Commentaire client

94 internautes sur 100 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Céline dynamite le roman, 9 novembre 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voyage au bout de la nuit (Poche)
Des romans qui font véritablement "avancer" la littérature, il s'en publie peut-être quatre ou cinq par siècle, à tout casser. Le "Voyage" de Céline fut assurément un de ces rares joyaux dont l'éclat ne fait que grandir avec le temps. Faut-il remettre en cause le génie de ce chef-d'oeuvre au prétexte que Céline, par la suite, s'égara idéologiquement? Je ne crois pas. Bien sûr, sa compromission ultérieure avec le nazisme demeure une tache inexcusable et ineffaçable, mais j'ai tendance à évaluer un artiste sur son art, non sur sa biographie. Or l'oeuvre de Céline témoigne d'un incontestable génie.

Sombre, crépusculaire, terrifiant, à l'image du monde et de l'époque qu'il décrit, ce "Voyage au bout de la nuit" est aussi un livre solaire, épiphanique, car il invente un nouveau langage, libéré de tous les carcans, affranchi de tous les académismes. Il crée sur les ruines fumantes de la Grande Guerre une prose furieuse, truculente, iconoclaste, qui déboutonne la grammaire, s'asseoit sur le beau style et introduit par effraction l'oralité dans la littérature. Le "Voyage", c'est le dernier des grands romans picaresques, un peu comme Don Quichotte, en son temps, fut le dernier grand roman de chevalerie. Il y a d'ailleurs du Quichotte en Bardamu, dérisoire silhouette errant dans un monde où il peine à trouver sa place. Quelques années plus tôt, Proust enterrait de la plus grandiose des manières le 19ème siècle. Avec ce livre, Céline, lui, pose les bases d'un siècle nouveau qui rime avec guerre et misère.

Est-ce pour autant un roman triste ou neurasthénique? Curieusement, non. Je trouve au contraire qu'il en émane le genre de gaieté que l'on trouve dans certains tableaux de Brueghel ou d'Ensor, une gaieté de fête foraine, de carnaval, celle des petites gens qui opposent aux grands malheurs de l'existence les menues joies du quotidien. Céline a beau être un pessimiste forcené, il est pessimiste avec gouaille et cette gouaille nourrit sa prose d'une énergie inouïe. Mais attention, ce n'est pas une gouaille ordinaire, banalement triviale et faubourienne. Non, c'est une gouaille prodigieusement sophistiquée, qui entremêle dans une copulation inattendue archaïsmes et néologismes, qui fait cohabiter sans vergogne les mots argotiques et précieux, les figures de style les plus savantes et les maladresses volontaires. C'est la gouaille d'un homme qui maîtrise à la perfection toutes les subtilités de la langue française et qui les subvertit en toute connaissance de cause pour enfanter un idiome inédit.

Proust disait subtilement des choses subtiles. Céline, lui, dit puissamment des choses puissantes. A chacun sa grandeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 13 de cette discussion.
Message initial: 10 nov. 09 18:30:55 GMT+01:00
Luc B. dit:
Eh ben, ça fallait le faire, s'attaquer au Voyage, en quinze lignes, moi j'aurais eu les pétoches. J'adhère au propos. Je regrette simplement d'avoir lu ce bouquin trop jeune, pour en saisir l'ampleur. Il faudra que je le relise. Raison pour laquelle je pense lui préférer "Mort à Crédit".

Bravo madame.

En réponse à un message antérieur du 10 nov. 09 19:42:03 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 11 nov. 09 02:08:24 GMT+01:00
Je pense comme Luc, ..... ce que tu viens d'accomplir avec brio me laisse sans voix.
En dehors de toute autres considérations bien sûr, je qualifie "Le voyage..." comme "LE" livre du 20è siècle avec peut-être "La conjuration des imbéciles" de John Kennedy Toole"....
On a vraiment besoin d'une chroniqueuse de ton calibre sur Amazon....FELICITATION !!!!!!!

En réponse à un message antérieur du 10 nov. 09 20:47:30 GMT+01:00
Gwen dit:
C'est vrai que "La conjuration des imbéciles" est un grand livre! Il est bien dommage que le destin de son auteur ait été aussi tragique...

En réponse à un message antérieur du 11 nov. 09 02:06:50 GMT+01:00
Surtout qu'il n'aura jamais connu le succès ni la reconnaissance de son vivant....

En réponse à un message antérieur du 12 nov. 09 19:41:35 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:37:08 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 13 nov. 09 17:03:48 GMT+01:00
L'amour c'est l'infini à la portée des caniches. Tu en veux , toi de cette sauce à la tendresse ? .
Je cite de mémoire , les puristes me pardonneront . Je connais un ami qui a mis 10 ans à se marier à cause de cette phrase !
De l'influence de la littérature ......

Sinon en total hors sujet Gwen , et étant donner ta place -méritée- au Top 100 , j'aurais eu besoin de tes lumières : Environ tous les six mois , Amazon fait disparaitre une de mes Comms , heureusement que je les sauvegarde !
Je voulais savoir si cela t'étais déja arrivé ?

En réponse à un message antérieur du 13 nov. 09 18:45:28 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:37:10 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 13 nov. 09 19:17:34 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 9 mars 12 10:33:29 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 13 nov. 09 19:49:57 GMT+01:00
Gwen dit:
Non, Bruce, ta mésaventure ne m'est jamais arrivée et je ne me l'explique pas... Mais sauvegarder ses coms est en effet une sage précaution, surtout ceux sur lesquels on s'est particulièrement appliqué!

En réponse à un message antérieur du 14 nov. 09 09:33:43 GMT+01:00
Hervé J. dit:
Un VU pour ce très bon commentaire. Finalement ce livre, beaucoup en parlent et très peu l'ont lu en entier! Pour ma part j'ai eu un peu plus de mal avec mort à crédit.
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Gwen
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (COMMENTATEUR N° 1)   

Classement des meilleurs critiques: 1