Commentaire client

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Universel, 29 mars 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Harvest (CD)
Quitte à ne pas être très original, autant asséner d'entrée qu'effectivement ce disque est incontournable. Une des pierres angulaires du rock, toutes chapelles confondues. En fait, c'est souvent le Cd que possèdent ceux qui n'ont qu'un seul Cd de Neil Young.
Son plus connu, son plus accessible (et pourtant avoir réussir à vendre des camions d'un album de country hors des USA tient du prodige, mais « Harvest » est prodigieux), son seul n°1 (« Heart of gold »), et tous les vrais fans du Canadien à chemise de bûcheron à carreaux vous le diront, pas son meilleur (perso, c'est « Weld », tout de rage électrique et de larsens à la tonne).
Tous les morceaux sont bons, mais deux surtout sont chargés d'histoires et d'anecdotes.
« Alabama » sur le racisme latent de cet Etat du Sud, ce qui entraînera une riposte musicale énergique des par ailleurs excellents Lynyrd Skynyrd (« Sweet home Alabama » en substance « si le Sud des USA te plaît pas, retourne au Canada »).
« The needle et the damage done », la chanson la plus grave du Cd, parle des ravages de l'héroïne dans l'entourage de Neil Young, et comme un sinistre augure, anticipe notamment la mort par overdose de son guitariste Danny Whitten. Cette chanson aura une suite trois ans plus tard : ce sera un album tragique, désespéré, le plus sombre de Neil Young : « Tonight's the night ».
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 4 févr. 09 17:21:57 GMT+01:00
Hervé J. dit:
Harvest est sorti le 1er février 72 et Danny Whitten est mort le 18 novembre 72,alors cela m'étonnerait fort que Neil ait dédié the needle and the damage done à son pote encore en vie...

En réponse à un message antérieur du 4 févr. 09 22:52:32 GMT+01:00
Tout à fait exact pour les dates, et autant pour moi.
"The needle and the damage done" parle des ravages de l'héro qu'a pu constater Neil Young dans son entourage, notamment sur son pote Danny Whitten, qu'il a dû se résoudre à virer de son groupe. Le croyant "guéri", il le réintègrera avant de le virer à nouveau, lui offrant un billet d'avion et de l'argent de poche qui servira à Whitten à se payer la dose qui lui sera fatale.
C'est sa mort ainsi que celle de Bruce Berry, roadie du groupe, qui servira de fil conducteur dans les idées (noires) du Loner et mèneront à l'écriture de "Tonight's the night".
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.9 étoiles sur 5 (57 commentaires client)
5 étoiles:
 (50)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Lester Gangbangs
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 202