Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Grand disque et petit scarabée, 22 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Welcome To My Nightmare (CD)
Débarrassé de son groupe qui refusait de le suivre dans ses outrances théâtrales , Alice livrait son premier effort solo deux ans avant l'explosion Punk . Mais quand on y réfléchit pourquoi s'encombrer d'un groupe alors qu'Alice c'était parfois les Beatles à lui tout seul et Bob Ezrin ...Georges Martin !

Fantasque cette hypothèse ? Essayons d'y voir plus clair :

Paul : Alice en possédait le don pour la mélodie qui tue , les idées les plus farfelues , le goût des concept et la polyvalence vocale;Sur Welcome , Alice imagine l'histoire de Steven un petit garçon qui ne parvient pas à se réveiller d'un cauchemar où il se retrouve piégé .Alice chante tour à tour façon crooner (" Ony Women Bleed" ) , cabaret ( "Some Folks" ) et avec la voix d'un enfant( "Steven" ) . Sur "Only Women" il obtient son "Hey Jude" : mélodie progressive , montée en puissance des choeurs , douceur des harmonies contrebalancées par des âpretés rock .
Enfin , Alice partage avec Macca , un optimisme sincère à toute épreuve ; écouter un disque de Cooper n'est jamais déprimant . L’énergie , la gouaille du chanteur sont communicatives . Passez vous "Department of Youth" ou "Escape" composé par inénarrable Kim Fowley pour vous en convaincre . On ressort souvent des disques du Coop' plus léger , plus heureux ...exactement comme chez les Beatles!

John : Lennon était un ami proche de Cooper . Ils avaient en commun un goût consommé pour les beuveries et créèrent à cette occasion avec Keith Moon les Vampires d'Hollywood leur propre club d'ivrogne ... Mais comme chez St John , Alice excellait dans l'humour absurde ( "Cold Ethyl" ), la provocation , les déguisements ( sur scène Alice chantait en pyjama quand même ) et était capable de passer du délirant "Blach Widow" ( son "Im The Walrus" ) à l'émotion sincère de "Only Women Bleed" . Comme Lennon , Cooper était un féministe convaincu . Tandis que John chantait "Women" ou "Women is the nigger of the world" , Alice plaisait la cause des femmes battues dès 1975 ! Toutes ses ballades à venir continueront à porter sur la cause des femmes aux antipodes du machisme rock . Une sensibilité que Kurt Cobain partageait et appréciait chez le chanteur au prénom de femme...

Georges : Comme Harrison Alice est un croyant convaincu . Bon père de famille , mari fidèle , Alice est aussi un homme de coeur . Même s'il se tint à l’écart de tous les concerts caritatifs , Cooper a monté sa fondation venant en aide aux orphelins et participe régulièrement et discrètement à de bonnes oeuvres . On peut retrouver toute la délicatesse du timide Beatles dans les arpèges de "Women" et de "Steven" .

Ringo : outre l'alcool , les fêtes et la joie de vivre , Alice comme Ringo , c'est le type que tout le monde aime , un des rares artistes sur lequel peu de mal a été dit . De Groucho Marx à Warhol en passant par Dali ,Neil Gaiman et Roger Waters ( !! ) , tous ont loué l'humour et la sympathie du personnage . Sur "Welcome" c'est l’irremplaçable Vincent Price qui vient délivrer une séquence inoubliable sur " Devils Food" . Il ressuscite le temps de ce morceau le Kitsch des films d'Ed Wood , de Bela Lugosi et de Christopher Reeves . Ringo chantait les pieuvres sur "Abbey Road" , Alice chante les araignées sur "Black Widow" .
Pourtant décalé et hilarant , le clown du rock , comme Ringo , a souvent été boudé et sous estimé par la critique qui lui préférait Iggy , Bowie ou Lou Reed qui lui ont beaucoup emprunté.

Enfin , un mot sur la production d'Ezrin . Comme G.Martin , Ezrin amenait les disques vers des horizons insoupçonnés . Loin de pyrotechnie des concerts , Welcome version disque a un son clair , bourré de cuivres sur chaque chansons et d'une identité forte . ambiance carnaval et solo de clavier délirant sur "Welcome" , parc d'attraction flippant sur "Years Ago" , catharsis et grand guignol sur "Steven" , une chanson bien placée dans le Top 5 des meilleures du Coop . Les chansons s'enchainent parfaitement , pullulent de bruitages ,d'ambiances, d'arrangements démentiels mais derrière c'est bien la musique qui prédomine . Entièrement composé avec Dick Wagner , les mélodies de " The Awakening" , "Women , "Steven" ou "Welcome" sont à tomber .

Lorsque Welcome sortit , Cooper et Ezrin jouaient gros . Cooper mettait en scène un show multimédia avant l'heure : disque , concert , show Tv haut en couleurs .Cette réédition propose un remaster de qualité , de belles photos , un making of par Alice et trois démos sans grand interêt. C'est un album pivot dans la discographie du Coop qui enregistra des suites plus ou moins inspirées : Goes to Hell dans la même lignée mais moins surprenant , The Last Temptation époustouflant d’inspiration et le décevant Welcome 2 My Nightmare.

Le concert est disponible ici en vidéo : Welcome To My Nightmare et en version CD : Alone In His Nightmare
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-9 sur 9 de cette discussion.
Message initial: 22 août 13 20:28:36 GMT+02:00
Tornado dit:
Cooper/Lennon/Moon avait fondé un club d'ivrognes ?!!!
John Wayne avait fait la même chose avec d'autres acteurs, mais je ne me rappelle pas lesquels.
Ta comparaison avec les Beatles est audacieuse. Je ne suis pas certain d'être convaincu, mais c'est instructif !

En réponse à un message antérieur du 23 août 13 08:16:32 GMT+02:00
Je cherchais un angle d'attaque original . Je m'adresse essentiellement aux néophytes confondant Cooper avec un idiot sans cervelle façon Ozzy Osbourne ...

En réponse à un message antérieur du 23 août 13 08:51:38 GMT+02:00
Tornado dit:
Je suis d'accord avec toi sur l'idée qu'Alice Cooper est sous-estimé par la critique qui lui préfère toujours Iggy Pop, Bowie ou Lou Reed (voire T-rex et sa carrière rachitique !). Lorsque j'écoute "Welcome to my nightmare" d'ailleurs, la longue suite "Steven" me bouleverse autant que le "Berlin" de Lou Reed...
Un de mes albums préférés en tout cas.

En réponse à un message antérieur du 23 août 13 09:36:52 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 23 août 13 09:37:53 GMT+02:00
Un enchainement sur une face B ....Comme Abbey Road ....
Alice est responsable de cette ignorance // de lui . Il n a pas été très rigoureux dans le choix de ces musiciens à l'inverse de Bowie...

En réponse à un message antérieur du 23 août 13 20:59:07 GMT+02:00
Tornado dit:
Trop souvent bourré Alice ?!!!
Hé ! mais je vois que l'on progresse dans le classement ! Attention, plus tu te rapproches des premières places, plus tu te manges des VNUs méchants et injustifiés. Je t'aurais prévenu !

En réponse à un message antérieur du 24 août 13 07:46:06 GMT+02:00
Merci du conseil . Mais la méthode Tringale // les VNu est très efficace aussi ...

En réponse à un message antérieur du 4 sept. 13 09:25:09 GMT+02:00
Présence dit:
Cooper / Beatles : je ne sais pas, je ne connais que superficiellement les Beatles. J'ai l'impression que Cooper a été moins aventurier dans les instrumentations que les Beatles.

Je suis preneur de ton commentaire sur "The last Temptation" que je n'aime pas beaucoup, sauf "Lost in America", aux paroles énormes.

Only women bleed - L'une des chansons qui m'a convaincu de prêter attention aux paroles d'Alice Cooper. Dans le monde rock et même du hard rock, Alice Cooper prouve sa personnalité en parlant des femmes comme autre chose qu'un objet sexuel, complètement à contre courrant des us et coutumes de l'époque.

L'appel lancinant à Steven s'incruste dans la mémoire pour devenir un leitmotiv immédiatement reconnaissable, même dans "Wind-up toy" extrait de Hey Stoopid.

En réponse à un message antérieur du 4 sept. 13 11:36:59 GMT+02:00
La faiblesse de Cooper : il n'est pas musicien contrairement à Bowie qui a toujours su bien s'entourer . Mais sa discographie reste quand même plus intéressante qu'Iggy Pop . Ok , un commentaire sur The Last Tempation bientôt. Tu avais lu la BD de Gaiman ?

La force de Ony Women Bleed ? La ballade intervient après Cold Ethyl qui traite de Nécrophilie !

En réponse à un message antérieur du 4 sept. 13 20:20:51 GMT+02:00
Présence dit:
Oui, j'avais lu la BD de Gaiman et Michael Zulli dont je ne garde aucun souvenir, si ce n'est d'un manque d'enthousiasme, mais c'était en 1994, il y a près de 20 ans.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.3 étoiles sur 5 (11 commentaires client)
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Bruce Tringale
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 50