Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Légendaire., 15 février 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Répression (CD)
C'est dans une France giscardienne que l'entité Trust se réveille. Besoin de crier son ras-le-bol, besoin de dénoncer une société sclérosée par un pouvoir liberticide et archaïque, besoin de faire bouger les mentalités... Bernie Bonvoisin et sa bande ont choisi le Hard Rock pour exprimer leur colère. En 1980, Trust lâche son second album, au titre très évocateur : "Répression".

Evidemment, on en peut pas évoquer l'album "Répression" sans commencer par son tube intemporel, "Antisocial". Un hymne pour toute une génération de jeunes français... et même au-delà puisque remis au goût du jour quelques années plus tard par les New-Yorkais d'Anthrax, dont le guitariste Scott Ian n'a jamais caché son admiration pour le groupe hexagonal.
"Antisocial" est un morceau puissant et fédérateur. Le riff de Norbert "Nono" Krief est absolument mortel, les paroles claquent comme des uppercuts, le refrain à scander tous ensemble sur la fin, tout y est pour faire de ce morceau un hymne. Pour l'anecdote, ce seraient les patrons de CBS que l'on entend crier "Antisocial" à la fin du morceau. Au moment d'enregistrer les choeurs, le producteur n'aurait eu personne d'autre sous la main. Et c'est donc amusant de savoir que ce sont des gros pontes de la boîte qui disent ça...
Quoi qu'il en soit, c'est le morceau phare du groupe, celui qui va le faire exploser, celui qui va montrer au public français que le Rock hexagonal ne s'arrête pas à Téléphone. Ceux qui voulaient du Rock, du vrai, vont en prendre plein la tronche à grand coup de riffs signés Nono, de rythmique bétonnée par Vivi et Jeannot et de paroles vindicatives, déclamées avec conviction par Bernie. Oui, Trust est bien plus violent, bien plus virulent que tout ce qui s'était fait jusqu'alors en France, aussi bien dans la musique que dans les textes. Le Rock est une musique contestataire. Et pour le coup, Trust ne fait pas les choses à moitié. Tous les sujets d'actualité y passent : l'hébergement en France du tyran iranien, l'ayatollah Khomeiny ("Monsieur Comédie"), l'état policier et ses mensonges ("Instinct de Mort" et "Le Mitard" - dont le texte est tiré du bouquin de Jacques Mesrine, ce qui va valoir au groupe un bon paquet de critiques), le (déjà) malaise des banlieues ("Fatalité"), l'esprit "petit bourgeois" ("Saumur") ou encore les dangers des sectes et des religions ("Les Sectes", titre également repris par Anthrax). Bernie n'a pas la langue dans sa poche (et ne l'a jamais eue), il crache ses textes tels des bon gros glaviots sur le trottoir et tout le monde en prend pour son grade. D'ailleurs, Bernie chante-t-il vraiment ? On retrouve ici l'approche du Punk, où le contenu des paroles est plus important que la mélodie.
Nono, compositeur de toutes les musiques, s'inspire de tout ce qu'il y a de bon dans la musique du début des eighties. Son Hard Rock emprunte l'énergie du Punk lui aussi ("Les Sectes"), le groove du bon Rock and Roll qui bouge ("Fatalité"), un peu de Blues ("Saumur") et bien sûr du riff ciselé tout droit sorti de combos comme AC/DC ("Instinct de Mort", "Passe"). AC/DC qui venait de perdre son chanteur emblématique, Bon Scott, ami du groupe, quelques mois avant la sortie de Répression. Les membres de Trust, très affectés par cette disparition, lui dédièrent l'album. Un Bon Scott qui a un peu contribué au succès de Trust de l'autre côté de la Manche en travaillant sur les traductions des paroles afin de sortir une version anglaise de "Repression", ce qui a permis à Trust de se faire connaître et d'ouvrir pour Iron Maiden sur les dates anglaises de sa tournée.

Bien plus qu'un simple album, "Répression" est le reflet d'une époque où le Rock était l'un des bastions de la contestation. Epoque totalement révolue aujourd'hui, en France en tout cas, où ce qui est appelé Rock est synonyme de variété. On a malheureusement laissé au rap cette expression de la rébellion. Quand on voit ce qu'ils en ont fait...
En tout cas, Trust avait ouvert les portes à pas mal de combos en France qui lui emboîtèrent le pas et se lancèrent dans l'aventure du Hard Rock, en dehors des sentiers balisés par les modes et les médias. L'esprit rebelle, le vrai.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal.com" dans la rubrique "back to the past".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.7 étoiles sur 5 (19 commentaires client)
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

orion
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Lieu : Vinland

Classement des meilleurs critiques: 66