Commentaire client

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Espace Vital, 24 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : If You Want Blood, You've Got (CD)
Bien avant de s'inventer une seconde vie ou d'investir les stades, les bad boys d'AC/DC connurent une première existence qui, au-delà de son impact musical, laisse derrière elle une série de témoignages électriques sous tension, ainsi que l'ombre d'une criante absence. Loin de prôner l'économie d'énergie, si le modèle simplifié de rock, gorgé de blues, proposé par les frères Young, n'a jamais prétendu faire autre chose que saturer nos systèmes de défenses immunitaires, cet album est également la preuve irréfutable qu'il y a effectivement eu un avant et un après Bon Scott. A l'origine, prévu pour être un best of par le staff d'Atlantic, qui se ravisera après avoir réévalué l'impact croissant du groupe auprès du public, ce live d'anthologie ne connaît pas de faille, ni de temps mort, même lorsque la pression semble se relâcher. Phénomène d'ambiance, If You Want Blood est, avant tout, un concentré en actifs énergétiques. Le genre de stimulant qui entraîne invariablement euphorie et désinhibition chez l'auditeur, à peine la première secousse rythmique engagée. Virée en sexe, drogues et rock'n'roll, ce passage à l'acte fraternel est un disque unique.

Pris sur le vif, le hard boogie blues d'AC/DC ne supporte la comparaison avec aucun autre. Même l'air ambiant, ou du moins ce qu'il en reste, semble faire corps avec ce live de tous les excès. A l'honneur, dans cet album, bien évidemment plusieurs titres de Let There Be Rock, Powerage et High Voltage, mais également une certaine façon de voir le rock. Un rock à l'australienne, festif, trempé de sueur, truffé d'histoires salaces et de virées nocturnes, incarné par un duo animé par la même folie furieuse : celle d'en découdre avec cet animal singulier qu'est le public. Angus Young / Bon Scott. Plus qu'une histoire d'amitié, une complicité de chaque instant. D'un côté, une guitare d'une grande expressivité qui ne se perd pas en exercices de style, mais nous parle de l'essentiel sur des riffs incomparables. De l'autre, une voix sans artifice, nourrie au Whisky, toujours juste dans le fun, comme d'une grande sincérité de caeur. En clair, deux personnages indissociables, acteurs et metteurs en scène d'une des plus belle page de l'histoire du rock.

Introduit par le souffle d'un Riff Raff brûlant, porté par une section rythmique forçant le respect : le son de la Gretsch de Malcolm Young est pour beaucoup dans l'identité sonore du groupe, If You Want Blood est un album à la démesure communicative. Aucune faiblesse à recenser, si ce n'est cette pause assassine dénommée The Jack, sur laquelle, tout en ne sachant pas toujours le sens exact des paroles échangées, le public rend coup pour coup à un frontman plus gouailleur que jamais. Et dire que plus jamais rien ne sera pareil après le 19 février 1980...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 24 avr. 09 23:14:41 GMT+02:00
Vincent dit:
En lisant les foisonants commentaires, au combien élogieux, du dernier (je l'espère) album d'AC/DC, j'avais fini par croire que, outre ses nombreuses vertues, le Rock pouvait aussi rendre sourd. En vous lisant, me voilà rassurer, vous êtes de ceux dont les oreilles auront été épargnées (serions nous une exception ?), nous permettant ainsi de savoir distinguer l'idée que nous pouvons nous faire de l'authentisme, face à ce qu'est désormais devenu AC/DC: Un phénomène de foire. Merci et à bientôt.

En réponse à un message antérieur du 24 avr. 09 23:30:54 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 27 mai 09 12:34:13 GMT+02:00
Nous sommes effectivement sur la même longueur d'onde.
AC/DC n'est plus qu'un groupe de stade...
N'hésitez pas à venir visiter le site Destination Rock, vous y trouverez bon nombre de chroniques dans le même esprit.

En réponse à un message antérieur du 25 avr. 09 11:01:02 GMT+02:00
Vincent dit:
Mais je suis au courant (continu) mon cher Starchild ... A force de vous lire.

En réponse à un message antérieur du 3 mai 09 20:40:50 GMT+02:00
superbe live bourré d'énergie et surtout de spontanéité, qualité qui fait cruellement défaut à ACDCd depuis des lustres !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 5.774