Commentaire client

11 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Livre à charge sans recul enfonçant des portes ouvertes, 1 octobre 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du vin (Broché)
Amateur et connaisseur du vin, j'attaquais ce bouquin sans a priori, avide de découvrir ce qui pouvait bien se cacher dans nos bouteilles selon les auteurs.
Quelle ne fut pas ma consternation en découvrant un ouvrage bâclé, écrit à la va-vite et tirant à boulet rouge sur tout ce qui déplaît aux auteurs. Leur thèse est simple : les industriels et leur lobbies nous mentent sur les vertus et qualités du vin, le seul salut réside dans les vins bio de petits producteurs. Tout le monde est complice, les industriels de l'agrochimie, les producteurs, la grande distribution, les journalistes, les critiques... sauf une poignée d'irréductibles. Réduire le monde du vin aux méchants contre les gentils, c'est un pas que franchissent allégrement les auteurs, travers rencontré chez de nombreux ayatollahs des vins natures.

Sur l'argumentation, toutes les exagérations sont utilisées, en faisant appel à l'ensemble des figures rhétoriques : exagération (pas de bon vin en dessous de 20 euros), généralisation (la fraude, tout le monde le fait, mais personne ne dit rien), méconnaissance totale de l'oenologie (la chaptalisation est assimilée à de la tromperie, idem l'usage des colles pour stabiliser le vin...) et de la problématique des terroirs (même le mouvement "terroiriste" est mal décrit et orthographié). Les citations de vignerons interrogés (anonymement) n'apportent pas d'arguments supplémentaires, puisque situées hors contexte. Enfin, les rares ouvrages sur lesquels s'appuient les auteurs sont controversés ou à charge (étude du Pr Belpomme, livre d'Alice Feiring...).

Pourtant, il est nécessaire de s'interroger sur les pratiques oenologiques, sur la définition du terroir, sur l'avenir du bio, sur les pratiques commerciales entre grande distribution et producteurs... Toutes ces problématiques méritent d'être étudiées sans parti-pris.

En bref, un mauvais livre sur un bon sujet. L'on trouvera beaucoup plus digne d'intérêt le délicieux carnet de route de Kermit Lynch (Mes aventures sur les routes de vins), défendant une certaine viticulture respectant la nature et le terroir, sans aucune agressivité. On pourra également apprécier l'ouvrage In vino Satanas de Denis Saverot et Benoist Simmat, qui traite de certaines thématiques de ce livre (uniformisation du goût des vins) avec plus de sérieux et moins de hargne.

Une étoile pour la liste de vignerons en fin d'ouvrage, qui me permet de faire de nouvelles découvertes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 2 oct. 10 12:59:02 GMT+02:00
GUILLAUME dit:
Ce commentaire à charge est il l'oeuvre d'un industriel du vin ?
Toutefois je constate que ce lecteur mécontent à trouver des découvertes interessantes en appendice parmi les 44 remarquable qui ne sont d'ailleurs pas tous "bio" ni "natures"...
Moi, j'ai aimé lire ce livre.

En réponse à un message antérieur du 2 oct. 10 15:44:58 GMT+02:00
Besson dit:
Moi aussi, et beaucoup même

Publié le 3 oct. 10 10:20:33 GMT+02:00
B. Celine dit:
Bref,un mauvais commentaire sur un bon livre.
Plein de mauvaise foi et d agressivité comme toujours lorsqu'on ose toucher au sujet de l'oenologie et de l'uniformisation des vins ! c'est amusant finalement de constater à quel point cela "dérange" ... preuve que les auteurs ont vu juste !

En réponse à un message antérieur du 11 nov. 10 21:35:05 GMT+01:00
seveg dit:
Malheureusement ce Monsieur a raison...J'ai les mêmes idées que les auteurs, mais je considère que leur travail est mal fait et dessert la cause. C'est une véritable caricature de la réalité. On a vraiment l'impression d'avoir une immensité de vins truqués et mauvais pour la santé, face à un petit groupe de purs. C'est vrai que les vins les plus naturels sont excellents, j'en bois beaucoup, mais il existe nombre de vins intéressants et pas mauvais pour la santé et de bon rapport qualité-prix dans le reste de la production. Les degrés de différence entre le vin le plus pur et le vin le plus trafiqué et le plus trompeur sont innombrables, et les vrais margoulins ne sont pas la majorité. Je trouve d'autre part que les affirmations sont énormes et très peu argumentées ("plus de la moitié des vins d'AOC ne méritent pas leur appellation!"). La vérité est beaucoup plus nuancée que ça. Et le vin ne mérite pas de tels anathèmes. Le vin est le domaine de la subtilité et de l'esprit. On a le droit d'encenser des très bons vignerons, mais ça ne justifie pas d'enfoncer TOUS les autres dès qu'ils sont légèrement moins parfaits. On retombe alors dans l'élitisme dénoncé dans le livre. Encore une fois, je suis désolé, mais je trouve ce livre très mauvais, alors que je suis d'accord avec la plupart de ses orientations. Il ne convaincra que les convaincus, à mon avis. Et encore...les plus obtus. Ou alors on a perdu quelque chose dans le monde du vin et dans l'esprit français (la capacité à penser avec plus de deux neurones?)
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.1 étoiles sur 5 (7 commentaires client)
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 75,97
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Lamon
(VRAI NOM)   

Classement des meilleurs critiques: 120.240