Commentaire client

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une dose de (Death) Metal !, 29 avril 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Burial ground (CD)
Trois ans après un "Frozen Moments Between Life and Death" qui m'avait fait forte impression et rassuré quant à la santé du combo après un "Planet Pandemonium" bien décevant, où en sont donc nos Deathsters français ? Stéphane Buriez, bombardé présentateur d'émission télé (Une Dose de Metal, sur l'énOrme TV) a repris son rôle de guitariste chanteur pour retourner faire ce qu'il sait faire de mieux : du Loudblast. On retrouve à ses côtés le fidèle Hervé Coquerel (batteur, dans le groupe depuis 1993) ainsi que les deux "petits nouveaux" que nous avions découverts sur l'album précédent, Pierre Drakhian (guitares) et Alex Lenormand (basse).

Alors, est-ce qu'il y a parmi vous des djeuns pour qui le Death français se résume à Gojira et qui ne connaissent pas Loudblast ? Une rapide présentation s'impose : Loudblast, ce sont des vétérans de la scène metal française (le groupe a débuté en 1985), ils ont joué avec les plus grands (Death, Coroner, Sepultura), ils ont travaillé aussi avec les plus grands (Scott Burns, THE référence de la production Death Metal fin des années 80, début 90)... et ils sont toujours là. Vous pouvez me citer un autre groupe français, catégorie Metal extrême qui plus est, toujours en activité après autant d'années ?
Bref, les patrons du Death français, ce sont eux ! Et qui dit "patrons", dit "rang à tenir", devant la horde de jeunes groupes aux dents longues. De ce côté-là, inutile de faire durer le suspens, les Loudblast sont bien installés sur le trône et ne vont pas en descendre tout de suite, vu la qualité de ce nouvel album.

On retrouve en effet avec ce "Burial Ground" un Loudblast au sommet de sa forme. "A Bloody Oath" nous plonge dans le bain : on sent dès ce premier morceau une ambiance assez sombre (écoutez le pont au milieu du titre avec sa basse en avant), une sombritude d'ailleurs fortement suggérée par la pochette de l'album. On constate que les growls de Stéphane Buriez, maître de cérémonie, n'ont rien perdu de leur puissance. Celui-ci sait aussi varier sa voix suivant les ambiances. On remarque également un solo très mélodique, bien plus d'influence Heavy que Death Metal. On retrouve d'ailleurs, je trouve, quelques touches heavy tout au long de cet album, notamment sur les solos ("I Reach The Sun") mais aussi sur quelques chorus. On avait noté l'excellent travail de Pierre Drakhian sur "Frozen Moments", ici ça se confirme : ce guitariste est brillant.
Le second titre fait assez thrash dans sa construction même si l'assise reste death avec le chant de Steph. Ce nouvel album des Nordistes n'est finalement pas si éloigné que ça de l'album précédent, mêlant habilement Death et Thrash mais n'ayant pas peur de se frotter à d'autres influences, plus étonnantes ("From Dried Bones" et son riff hypnotique).
"Ascending Straight In Circle" est plus radical, presque Black parfois ; "Soothing Torments" me rappelle l'ère "Fragments" (tout comme le titre bonus, "The Bird"), "Abstract God" est bien lourd et sombre lui aussi. Je ne vais pas m'appesantir sur tous les morceaux, comme je l'ai dit plus haut, c'est du tout bon. Je vais par contre m'arrêter un moment sur ce que je considère comme le moment fort de cet album : les deux derniers titres, "The Void" et "The Path".
Le premier est assez lourd (on peut même lâcher le mot "doom" sur la partie centrale du titre), avec une ambiance générale bien noire. Encore une fois, Steph laisse ses growls se transformer en un chant sépulcral, très sombre lui aussi. Morceau qui se conclut par un superbe passage acoustique.
Le second est plus étonnant encore (mais aussi le plus réussi de cet album, à mon avis). On a des effets de profondeur sur la voix hurlée du refrain. La partie centrale blaste du tonnerre. Là encore, Drakhian fait un boulot phénoménal sur les solos de la fin du morceau. J'y retrouve un peu l'ambiance du dernier Behemoth qui m'a tant plu : une recherche mélodique tout en conservant une puissance dévastatrice et une ambiance sombre.
On peut préférer le Death qui bourrine d'un bout à l'autre d'un album, il en faut pour tous les goûts. Sachez que ce n'est pas le cas ici, Loudblast n'en est plus là. Les Français nous proposent un Thrash Death où la mélodie n'est pas absente mais où la puissance reste le maître mot.

Loudblast, presque trente ans d'existence et toujours les leaders de la scène Death française. Ce groupe a su faire évoluer son Death Metal pour le coller à l'air du temps, ce qui peut aussi expliquer sa longévité. Sans doute que certains fans, restés scotchés à l'ère "Disincarnate", vont encore hurler ; mais pour ceux qui ont apprécié des albums comme le dernier mais aussi "Fragments", le mini "Cross The Threshold" ou "Sublime Dementia" (donc, finalement, les trois quarts de la discographie du groupe), ce "Burial Ground" saura les convaincre comme il m'a convaincu. Loudblast signe encore une fois un excellent album, et ceci sans se répéter. Chapeau !
17 /20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 29 avr. 14 15:53:24 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 29 avr. 14 15:54:47 GMT+02:00
megaotal dit:
de plus steph' et hervé sonts des mecs hyper cool et accéssibles malgrés ce que certaines mauvaises langues voudraient faire penser!loudblast c'est la fierté metal de l'hexagone...et ils sonts du 59 comme moi.excéllent com' ORION,hate de l'écouter!

En réponse à un message antérieur du 30 avr. 14 11:48:51 GMT+02:00
Ils ont aussi ouvert pour Cannibal corpse lors de leur première venue en france en 91 ou 92,Carcass,les deux à Toulouse.Ainsi que Bolt-thrower à Montpellier en 93.J'y étais et ce sont des souvenirs...enfin bon.

En réponse à un message antérieur du 7 mai 14 21:59:08 GMT+02:00
megaotal dit:
des vétérans christian!!!"orion" a raison,les patrons du death en france c'est bel et bien loudblast!!!

En réponse à un message antérieur du 23 juil. 14 12:25:17 GMT+02:00
Tout juste !!
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (12 commentaires client)
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

orion
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Lieu : Vinland

Classement des meilleurs critiques: 67