Commentaire client

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'ALBUM DE LA MATURITÉ, 24 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : House Of Gold And Bones Part 1 (CD)
4 albums tous différents pour un groupe mené par un petit prodige... Corey Taylor, qu'on ne présente plus. Un premier opus percutant posant un style relativement unique en ces temps modernes où les frontières musicales s’effondrent, un second disque résolument le plus abordable de la saga (renfermant un sacré lot de pépites), un troisième bon disque que certains taxeront de trop mainstream (ou pas assez inspiré)... Et voici avec ce surprenant House Of Gold and Bones une nouvelle facette de Stone Sour, qui décidément possède plus d'une corde à son arc, nous assénant cette fois-ci un album concept épique, noir, puissant et diablement varié.

Stone Sour a toujours su soigner son entrée en matière sur ses skeuds (on se souvient des imparables "30-30/150" ou encore du plus récent et monstrueux "Mission Statement")... Cette nouvelle cuvée ne fait donc pas exception : doté d'un premier titre aussi explosif que jouissif ("Gone Sovereign" file les poils d'emblée avec ce riff simple mais dévastateur sur lequel Taylor décharge sa rage), l'oeuvre de 43mn (courte, dense et directe) est axée sur 11 titres (d'une moyenne de 4mn) oscillants entre thrash jubilatoire et inspiré (2 titres, les mortels "Gone Sovereign" et "RU486"), plus généralement métal en mid-tempo plombé (les terribles "Absolut Zero", "A Rumor of Skin", "My Name Is Allen", entre autres), titres acoustiques épurés ("Travelers pt 1", "Taciturn", plutôt bons, même si pas au niveau des sublimes "Through Glass" et "Zzyzx Rd", mais leur rôle ici est de s'insérer en osmose dans la continuité du concept), et d'autres genres de compos bien plus difficilement étiquetables, souvent à tiroir dont notamment l'excellente doublette finale ("Travelers pt 2" / "Last of the Real") ou encore "Tired" et "Rumor Of Skin", qui rompent les structures habituelles couplet/refrain/couplet, avec pas mal de breaks inattendus, changements de rythme ou de direction. Il est également possible de faire coller les 2 parties de "Travelers" (pt 1 & 2), même si les 2mn27 de la partie 1 sont directement enchaînées par un superbe "Tired".

On notera avec autant de surprise que de bonheur la présence fournie mais judicieusement saupoudrée de fréquents claviers (variés, peu conventionnels et distillant des ambiances bien sombres juste quand il faut), mais aussi le fait que les titres s'enchaînent presque tous sans coupure, puisqu'une histoire nous est ici contée par Taylor (le concept-album, prévu en 2 parties, retrace le parcours d’un personnage à la personnalité complexe et faisant face à de nombreux dilemmes, dont celui de choisir entre rester un adolescent ou devenir un adulte. Chaque chanson raconte son histoire en changeant de point de vue en fonction des différentes facettes de sa personnalité, et celui qui écoute l’album décidera de la façon dont l’histoire se termine). Le livret contient d'ailleurs l'histoire en question (7 pages bien denses et torturées) mais les lyrics sont eux à suivre sur le site officiel du groupe (avec des liens vers des images noir et blanc). Une fois de plus, Corey Taylor exprime pleinement son talent d'écrivain dans des textes denses (autobiographiques ?) à lire en marge de l'écoute.

Et que dire de son chant ? Sans l’idolâtrer, on peut reconnaître que Taylor est l'un des meilleurs chanteurs du circuit actuel, tant il parvient à moduler son organe et insuffler à ses chansons des personnalités si différentes, passant de l'hyper agressif ("RU486" flirte avec le style Slipknot, sans parler des refrains ultra profonds de "Gone Sovereig"n) au sensible ("Taciturn" et "Travelers pt 1") en passant par le "tout simplement" puissant. Le son est bien sûr très costaud (merci Mr Bottrill), et le Line up se voit renforcé de Rachel Bolan (ex-Skid Row, doit-on le rappeler ?) à la basse, ainsi que d'un ensemble de cordes (2 violons, 1 viole, 1 violoncelle) et de quelques choristes dont une intervention particulièrement percutante sur les refrains de "RU486" (ça le fait grave, d'ailleurs).

Autre mention spéciale pour les plus esthètes d'entre nous : le digipack à la conception novatrice, encore jamais vu jusque là, ajoutant une note visuelle indispensable à la création dans son ensemble.

Complet ? Assurément, et à tous niveaux : musical, visuel, conceptuel. Facile d'accès ? Pas vraiment (le disque ne vise clairement pas les ondes radios et pour comparaison, "Come Whatever May" se digérait en un clin d'oeil). Inspiré ? Très... Il faudra donc plusieurs passages auditifs pour savourer cette galette comme elle le mérite (au bout de la 4ème écoute, j'ai réalisé que rien n'est à jeter sur le florilège des 11 titres très complémentaires). Et du côté des 4 Horsemen de Frisco, ça peut rougir... J'en connais qui feraient bien de s'inspirer de "House Of Gold & Bones" pour donner un digne successeur au moyen "Death Magnetic", avant que ne sorte "House of Gold & Bones Pt 2" (prévu au début 2013).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (9 commentaires client)
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Nice

Classement des meilleurs critiques: 97