undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Commentaire client

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Scalzi ne mouille pas le maillot, 27 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Redshirts (Broché)
Il existe plusieurs milliards de milliards d'univers parallèles.
Dans l'un d'entre eux, John Scalzi ne prend pas ses lecteurs pour des truffes. Il n'y est pas tourmenté par le fait d'avoir écrit un blockbuster de science fiction (Le vieil homme et la guerre).
Dans cet univers formidable, il ne perd pas son temps sur son blog, son agent n'est pas vénal et ne le pousse donc pas à participer à une série télévisée de science fiction comme auteur consultant. Et du coup, Scalzi n'a pas la mauvaise idée d'écrire (et de bâcler) « les maillots rouges ».

Mais cet univers n'est pas le notre. La preuve : Redshirts existe.
Et ce livre, hormis une idée de départ a priori amusante, ne brille guère par son originalité, sa profondeur ou son contenu. Comme Scalzi le relèvera lui même dans cet essai (j'ai du mal à considérer cet ouvrage comme un véritable roman) ce genre de mise en abyme a déjà été fait, et souvent en mieux.
Difficile de faire un pastiche avec un matériau de base aussi faible qu'une série télévisée médiocre elle même inspirée des plus mauvais épisodes et des tics de Star Trek. Je cite l'auteur : « bref non seulement notre série est nulle, mais en plus c'est une imitation ».
C'est bien gentil la rigolade, mais un livre sans personnages dignes de ce nom, avec une seule idée étirée maladroitement du début à la fin, ça donne un résultat assez pénible, assez comparable aux plus mauvais épisodes de... Star Trek. (Vous savez, tous ces épisodes à base de voyages dans le temps, de paradoxes temporels et autres idées à deux balles).

Ce n'est pas désagréable à lire, Scalzi a du talent. Mais à trop verser systématiquement dans la facilité et la paresse, on passe vite pour une feignasse ou pire encore pour un personnage secondaire. Dans ce cas, on est plus à l'abri du ricochet d'un tir de phaser ou d'une machoire d'ours des sables de Pochoran.
Ou de l'oubli.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 16 de cette discussion.
Message initial: 27 févr. 13 17:15:32 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Eh ! J'aime beaucoup Star Trek moi ! Même si les enfants ricanent, surtout lors des scènes en extérieur, évidement, si on cherche la petite bête...

En tout cas me voilà rassurée, je ne suis pas la seule à penser que l'auteur, convaincu d'être un génie, oublie de se remettre en question et bâcle dans complexe.
Je n'ai pas commenté ce livre, mais c'est sans doute ma lecture la moins satisfaisante de Scalzi. S'il continue comme ça, c'est sûr que j'arrêterai de le lire...

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 18:28:05 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 27 févr. 13 18:31:02 GMT+01:00
Mais moi aussi j'aime Star Trek : si je ne suis pas un trekkie pur et dur, j'apprécie l'original et les dérivés.
J'essayais simplement d'exprimer que j'ai eu le même ressenti face à ce livre que face aux plus mauvais épisodes de Star Trek. (il n'y en a pas beaucoup, mais quelques uns sont bien mauvais quand même). Et il y en a beaucoup en "réalité alternée" ou qui se déroulent dans des univers parallèles. Il y en a d'ailleurs un (dans la série Voyager) qui se passe dans un "holodeck" et ou les personnages fictifs ont pris vie et refusent d'être débranchés...
Et les "doubles" des personnages dans d'autres "univers" ou "réalités" sont foison ! C'est une des signatures de Star Trek, et souvent c'est très bien écrit, très convaincant.
C'est en cela que ce livre est très faible : ça a déjà été fait très souvent, et notamment dans les séries concernées !
C'est une des raisons pour lesquelles ça tombe tellement à plat. C'est du déjà vu.

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 18:36:37 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 27 févr. 13 18:36:55 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
C'est bien parce que le thème ne me paraissait pas complètement nouveau que j'ai vraiment cru, à un moment de ma lecture, qu'il allait se concentrer sur la psychologie des personnages, rebondir sur leur mise en scène minable - qui aurait été volontaire, alors ! - et leur faire prendre vie sous nos yeux.
Mais non, il a gardé ses personnages si mal fichus qu'à la fin on ne savait toujours pas qui était qui, qui était mâle ou femelle, une histoire avec des mannequins interchangeables ne peut pas valoir grand chose.

En tout cas tu as plus de chance que moi avec ton com 2*, le mien sur "16 lunes", posté hier, n'apparait tjs pas et ça fait 2 ou 3 fois que je dois le remettre, il disparait régulièrement dans les couloirs du temps...
Je suis peut-être un poil paranoïaque, mais je me demande si le fait que le film sorte aujourd'hui a un quelconque rapport avec la mauvaise grâce du site à publier mon avis très tiède...

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 18:51:40 GMT+01:00
Pour les personnages, c'est vrai. J'ai jamais réussi à savoir si Hester était un homme ou une femme avant la fin du récit. ^^

Tu as peut être un mot clef qui sonne l'alerte incendie chez Claudine ?

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 18:53:30 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Ou alors c'est le fait que je radote sur le fait que le livre et le film ne sont que des produits marketing et que c'est à mon sens illisible par des lecteurs peu aguerris à autre chose que des textes courts, fluides et addictifs ?
Après le même com est passé comme une fleur sur la vo, alors... crotte.

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 18:58:30 GMT+01:00
C'est peut être un problème de longueur ?

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 19:08:58 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 27 févr. 13 19:09:45 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
Mais non. Mes coms sont toujours longs et certains sortent en instantané et d'autres en quelques heures ou dès la première heure le lendemain matin si postés en fin de journée.
Donc, soit c'est un bug, le com est éliminé sans être publié, soit les coms négatifs sur ce livre sont refusés, retardés pour raisons évidentes.
D'ailleurs j'ai de gros doutes quand à la sincérité de certains coms émanent de profils très maigres...

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 19:21:33 GMT+01:00
Qui dit cinéma dit marketing.
Aujourd'hui le "bombardage de sites sociaux et des sites de vente" est reconnu pour être un excellent support...

En réponse à un message antérieur du 27 févr. 13 19:30:14 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 27 févr. 13 19:30:32 GMT+01:00
Guinea Pig dit:
D'ailleurs sur le site de la collection on trouve même des sondages pour savoir si les gens ont hâte d'aller voir le film, ont envie d'y aller mais pas forcément immédiatement, ne veulent pas y aller ou n'ont jamais entendu parler du film !

Ce qui m'énerve bien c'est la manière de déformer les choses. Voici un exemple (je vais spolier, mais bon, tu t'en remettras) : la cousine de l'héroïne, comme une soeur pour elle, a sombré du côté obscur le jour de ses 16 ans (malédiction familiale, et ce qui attend Lena à la fin du livre, on ne choisit pas si on va devenir bon ou méchant enchanteur). Cette cousine est une "siren" elle a le pouvoir de persuasion. Bon, dans le livre elle est présentée comme une californienne sexy, blonde, mini-jupe en jean, voiture de sport. Mais elle n'a pas un physique suffisamment spectaculaire pour justifier son influence sur les gens (ses yeux, dorés et dotés d'une fente verticale sont toujours cachés par des lunettes de soleil), et c'est une bonne idée, elle parait assez inoffensive.
Le film montre une vamp gothique en dentelle moulante et transparente, avec des yeux fluo façon twilight, c'est ridicule !!
En plus les pouvoirs de Lena étant principalement de déclencher des tempêtes, de casser les vitres, on imagine sans peine l'ambiance du film, beuh.

En réponse à un message antérieur du 28 févr. 13 22:31:37 GMT+01:00
C'est marrant, on a le même diagnostic, docteur, mais pas la même conclusion. Sans prétendre à une originalité absolue (impossible en fiction), ce roman m'a bien fait sourire par son côté pastiche tout de même versé dans une vraie histoire.
Il n'est pas si facile de faire sourire !
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation