ARRAY(0xa42c3dc8)
 
Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un émerveillement renouvelé, 24 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cantates (Intégrale, volume 17) (CD)
La longue cantate BWV 186 en deux parties "Ne te trouble pas, ô mon âme" est l’amplification d’une œuvre de jeunesse sur le thème de la pauvreté et du mépris du corps au profit de la nourriture spirituelle. Les deux chorals encadrant le première partie sont particulièrement impressionnants ; remarquable aussi l’air de soprano de la seconde partie, accompagné par le dialogue des cordes avec la basse. Le texte de la cantate BWV 168 "Rends tes comptes !" est surprenant : comme l’exigent la Vox Dei de l’impérieux air de basse initial, puis l’air de ténor, il s’agit pour le croyant de payer ses dettes à Dieu « capital et intérêts ». La cantate BWV 134 "Un cœur qui sait son Jésus vivant" pour alto et ténor, parodie d’une « serenata » profane faisant dialoguer le Temps et la Providence, est parmi les plus séduisantes : tout entière dédiée à la joie et à la lumière, elle enchâsse un duo combatif, dont le choix d’un tempo retenu permet d’apprécier la finesse d’écriture, entre un air de ténor et un choeur bâtis presque sur le même thème dansant.

Enfin, la célèbre BWV 54 pour alto "Résiste donc au péché" est une pièce à part, typique de l’« expressionnisme » du premier Bach : le premier air crée une tension effrayante entre la dissonance répétée de la basse, symbolisant le péché, et les efforts des violons pour s’en dégager ; dans cette interprétation chambriste, enregistrée de près, on entend parfaitement les grincements de ce combat, et les efforts de la voix qui n’est pas trop en avant des instruments, comme dans d’autres versions (par exemple Scholl avec Koopman). Par ses sinuosités serpentines, la fugue du dernier air illustre de façon aussi imagée la présence puis la fuite du Diable. Redisons l’excellence de la direction de cette série de cantates par Sigiswald Kuijken, de son interprétation à un seul chanteur par partie chorale (notamment ici le ténor Christoph Genz et la basse Jan Van der Crabben), ainsi que de sa prise de son extraordinairement proche et aérée à la fois.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 25 oct. 13 13:08:55 GMT+02:00
Nicolas dit:
En effet, votre commentaire consiste un émerveillement renouvelé. C'est assez court, mais tout l'essentiel y est!

En réponse à un message antérieur du 25 oct. 13 13:24:23 GMT+02:00
Philomèle dit:
Merci. Vous êtes trop aimable.

En réponse à un message antérieur du 26 oct. 13 23:47:01 GMT+02:00
Henrard dit:
Kuijken est en effet un super interprète de Bach, entre autres.

En réponse à un message antérieur du 27 oct. 13 08:07:00 GMT+01:00
Philomèle dit:
Espérons qu'il reste quelques volumes à paraître de cette série.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.5 étoiles sur 5 (2 commentaires client)
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 19