ARRAY(0xa866b270)
 
Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Deuxième et très bon film de Burt Lancaster !, 14 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les démons de la liberté (Version Pocket) (DVD)
"Les démons de la liberté - Brute Force" est un drame policier américain de Jules Dassin (1946-1h38) en N/B
Scénario : Richard Brooks et Robert Patterson (d'après son histoire)
Photo : William Daniels / Musique : Miklos Rozsa / Montage : Edward Curtiss

Casting : Burt Lancaster (Joe Collins), Hume Cronyn (Capitaine Munsey), Charles Bickford (Gallagher), Yvonne de Carlo (Gina Ferrara), Ann Blyth (Ruth), Ella Raines (Cora Lister), Anita Colby (Flossie), Sam Levene (Louie Miller), Jeff Corey (Stack), John Hoyt (Spencer), Jack Overman (Kid Coy), Roman Bohnen (Warden Barnes)...

Synopsis : Une prison surpeuplée est sous le commandement du gardien en chef, le capitaine Munsey, un dangereux sadique qui espère devenir le directeur du pénitencier. Joe Collins n'a qu'une idée en tête, s'évader pour rejoindre Ruth, la femme qu'il aime...

Quelques flashbacks permettent de découvrir des tranches de vie de quelques prisonniers de la cellule R17. On cerne alors, pour chacun d'entre eux, les motivations qui les habitent. La prison étant le sujet principal de l'histoire, une sommaire description s'impose d'emblée pour situer les lieux et sa population :
Westgate est un pénitencier surpeuplé. Perdu au milieu d'un îlot et entouré de très hauts murs, dont le seul accès est un pont relevable. Le solide portail s`ouvre en actionnant un levier qui agit également sur le pont. Les deux s'ouvrant ou se fermant, simultanément, par l'action d'un gardien du mirador. Il est donc pratiquement impossible de s'échapper. Le thème du film est l'univers carcéral, filon déjà très exploité à l'époque mais bien plus encore depuis quelques années. En décrivant les gardiens comme des brutes, particulièrement le capitaine Munsey le pire de tous qui torture cruellement les détenus susceptibles de lui fournir des renseignements pour en faire des mouchards, le réalisateur prend ouvertement le parti des prisonniers. Il va alors délibérément nous rendre témoin de toutes les bassesses du chef gardien allant jusqu'à nous montrer la torture qu'il pratique sur un prisonnier. Le sadique Munsey couvre les cris des prisonniers qu'il frappe sur une musique de Wagner. Personne n'ose s'opposer à ses méthodes, pas même le directeur qui est un brave type mais trop lâche pour imposer son autorité. Dans la cellule R17 se trouve Joe Collins et ses cinq codétenus Spencer, Becker, Stack, Lister, Coy qui remplace Frankie McLain mort par la faute du capitaine Munsey. On sent monter la tension et la révolte qui gronde...

Les films sur l'univers carcéral sont nombreux et l'on peut même dire qu'ils remontent au tout début du cinéma mais ce ne sont souvent que des courts métrages. Il faut attendre les années 30 pour trouver des films structurés qui s'apparentent très souvent aux films noirs. Quelques exemples non exhaustifs : 1932, "Je suis un évadé" de Mervyn LeRoy et "20 000 ans sous les verrous" de Michel Curtiz. 1936, "Je n'ai pas tué Lincoln (VOST)" de John Ford. 1939, "A chaque aube je meurs" de William Keighley. 1950, "Caged" de John Cromwell. 1955, "Femmes en prison" de Lewis Seiler. 1958, "Je veux vivre !" de Robert Wise. 1960, "Le Trou" de Jacques Becker. 1962, "Le prisonnier d'Alcatraz" de John Frankenheimer. 1973, "Papillon (Édition simple) version longue de Franklin Schaffner. 1979, "L'Evadé d'Alcatraz" de Don Siegel. 1980, "Brubaker" de Stuart Rosenberg. 2008, "Hunger [Import anglais]" de Steve McQueen (l'homonyme anglais du célèbre acteur américain). 2009, "Un prophète (César 2010 du Meilleur Film)" de Jacques Audiard. Etc.

Conclusion: Pour son deuxième film Burt Lancaster nous montre, après « les tueurs », l'étendue de son talent. Il est, avec Hume Cronyn, la pièce maîtresse de ce bon film noir. Très belles images en noir et blanc de William Daniels.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 15 mai 11 19:03:34 GMT+02:00
marialicia dit:
Cher Glenn, ah ! autre chose à regarder que cet aspirateur qui ne m'aspirait pas !

mais de l'inspiration, il y en a toujours dans les commentaires de Glenn...!

et des infos intéressantes, des liens avec d'autres films...
moi qui suit souvent les récents, je n'ai pas vus ceux cités ci-dessus...brubaker, Hunger, un prophète...le thème des prisons ne m'incite guère à aller rêver dans une salle de ciné...

Mais des échanges sur d'autres films du genres il y en a eu, n'est-ce pas ? au moins chez "moi-marialicia" par exemple : "au nom du père", la dernière marche"...et "la colline des hommes perdus", lequel de nous deux a-t-il retiré l'évaluation ?
Dans le genre atrocité des prisons, un film que j'ai vu il y a des années avec ma fille ainée : "Midnight express" c'est s'en souvenir longtemps pour notre plus grand déplaisir et pourtant un film tellement juste.!!!!
A+
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.5 étoiles sur 5 (4 commentaires client)
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 6,90
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 437