences des Byrds ne sont pas sensibles, c'est parce que les Heartbreakers essayaient de sonner comme les Byrds, mais en bons sudistes rustiques (pléonasme), n'y arrivaient pas encore ...
Tu me sembles t'y connaître en ménagères guettées par la ménopause ...
Tu préfères causer, rap, techno ou reggae ?

Publié le 4 févr. 10 18:06:19 GMT+01:00
Encore un homme du passé (toujours mieux que d'être un homme du passif, d'accord). Je dépose donc mon VU et vous laisse entre spécialistes de la "chose rock" ;)

Publié le 4 févr. 10 18:43:12 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 19 mai 11 09:15:56 GMT+02:00]

Publié le 6 févr. 10 14:52:50 GMT+01:00
fifi59 dit:
VU amical !

En réponse à un message antérieur du 6 févr. 10 15:06:17 GMT+01:00
Brutor dit:
Euh..? Shuffle ? La paire de guitaristes, n'est-ce pas plutôt Wagner & Steve Hunter ? Que Wagner - Ronson ?

En réponse à un message antérieur du 6 févr. 10 16:16:20 GMT+01:00
Tu as raison, je me mélange les pinceaux. Ronson joue sur Transformer mais pas sur les Live.

En réponse à un message antérieur du 6 févr. 10 16:29:19 GMT+01:00
On va causer de Yes, paraît que tu es un spécialiste (rires dans la salle).
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Lester Gangbangs
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 296