Commentaire client

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un "must" qui n'a pas pris une ride, 19 décembre 2005
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Machine Head (2 CD) (CD)
Après le tonitruant et apocalyptique « In rock » et le demi échec de « Fireball », Deep Purple se devait de frapper fort. Mais là, ça tient du knock out ! Rarement album de rock ne fut plus parfait que celui-là. Le son, d'abord, bluezy, groovy, avec cet orgue moelleux et sauvage à la fois, la guitare limpide de Blackmore, la voix de Gillian, plus maîtrisée mais toujours aussi puissante, le ronflement lourd et swinguant de la basse, et bien sûr, l'inventivité constante de Ian Paice à la batterie toujours sur le coup, rapide, alerte, créatif, insensé !

Parfait aussi par les morceaux qui le composent, équilibre parfait entre rock, blues, hard. Passons rapidement le menu en revue. « Highway star » déboule à cent à l'heure, avec les hurlements de Gillian et les deux solos orgue/guitare. Imparable. Un must. « Pictures of home » rapide comme l'éclair, avec une intro dynamite de Paice à la batterie. « Never before » que j'adore plus que tout, morceau parfait par excellence, par sa construction, son feeling country rock, ses changements de tempo. La seconde face aligne trois classiques : « Smoke on the water » morceau d'anthologie, dont la célébrissime intro nous épatera toujours par sa simplicité et son efficacité. Mais le reste vaut le détour ! « Lazy » le boogie rock enflammé, à la construction originale (longue intro à l'orgue, puis les solos, l'harmonica, et enfin le chant, avant le feu d'artifice final) suivi de « Space trucking » où Gillian vocalise comme un diable sur le tempo ultra speedé de Paice.

Et on rajoute pour cet édition « When a blind man cries » sublime blues lumineux à faire chialer un Hell's Angel. Le CD1 propose ces titres légèrement modifiés par rapport au vinyle, grâce aux prises oubliées en studio. Le résultat est magnifique, les titres plus longs, sans fondu, et son impeccable. Le CD2 est une redite du premier, moins dispensable, avec des arrangements récents. Peu importe, l'important est de retrouver en remasterisé ce chef d'oeuvre intemporel du rock, débauche de rythme et d'énergie, d'une grande cohérence, enregistré, rappelons-le, dans les couloirs d'un hôtel de Montreux, après l'incendie du casino abritant le studio. Pour plus de détails, écouter « Smoke on the water », titre écrit sur le vif pour conter l'évènement.

"Machine Head" , près de 35 ans plus tard, garde toute sa fraîcheur, et son efficacité. C'est prodigieux. Et pour ceux qui ne connaissent pas, achetez ensuite "Made in Japan" pour y retrouver les versions live. Vos tympans vous diront merci, s'ils s'en remmettent !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 11 févr. 14 17:32:05 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 12 févr. 14 13:48:39 GMT+01:00
En promenade sur mes vieux souvenirs, je tombe sur un de tes tous premiers (mais non moins excellent) commentaire... 9 ans déjà...!
Le pré-adolescent que j'étais en 72 sortait à peine des disques pour enfants... C'est donc 2 ans plus tard (vers 13/14 ans) que je découvrais l'Album ! puis pleins d'autres... j'écoutais tout ça en boucle avec un pote, sans prendre vraiment conscience de la qualité du machin... On baignait dans le génie de ces groupes en pensant que c'était normal, qu'il en serait toujours ainsi, et que ça serait même de mieux en mieux (pourquoi pas..!)
On ne doutait de rien... Les plus grands du rock étaient déjà là et nous pondaient leurs chefs-d’½uvre en séries qui se retrouvaient à la devanture des bacs chez le disquaire du coin, vendus comme des paquets de lessives... souvent en rupture de stock (tu m'étonnes)...
Alors 40 ans après... j'écoute quoi ?... Hé bien toujours les mêmes... et comme je ne trouve pas mon compte avec ce que les majors nous infligent (enfin, nous imposent) depuis 30 ans... alors je retourne en arrière, non, encore plus loin... au jazz d'avant, chanté ou pas...celui qui fait ringard, trop basique pour les intello... pas assez tordu pour les progressistes...!
Tout ça pour te dire que "Machine Head" ainsi que des dizaines d'albums de la décennie 70...par floyds, Led Zep, Supertramp, Genesis, Tangerine Dream, Black Sabbath, Aerosmith, Status Quo, Gong, Magma...etc........+ Wyatt, continuent à faire mon bonheur ! mais aucun d'entre eux ne m'a éclaté autant que Deep Purple (Machine Head, In Rock, in Japan)..... et ???.... "Rock Bottom" du génialissime ROBERT WYATT !!!!!!!!!

En réponse à un message antérieur du 12 févr. 14 09:41:41 GMT+01:00
Luc B. dit:
"On baignait dans le génie de ces groupes en pensant que c'était normal, qu'il en serait toujours ainsi"

C'est pas faux !! Sans être un adepte de la formule "c'était mieux avant", il est certain que les tubes radios des années 70-72 étaient d'une autre tenue que ceux d'aujourd'hui. Plus virils... On dit souvent que dans ces années-là, les groupes qui avaient le plus de succès (commercial) étaient tout simplement les meilleurs.

Machine Head a beaucoup compté pour moi aussi, après Elvis Presley (un disque d'or avec ses tubes), c'était la deuxième porte poussée vers l'univers du rock, et particulièrement de la batterie. Il paraît qu'à 45-50 ans on écoute la même musique qu'à l'adolescence... Je confirme ! Mais on en écoute d'autres aussi, heureusement !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (33 commentaires client)
5 étoiles:
 (29)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Luc B.
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 151