Commentaire client

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un beau tour de magie... avant la chute, 10 mai 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Last In Line (CD)
Après avoir marqué de sa sublime voix de grands albums de Hard Rock servis par des formations comme Rainbow ou Black Sabbath ("petites" références sympas sur un CV soit dit en passant), Ronnie James Dio s'en est allé former son propre groupe sobremement nommé: DIO... il n'a pas cherché bien loin ni bien longtemps, le bougre.
Cela dit, il ne s'est pas fichu de ses fans avec son premier effort solo: l'excellent "Holy Diver" (1983), pièce maîtresse (et donc incontournable) du Hard Rock des années 80... si vous êtes fans du genre et que vous ne le possédez pas, il y a un problème!
C'est l'année suivante que "The Last in Line" vit le jour, et même s'il n'était pas chose aisée de succéder à "Holy Diver", force est de constater que ce deuxième album de Dio y parvint de bien belle manière.

Il y a de la magie dans "The Last in Line"... Il s'agit d'un disque indispensable. On peut commencer par mettre en avant le nom de quelques compositions figurant sur cet opus: "We Rock" (hymne légendaire au riff génial), "The Last in Line" (superbe chanson titre), "Evil Eyes"...
Mais les titres moins connus ou moins mis en avant dans les concerts ou les Best-of de Dio ne sont pas moins intéressants pour autant. J'en veux pour preuve "I Speed At Night", morceau enlevé qui porte bien son nom et qui se situe dans la lignée d'un "Stand Up and Shout" (terrible morceau qui ouvrait le cultissime album précédent). Rapide, incisif, un solo à couper le souffle... c'est du très bon. Mais il y a surtout LE titre qui, à mon humble avis, vaut (presque) à lui seul l'achat de l'album: "Egypt (The Chains Are On)"! Une chanson majestueuse, classe, épique... une intro dont l'ambiance rappelle Rainbow ("Gates of Babylon"), puis un beau riff de guitare, la voix de Dio est impériale, on sent qu'il nous raconte une histoire et on demeure suspendu à ses lèvres. Quelle belle conclusion à un album qui, s'il n'égale peut-être pas tout à fait "Holy Diver", n'en demeure pas moins un disque essentiel.

5 chansons sur 9 sont donc excellentes! Le reste n'est pas si mal mais moins remarquable... quoi que "One Night in the City" tire bien son épingle du jeu, elle aussi. Après, il reste "Breathless", "Eat your heart out" qui, même s'ils ne sont pas des classiques s'écoutent sans peine, et "Mystery" plus commerciale, avec des claviers bien mis en avant, qui appartient à un registre proche de "Rainbow in the Dark" ou "Rock'n'Roll Children" mais qui s'avère moins séduisante, enfin ce n'est que mon avis.

1984 fut donc une belle année pour le Hard Rock: Metallica sortit son "Ride The Lightning", Maiden son "Powerslave", Judas Priest son "Defenders of the Faith", Scorpions son "Love at first Sting"... et Dio un "The Last in Line" qui, aujourd'hui encore, demeure son deuxième meilleur album. Par la suite, ça se compliquera un peu: les albums seront moins inspirés et flirteront dangereusement avec la médiocrité ou la caricature. Cela dit, il ne faudra pas enterrer Dio trop vite, le monsieur a du métier... et plus d'un tour dans son sac!

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-5 sur 5 de cette discussion.
Message initial: 11 mai 09 20:13:35 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 12 mai 09 22:42:39 GMT+02:00
Vincent dit:
Dieu sait que 1984 aura été une étape "Phare" dans le domaine du Hard de qualité. Les références que tu mentionnes font d'ailleurs toutes parties de ma discothèque. Toutes NON !! Je suis passé complêtement à côter de celles (les ref) de Dio: Holy diver, Last in line et Dream evil. A ce jour, je possède cependant "Killing the dragon" (que j'aime beaucoup), puis, dans la foulée, je m'étais procurer le DVD de cette tournée. Tes coms relatif à Dio me pousse à réparer cette infamie. Merci ! Ô puissant Blaster.

En réponse à un message antérieur du 12 mai 09 07:40:51 GMT+02:00
De rien "Dr Rock", c'est toujours un véritable plaisir.
Tu as certainement lu que je n'étais pas fan de "Dream Evil", en revanche je ne vois vraiment pas comment tu pourrais être amené à regretter de t'être procuré des albums comme "Holy Diver" et "The Last in Line", donc fonce! "Killing the Dragon" et le live qui a suivi sont assez sympas il est vrai... même s'ils ne renouent pas tout à fait avec la grâce des premières heures.

En ce qui concerne l'année 84, nous sommes bien d'accord. Un très grand cru... et j'en ai oublié en plus: le premier Malmsteen, "Don't Break the Oath" de Mercyful Fate, "Red Hot & Heavy" de Pretty Maids...

@+

En réponse à un message antérieur du 12 mai 09 17:46:44 GMT+02:00
orion dit:
... Et WASP, Tokyo Blade, Running Wild, Manowar... ;-)
Super album, évidemment. Mais, nous en avions déjà parlé, j'aime bien aussi "Sacred Heart" et même "Dream evil" (certes, moins bons que celui ci mais pas inaudibles, loin de là!)
@+

En réponse à un message antérieur du 12 mai 09 23:34:48 GMT+02:00
Brutor dit:
Huuummm... J'avais bien aimé "Holydiver", mais "Sacred Heart" m'avait ennuyé. Devrais-je quand même me laisser tenter par les albums figurants entre ces 2 opus ?

En réponse à un message antérieur du 13 mai 09 08:24:55 GMT+02:00
Salut Brutor,
Il n'y a q'un seul album figurant entre "Holy Diver" et "Sacred Heart", et c'est "The Last in Line". Il est bien meilleur que l'album qui t'a ennuyé (ennui que je partage d'ailleurs). Cela dit, l'achat de cet album dépend vraiment de l'amour que tu portes à ce style. J'aimais tellement "Holy Diver" qu'il m'était quasiment impossible de résister à la tentation de prolonger le plaisir qu'il me procurait avec l'album suivant... Si tu aimes "juste bien" Holy Diver, peut-être n'est-il pas indispensable de te prendre "The Last in Line". A toi de voir. En tout cas, sois convaincu de sa qualité! Il est nettement plus dans la lignée de "Holy Diver" que dans celle de "Sacred Heart".

@+
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (12 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Andrésy, France

Classement des meilleurs critiques: 365