undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 un livre parti - pris, 11 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Anti-Wagner sans peine (Broché)
Analyser les ombres de la légende wagnérienne : l'idée était neuve. Hélas ! Où est le livre-événement vanté sur la quatrième de couverture, cet « antidote [...] au raz de marée d'ouvrages, essais, dictionnaires, encyclopédies et autre pavés relatifs à Richard Wagner déjà publiés ou annoncés pour l'année 2013 » ? Où est cette « fausse note donnant un autre son de cor dans ce concert hagiographique » ? Le procureur Serna instruit, avec « un brin de parti pris et un grain de mauvaise foi » revendiqués certes, un procès à charge. Son dossier d'instruction se présente sous forme d'un abécédaire de 41 entrées classées, de A comme « antisémitisme » à W comme « Wolf » (allusion à l'Oncle du même nom...). Une large part, consacrée à l'idéologie, représentant près d'un quart des articles, nous dresse le portrait d'un artiste raciste, antisémite, pangermaniste, anti-français et inspirateur du nazisme ! Exemples à propos de l'antisémitisme : « L'aeuvre quasi entière en procède » (p. 11) - « Car Hitler n'aurait pas existé sans Wagner, sans ce lien historique » (p. 15) ou encore « [...] Siegfried, l'Aryen resplendissant et vengeur... » (p. 49). La mise en perspective historique raisonnée et subtile d'un tel sujet est curieusement absente de l'argumentation. Les entrées consacrées à l'esthétique du compositeur réduisent en formules à l'emporte-pièce voire agressives les particularités novatrices du drame wagnérien : « Le chant de Wagner n'est pas spécifiquement beau, ni ne vise à l'être » (p. 26) - « Les ouvrages de Wagner sont mal construits : affirmation qui n'est en rien hasardeuse mais une évidence » (p. 27) - « [...] les livrets embrouillés [...] » (p. 73). Quant au chant, il « privilégie le cri si peu musical et encore moins mélodieux » (p. 73). Et bizarrement, les thèmes qui auraient pu évoquer l'antiwagnérisme tant musical que littéraire sont absents : aucune entrée sur Nietzsche (pourtant allègrement - et fort mal - cité), Debussy, Saint-Saëns ou encore Claudel. Par ailleurs, ce livre - parti pris comporte beaucoup de redites, d'affirmations à l'emporte-pièce ou hasardées, d'inexactitudes (lire l'article Geyer), d'approximations et de clichés, de digressions hors de propos (Article « Dodo » ou « Expérience personnelle ») ainsi que de grossières erreurs (« Wagner, a dû se contenter pour les créations de L'or du Rhin, de La Walkyrie, de Tristan et des Maîtres chanteurs du petit théâtre de cour de Louis II de Bavière, où il est douteux que 150 musiciens tenaient dans la fosse » (p. 30). L'auteur prend pour argent comptant les arguments de l'ouvrage de Gottfried Wagner qui serait « désormais étrangement introuvable en librairie (interdit ? à la suite d'un procès) » (p. 24) [sic ! ! !] et témoigne d'une méconnaissance profonde de l'homme (« L'absence totale d'humour semble bien ce qui caractérise l'homme Wagner[...] » (p. 50). Autre défaut récurrent et exaspérant à la longue : l'argumentation, trop peu développée... volontaire certes pour éviter le « pesant travail déductif et démonstratif », mais qui aurait eu l'avantage de donner une tonalité plus juste, et l'invocation répétée à Hector Berlioz, comme pour conjurer les mânes de Wagner... Au final, bien que Serna n'emploie jamais la première personne du singulier (sauf à « Expérience personnelle »), c'est, bien sûr, sa propre conviction qu'expose cet opuscule. Ce dernier aurait dû s'intituler pourquoi je déteste Wagner - autant l'homme que l'artiste - et ses aeuvres avec « leur gangue collante et malodorante » (p. 86). Malheureusement, les compétences de l'auteur font défaut. La plume manque de malice, de pertinence et d'éloquence. On lui préférera la prose d'un Nietzsche ou d'un Debussy et bien évidemment, les articles du Dictionnaire-Encyclopédique Wagner de Timothée Picard, pour une analyse fiable des interprétations historiographiques parfois contradictoires de l'histoire wagnérienne. Verdict : l'accusé Wagner est acquitté... « Ce n'est pas la contribution décisive sur la question » comme l'écrit François Lehel dans Opéra magazine de mars 2013 ( N° 82 : p. 97)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 14 mai 13 13:36:11 GMT+02:00
On croyait en avoir fini avec ces poncifs éculés !
Un excellent livre, bien oublié hélas, signé de Jean Bartholoni, et datant de 1924, "Wagner et le recul du temps", avait fait justice de ces accusations. Hélas, même si, comme vous le suggérez, à trop vouloir prouver on prouve l'inverse; même si Wagner est acquitté, et le sera toujours par ceux qui préfèrent la justice au scandale, on vendra toujours mieux les livres à relents, remuant la boue, la créant s'il le faut, ils feront du bruit, quand le bel ensoleillement d'un livre juste et enthousiaste passera presque inaperçu.
Merci d'avoir remis ce livre à sa place: la corbeille à papier.
Bien à vous.
RDM

En réponse à un message antérieur du 15 mai 13 07:34:13 GMT+02:00
Stolzing dit:
Merci pour vos commenataires. Se je demande encore comment PUF, qui a la réputation d'être un éditeur sérieux, a pu inscrire cet ouvrage à son catalogue.

En réponse à un message antérieur du 15 mai 13 08:15:12 GMT+02:00
Effet médiatique, copinage, appât du gain...
J'espère que vous nous donnerez encore beaucoup de commentaires aussi précis et instructifs sur la littérature wagnérienne.
Merci pour votre réponse.
Cordialement,
RD Maes

Publié le 3 juil. 15 13:25:08 GMT+02:00
formidable commentaire que le votre ! bravo et merci ! Ce livre c 'est du grand n 'importe quoi ! Méconnaissance de Wagner , méconnaissance de l ' Histoire , et particuliérement du nazisme et de Hitler , mauvaise foi récurrente .....l ' égarement des PUF ne peut se justifier ( heu , s 'expliquer , pas se justifier ) , que par l envie de faire du bénéfice et par un directeur de la publication qui a Wagner en horreur ! ! ! c 'en est presque risible ....les clichés ont la vie dure . L auteur fait partie de ces gens dont michel Audiard a dit qu 'ils osaient tout , c 'est a ca qu 'on les reconnait !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 86.936