undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'HOMME QU'A VU L'HOMME, QU'A VU L'HOMME..., 27 novembre 2012
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ca commence à Vera Cruz (DVD)
Voilà un film atypique. C’est la troisième réalisation de Don Siegel, metteur en scène de talent, qui l’illustrera dans le polar à la fin des années 60, un pote de Clint Eastwood, et deuxième papa de L’INSPECTEUR HARRY. Oui, car Harry Callahan a deux papas : Clint et Don ! Vive le mariage pour tous !

Mais revenons à Vera Cruz… Le scénario est assez ingénieux. Un certain Blake poursuit un certain Halliday, qui lui-même poursuit un certain Fiske. Il semblerait que le deuxième ait piqué du fric au premier, mais accuse le troisième d’être responsable, à moins que le premier et le troisième se soient mis d’accord pour faire accuser le deuxième… Et là-dessus, la police locale poursuit tout le monde ! Vous suivez ? CA COMMENCE A VERA CRUZ est une pure série B, un petit budget, qui pourtant a au générique le grand Robert Mitchum. Mais celui-ci, à peine sorti de taule pour usage de plantes vertes, devait se faire discret…

Comme à l’ordinaire dans ce type de production, le rythme est haletant (le film ne dure que 1h10, toutes les poursuites sont quasiment en accéléré !), et Siegel qui a été longtemps réalisateur de seconde équipe spécialiste des scènes d’action, est à son aise. Film atypique, car à la croisée des genres. Au premier coup d’œil, c’est du Film Noir (gangsters, chapeau mou, photo contrastée, cadrages) mais le décor fait davantage penser au western, plans larges sur de grandes étendues mexicaines, poursuites en voiture, et duel final à trois, comme dans LE BON LA BRUTE ET LE TRUAND. Mais surtout, le film se veut tenir aussi de la comédie. Et c’est là que le bât blesse (à mon sens) car l’humour tombe un peu à plat. On ne s’y attend pas, et Siegel n’est ni Cukor ni Hawks… Les personnages perdent du coup de leur superbe, le flic mexicain qui veut apprendre l’anglais, et surtout Mitchum, macho, grossier, bas du front.

Une curiosité bancale mais pas déplaisante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 13 déc. 12 16:00:58 GMT+01:00
rockin-jl dit:
Mr Luc B je voulais vous demander, car cela n'est pas précisé: ça commence à Vera Cruz d'accord, mais ça fini où? merci d'avance

En réponse à un message antérieur du 13 déc. 12 17:03:36 GMT+01:00
Luc B. dit:
Je suis heureux qu'on me pose la question... Enfin quelqu'un qui suit, s'intéresse. Sachez, monsieur, que ça se termine... bien. Voilà, c'est l'essentiel. Il l'épouse, elle aussi (ça tombe bien), il l'aime et elle itou.

En réponse à un message antérieur du 3 janv. 13 21:46:16 GMT+01:00
Chouette ! dit:
et Mitchum dedans ?
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Luc B.
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 548