Commentaire client

22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 pari dangereux mais plutôt réussi, 1 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivaldi:the Four Seasons (CD)
Reprendre les 4 saisons de Vivaldi, les destructurer, broder par dessus, tenter d'explorer la suite d'une phrase, reprendre un accompagnement et regarder comment construire une nouvelle mélodie par dessus...

C'est un travail absolument énorme en fait. Non seulement ça demande de se plonger à fond dans l'oeuvre, la comprendre, comprendre les subtilités des méthodes de composition de Vivaldi, comprendre les subtilités de l'écriture pour violon, et tenter d'être dans l'oeuvre tout en écrivant une nouvelle page.

Je me suis penché sur le CD avec beaucoup de méfiance, me disant "c'est qui encore ce type qui va nous massacrer une oeuvre culte ?". Les 4 saisons, c'est un peu comme la Chaconne de Bach pour moi, ou le concerto de Sibelius, faut pas y toucher sinon je deviens violent.

Et en fait c'est vraiment pas mal. On retrouve un peu les mauvaises habitudes sirupeuses de Max Richter dans ses musiques de films ou ses CD personnels, mais les 4 saisons lui servent de guide et le raccrochent à une musique plus profonde qu'on aurait pu imaginer.

Le Printemps mouvements zéro et 1 sont composés de broderies sur les chants d'oiseaux, super agréables. Richter a dû se dire qu'il serait dommage de se contenter des 30 secondes de la version originale de Vivaldi. Le second mouvement est une version "alternative" de la version de Vivaldi, pas mal foutue, sur des tons différents. Le chien joué par l'alto est ici conservé, heureusement d'ailleurs. Le 3eme mouvement reprend un passage de quelques secondes et le repète à l'infini. C'est le mouvement le moins intéressant.

L'Eté a dû faire trembler Max Richter qui se tient à distance respectable et semble avoir des soucis pour faire des modifications. Il faut dire que c'est un morceau tellement parfait qu'on ne sait pas quoi changer sans altérer la musique. Donc le premier mouvement est identique sur 2 minutes. Les 2 minutes suivantes sont de longues broderies sur le coucou, plutôt bien construites et bien vues. Vivaldi était tellement prolixe qu'une idée dépassait rarement 20 secondes. Là, Richter nous la tient 2 minutes de plus avec inversion des rôles (l'orchestre fait le coucou et le violon soliste tient une mélodie lente et très lyrique par dessus). C'est juste une pure merveille et c'est bien vu. Le mouvement lent reprend celui de Vivaldi, mais avec des harmoniques plus aigues, et le violon part dans un lyrisme bien foutu. Le 3eme mouvement, le mythique orage, commence de la même façon mais avec des inversions de points d'appui dans les graves. Là où Vivaldi mettait de la violence, Richter mettra plus de voilages. Richter coupe des parties, les colle les unes aux autres pendant 2 minutes. C'est à 2'01 que nous avons enfin une page nouvelle : Richter fait tourner des arpèges par l'orchestre avec par dessus un chant très lyrique du soliste, plutôt bien écrit et avec une belle intensité montante. On regrettera juste cette sale habitude de clore le morceau d'un coup, cassant l'intensité alors qu'on montait avec lui.

L'Automne, est comme l'original mais avec des changements de rythme dans les coups d'archet. Rien ne bouge vraiment jusqu'à la fin, sauf le passage lent du premier mouvement qui est plus long. Le second mouvement est assez proche de l'original, avec le clavecin. Le 3eme mouvement créé de nouvelles harmonies sur les accords du début et reste la dessus pendant le mouvement entier.

L'Hiver commence comme l'original, puis coupe des parties pour les mettre ailleurs, faisant la part belle au rythme en doubles et triples croches de l'orchestre, au détriment des passages solistes qui ne sont presque pas repris. Il en ressort un morceau trop brutal. Le second mouvement, tout en délicatesse et chaleur dans l'original de Vivaldi, est ici construit non pas sur les pizzicati de l'orchestre mais sur des harmoniques, ce qui lui retire toute candeur (en gros c'est lent et long). Le 3eme mouvement reprend l'un des tous premiers passages du soliste et le recycle en long en large et en travers, laissant de côté tout le reste du morceau original de Vivaldi.

Terminons enfin avec l'interprétation du violoniste : nickel, bien vue, bien appréhendée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 26 févr. 13 11:49:57 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 26 févr. 13 11:53:14 GMT+01:00
test dit:
ce commentaire m'a ete fort utile pour bien comprendre le travail accompli par max richter sur les quatre saisons de vivaldi. toutes ces explications ne figurent malheureusement pas dans le livret du cd.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (20 commentaires client)
5 étoiles:
 (13)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : paris, france

Classement des meilleurs critiques: 5.240