undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Savage Amusement" : Don't Stop At The Top., 28 mars 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Savage Amusement (CD)
La parution de "Savage Amusement" (le dixième album des Scorpions publié en '88), fut longue et laborieuse. Même si la tournée du précédant opus fut phénoménale, et vit paraître un "World Wide live" célébrant leur ascension.
Quatre ans séparent donc cet album de son prédécesseur, (le cinquième réalisé par cette formation), mais qui sera aussi le dernier produit par Dieter Dierks. Le producteur apparaissant de plus en plus autoritaire (il aurait rejeté un premier jet de ce projet), renvoyant le groupe et leurs compositions jugées pas assez convaincantes. Si Dierks est forcément à associer à la réussite des Scorpions, il est indéniable qu'il imposait trop son point de vue depuis quelques temps. Influencé par le succès du "Hysteria" de Def Leppard en '87, il va aseptiser le son du groupe, creusant le sillon entamé sur un "Love At First Sting" déjà sous le joug du producteur. Sur les trois morceaux mixés par ses soins, la batterie sonne de manière bien clinique (même si deux d'entre eux serviront de single). Les autres morceaux seront mixés par Nigel Green et le groupe, à Londres. Au premier abord l'album peut donner l'image d'un groupe assagit, avec un pourtant bon (mais radiophonique) "Rhythm Of Love" (premier single avec sa production dans l'ère du temps), mais aussi avec des "Passion Rules The Game", et "Walking On The Edge", sans doute placés trop tôt en début l'album. Or les autres morceaux plus hard sont plutôt bons, comme l'entraînant titre d'ouverture, "Don't Stop At The Top" (qui est encore une super introduction d'album), avec un Klaus Meine rageur et très bon, résumant la situation du groupe en '88 (avoir atteint un sommet et ne pas s'y arrêter). Les "We let It Rock... You Let It Roll", "Every Minute, Every Day", ou "Media Overkill" (avec Matthias à la voice box), seront d'ailleurs intégrés aux shows. Le speed "Love On The Run" montrant des Scorpions bien féroces, alors que la ballade "Believe In Love" apparaît (comme le premier single), calibrée pour la puissante MTV.
L'attente de "Savage Amusement" valu tout de même le coup, mais l'album est toutefois plus encore plus calibré que son prédécesseur. Des huit Deluxe Editions, c'est l'album qui aurait gagné en intensité si certaines démos y avaient été ajoutées. Les très bons "Edge Of Time", et "Living For Tomorrow", ou l'énergique "Taste Of Love", et l'instrumental "Fast And Furious", auraient apporté plus de mordant à la version définitive de l'album.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 13 janv. 16 19:13:11 GMT+01:00
Je suis d'accord que l'intégration de "taste of love" et "living for tomorrow" aurait été bénéfique à cet album qui est pour moi déjà très bon. Par contre je préfère la version de "edge of time" sortie quelques années plus tard et l'instru "fast and furious" me semble trop faible.
Enfin, je salue le travail de remastering qui apporte un plus évident.

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 16 21:28:44 GMT+01:00
Voodoo dit:
Personnellement j'ai immédiatement craqué pour la version brut de "Edge Of Time" (à qui il ne manquait pas grand chose pour finir sur un album officiel) , alors qu'elle m'avait moins scotché dans sa version officielle (seulement entendue sur internet il me semble). "Fast And Furious" n'est en effet aucunement comparable à un "Coast To Coast" par exemple. J'ai toujours préféré les morceaux composés par Rudolf Schenker (il est vrai plus nombreux), que par Matthias Jabs de toute façon. Il y a vraiment des démos sympa sur ces rééditions, j'adore celle de "Animal Magnetism" qui est aussi un de mes albums préférés des Scorpions, et "Anytime (You Want It)". J'ai l'impression sans pouvoir l'affirmer, que les démos sur "Love At First Sting" pourraient être jouées par Bain, et Rondinelli. Entendre une version légèrement différente de "Still Loving You", régénère ce tube entendu maintes et maintes fois. Il me faut avouer que si je trouve les morceaux de cet album très bons, j'ai toujours un peu de mal avec sa production (ce qui en toute modestie, est également l'avis de Rudolf Schenker lui même). Pour en revenir à "Savage Amusement", j'ai toujours pensé qu'il contenait autant de bons morceaux que son prédécesseur. Quand au remastering des albums, il est en effet excellent et à conseiller à ceux qui voudraient se procurer ces rééditions tout de même un peu chères. @+ et merci.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Voodoo
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Lieu : In The South of Witches Valley.

Classement des meilleurs critiques: 515