Commentaire client

31 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement la meilleure version des sonates de mozart, 23 mars 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart : Les Sonates pour Piano (Coffret 6CD) (CD)
Ne cherchez plus, c'est celle-ci. j'en ai écouté des versions, Hé bien voila le tiercé gagnant :
1) Pirès enregistrement de 1989 (celui de ce commentaire) chez DG
2) Pirès enregistrement des années 70 chez Denon ou Brillant Classics
3) Brendel (dernière version année 90) chez Philips
Pirès reste incontestablement la personne qui joue le plus naturellement Mozart, c'est une seconde nature chez elle, c'est la perfection absolue. Si la première version annonçait déjà une affinité élective, la version DG touche au sublime, la maturité apportant cette touche à l'immense aspect juvénile de la première vision.
Brendel est souverain avec des tempos justes et une vision très cérébrale, même les silences deviennent passionnant avec lui.
Il faudrait aussi parler de Arrau avec son intégrale marmoréenne. il Joue Mozart comme Beethoven l'aurait sans doute joué !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 12 de cette discussion.
Message initial: 11 nov. 12 20:19:02 GMT+01:00
pigne dit:
Bonjour,
J'ai déjà l'intégrale de Arrau....mon héros....j'hésite entre Pires et kraus. Peut être pouvez vous m'aider? D'avance merci. Cordialement

En réponse à un message antérieur du 4 déc. 12 07:10:24 GMT+01:00
Papageno dit:
Bonjour,
Je partage votre enthousiasme pour Claudio Arrau, que ce soit dans Mozart ou ailleurs. Quand on pense que la soi-disant critique musicale française, avec bien sûr Diapason en pôle position, à attendu qu'il soit octogénaire, pour découvrir ce que le reste du monde musicalement évolué savait déjà depuis longtemps: Arrau est un géant du piano!... Vous hésitez entre Kraus et Pires, c'est affaire de goût personnel!... Personnellement je n'aime pas Kraus, et la prise de son est vraiment très datée... A vous de choisir, ou bien faites-vous plaisir, prenez les deux!!!
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 21 mai 14 20:44:18 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 5 août 14 18:36:34 GMT+02:00
Non quant à Diapason auquel je suis abonné depuis environ 40 ans ( autour de 1974/5) et Arrau a toujours été bien percu par la revue : je me rappelle par ex l'affreux ( le pauvre Chopin avait un teint maladif qui était d'ailleurs peut-être le sien !! ) coffret Philips des nocturnes de Chopin recevant un Diapason d'or ; les disques Beethoven et Debussy bien accueillis ....
Amicalement

En réponse à un message antérieur du 21 mai 14 21:59:53 GMT+02:00
Papageno dit:
Bonsoir Antoine si vous permettez?
J'ai commencé à lire Diapason en 1964, j'avais 16 ans, c'était l'époque de l'ignoble Antoine Goléa....et à cette époque Claudio Arrau était quasiment inconnu en France, et je me souviens de Léonard Bernstein qu'il pourfendait avec jouissance!....
Ensuite ils ont retourné leur veste, et tant Arrau que Bernstein sont aujourd'hui couverts de diapasons d'or!...sans compter les parutions qu'ils critiquent et jugent à l'emporte pièce sans même les avoir écoutées entièrement, j'ai des exemples si c'est nécessaire...
Pour revenir à cette époque, j'ai assisté à un concert au Théâtre des Champs-Elysées ( je ne me souviens plus du programme pardonnez-moi) et Monsieur Goléa assoupi ronflait tellement fort que les gens derrière lui dont je faisais partie étaient obligés de secouer la rangée de sièges où il était assis pour tenter d'entendre quelque chose. Le lendemain il fusillait le chef dans le Figaro alors qu'il avait roupillé toute la soirée!!! C'est ça la critique musicale française???
Pour le reste, franchement, décerner à postériori un diapason d'or à Arrau pour ses sonates de Beethoven, ses nocturnes de Chopin, et son fabuleux coffret Debussy, entre autres, à moins d'être autiste ou sourd...............
Ceci dit j'apprécie votre contribution à ce site et vos commentaires, qui nous éclairent même si ensuite chacun fait ses choix selon sa propre sensibilité.
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 21 mai 14 22:06:44 GMT+02:00
H. PILA dit:
Totalement d'accord, Arrau pour moi c'est d'abord Debussy ! il y excelle avec un bonheur qu'il sait partager

En réponse à un message antérieur du 21 mai 14 22:13:31 GMT+02:00
Papageno dit:
Oui, on peut se laisser aller à dire que son Debussy est quasiment miraculeux!!!
Mais le reste, que du bonheur, même ses sonates de Mozart que certains jugent rebutantes, des interprétations pour initiés!...
Merci H.Pila

En réponse à un message antérieur du 21 mai 14 23:17:45 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 21 mai 14 23:18:33 GMT+02:00
Merci à l'ami des oiseaux mais
- le Diapason d'or n'était pas proposé à posteriori 10 à 15 ans après mais "décerné" lors de la sortie des nocturnes de Chopin et la dimension extraordinaire donnée par Arrau aux sonates de Mozart avait été remarquée par le critique de l'époque ( je pourrais le retrouver car j'ai gardé "mes" Diapasons depuis 1974 !!!! ; peut-être André Tubeuf ). Ceci dit le "critique" qui écrit dans un mensuel reste naturellement partiel ( comment connaitre la totalité d'une discographie en 2014 ? ) et partial . J'achète beaucoup de disques et reste guidé par certains critiques de Diapason ( depuis le temps on sait à qui faire confiance ) d'Amazon et naturellement par ma connaissance de la musique notamment enregistrée.
- j'aimais bien Antoine Goléa avec toute sa mauvaise foi mais finalement j'ai découvert la musique que nous aimons beaucoup avec eux et notamment la tribune des critiques de disque du dimanche 14 h ( belle brochette A Panigel et sa voix chatiée; J Bourgeois et le lyrique; le discret J Roy et l'impondérable Goléa ).
Enfin la musique est effectivement suffisamment riche pour laisser l'interprète libre de ses choix .
Amicalement

En réponse à un message antérieur du 22 mai 14 08:01:23 GMT+02:00
Papageno dit:
Il est exact que les Nocturnes de Chopin ont reçu un Diapason d'or à leur parution. Quant à André Tubeuf c'est effectivement un critique intègre et honnête que j'apprécie beaucoup, je me souviens de son dossier d'hommage à H lorsqu'il nous a quitté en 1989 qui était en tous points remarquable (c'est l'un des rares numéros que j'ai conservé). On peut y ajouter effectivement Jean Roy, Jacques Bourgeois, Jean Hamon pour la musique de chambre, et quelques autres. Je n'ai pas écouté souvent "la Tribune", car comme vous devez vous en douter je ne supportais pas Goléa!..., dommage car cette émission était vraiment intéressante.
En ce qui concerne Diapason, les choses ont commencé à se gâter quand Yves Petit de Voize en est devenu directeur, à titre d'exemple je puis vous assurer que la 8ème de Mahler par Sir Colin Davis n'a pas été écoutée en entier par celui qui en a fait la critique, j'ai acheté ce CD à sa parution et c'était flagrant! (outre cette 8ème qui est l'une des meilleures de la discographie, je vous recommande aussi la 4ème qui est très belle, avec une Angela Maria Blasi angélique dans le lied final). L'un des rares critiques à qui j'accorde encore confiance c'est Jean-Charles Hoffélé dont "les Indispensables du disque compact" paru en 1995 m'a coûté l'achat de la bagatelle d'environ 800 CD!!!
Plus récemment je n'ai pas apprécié la façon dont la Saint Matthieu de René Jacobs a été descendue en flammes de manière outrancière et malhonnête, alors que la presse spécialisée anglo-saxonne l'a très bien accueillie.
Pour en revenir à Arrau, j'espère que Decca va rééditer le coffret Schumann, je l'ai raté en Philips "Héritage" !...
L'ami des oiseaux vous remercie pour cet échange entre passionnés....
Amicalement

En réponse à un message antérieur du 22 mai 14 08:22:12 GMT+02:00
Papageno dit:
A H. PILA
Totalement d'accord, les sonates de Mozart qu'Alfred Brendel a enregistrées sur le tard à Londres pour Philips sont vraiment superbes! (Arrau, Pirès, Brendel quel magnifique tiercé!...) Et il en est de même pour les concertos du même avec Sir Charles Mackerras et l'excellent Scottish Chamber Orchestra.
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 22 mai 14 13:22:06 GMT+02:00
H. PILA dit:
Pour moi le Brendel le plus inspiré, c'est celui des dernières sonates de Haydn, un enregistrement que je mets au dessus de tous ses autres gravures...
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.6 étoiles sur 5 (11 commentaires client)
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

H. PILA "Michel"
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : Grenoble

Classement des meilleurs critiques: 266