Commentaire client

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Made in Japan 2014, 19 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Made in Japan (CD)
J'ai acheté la première fois MIJ en 1973. Puis je l'ai racheté une première fois en CD, je me suis offert la première remasterisation et j'ai même possédé "Live In Japan".
Bref. Cette nouvelle version "2014" a été remixée par Martin Pullan et - surtout - Kevin Shirley, un technicien émérite (Led Zep, A Smith, Maiden, Crowes, Bonamassa, etc.) totalement impliqué dans la "Loudness War" qui vise à faire sonner les enregistrements le plus fort possible, même si cela se fait au détriment de la dynamique, voire en déformant légèrement les timbres des instruments (saturation?).
Eh bien vous savez quoi? Pour un disque de heavy music datant de 72 enregistré avec les moyens d'époque, ça ne me dérange pas le moins du monde.
Si c'est fort, tant mieux. D'autant que je suis devenu un peu sourd à force d'écouter trop fort des disques de chevelus branchés sur 220.
Alors, le remix, il est bien?
Oui.
Définitivement oui.
Même si la forme d'onde de l'enregistrement ressemble parfois à une barre d'immeuble.
La basse de Roger Glover vous percute en plein plexus, juste comme il faut. Gillan vous vrille les tympans avec ses hurlements. Et "l'homme en noir" est bien défini dans le mix (primordial, ça!).
Quant à Paice et Lord, ils pulsent comme des statoréacteurs.
On n'en attendait pas moins d'eux.
Paradoxalement, le mix sonne plus aéré, et les instruments plus détachés les uns des autres. J'en prends pour exemple Child In Time qui, dans la version originale, avait tendance à virer à la mélasse dès que Gillan hurlait à l'unisson de ses petits camarades. Là, on a presque l'impression d'entendre les Japonais écouter religieusement. ;-)
Bref, pour moi, pas de doute, c'est bien LA version définitive de MIJ que nous tenons là! Même si j'ai des chances de me faire poignarder dans une allée déserte par des thugs payés par le Gang des Audiophiles Meurtriers.
A noter que la seule différence par rapport au programme des précédentes rééditions de Made in Japan tient au fait que le deuxième disque regroupe tous les morceaux joués en rappels aux Japon, Soit trois Black Night, deux Speed King et le Lucille que nous connaissions déjà.
Je vous conseille tout particulièrement le "Black Night" de Tokyo, qui est tout simplement... comment dire?... MONSTRUEUX!
Bon, allez, assez causé.
Si vous n'avez jamais écouté MIJ, vous n'avez aucune excuse pour ne pas découvrir l'un des plus grands enregistrements live de l'histoire du rock.
Si vous êtes déjà un converti, vous êtes assez grand pour savoir quoi faire, non?

PS: il existe une version Blu-Ray de cet album avec deux mixes en stéréo seulement (non, pas de 5.1) et selon certaines rumeurs, la version vinyle de cette édition 2014 sonnerait encore mieux. Ce qui n'aurait rien d'étonnant, le mastering d'un disque étant par essence beaucoup plus exigeant que celui d'un CD.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 20 juin 14 02:46:22 GMT+02:00
Pierre dit:
Un audiophile n'étant pas nécessairement "meurtrier" (bien que, c'est vrai, ton commentaire y incite largement...), je t'accorde bien volontiers un VU, mais, l'un n'empêchant pas l'autre, je te réponds aussi que je ne suis pas du tout d'accord avec toi.
En effet, ce n'est pas parce que MIJ est un album de heavy metal (back in 72, on disait plutôt "hard rock") que des réglages "à fond la caisse" (c'est-à-dire avec une compression dynamique bloquée sur "max") vont en améliorer l'acoustique ! Tu le constates d'ailleurs toi-même, puisque tu écris (avec beaucoup de pertinence) "même si cela se fait au détriment de la dynamique, voire en déformant légèrement les timbres des instruments (saturation?)"
Personnellement, je n'apprécie guère ce remix, lui préférant de loin le mixage original récemment restauré à partir du master analogique stéréo de 1972, et qu'on peut écouter sur le superbe Blu-ray audio Made in Japan.
Par conséquent, même si sa signification exacte n'est pas celle que tu sembles croire, la réponse est bien "OUI: un converti saura quoi faire !"

En réponse à un message antérieur du 20 juin 14 05:12:48 GMT+02:00
Jean Bal dit:
Merci, Pierre, pour ton argumentaire que je comprends parfaitement. Je suis néanmoins convaincu que l'hyper loudness est un traitement nettement plus préjudiciable à un enregistrement classique, qu'à un live de hard rock. Et, en toute honnêteté, même si je pratique moi-même la musique et le home-studio à mes heures, je préfère mille fois la sonorité de cette nouvelle version de MIJ à l'originale (note que je n'ai pas encore entendu la version Blu-Ray). Ma conclusion sera donc double: oui, la Loudness War est une imbécillité sans nom qui s'explique par le taux de compression délirant pratiqué par certaines radios qui se fiche de la Hifi. Mais, je trouve néanmoins que ce remix de Made In japan sonne vraiment à mon goût. Et pourtant, c'est un disque que j'ai écouté un zillion de fois depuis mon adolescence. Bonne journée à toi!

En réponse à un message antérieur du 17 juil. 14 23:55:10 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 17 juil. 14 23:56:57 GMT+02:00
Bonsoir Pierre,
Je ne regrette pas d'avoir choisi Le Blu-ray audio du Made in Japan !
J'en reviens à Isabelle Boulay, c'est sur scène que je l'ai découverte et sur scène qu'elle a conquis mon coeur !
Voila le commentaire que j'ai fait de l'album Merci Serge Reggiani
J'aime énormément Isabelle, il faisait aucun doute qu'elle pouvait s'approprier le répertoire de Serge Reggiani, cet album est une merveille et Isabelle nous offre un hommage à Serge Reggiani plein de tendresse et d'émotion, que du bonheur !
Une parfaite réussite.

J'aime la chanson française, Brassens, Brel, Ferrat, Férré, Moustaki, Béart, Reggiani, Mouloudji, Nougaro, ceux là, je les ais vu tous sur scène, sauf à mon grand désespoir Jacques Brel !
Avec eux pas le choix, l'intégrale à chaque fois !

Passons maintenant à l'Allman Brothers Band The 1971 Fillmore East Recordings voila un des plus beaux albums ''live'' de l'histoire du rock, 6CD ou 3 Blu-ray, je n'arrive pas à choisir mon support pour faire ma précommande ?
J'aimerai avoir ton avis, contrairement à Deep Purple et son ''Made in Japan'' je pencherai plus pour le format cd.
Bien amicalement,
Rémi.

En réponse à un message antérieur du 18 juil. 14 02:08:44 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 18 juil. 14 02:10:11 GMT+02:00
Pierre dit:
Salut Rémy,
Nous pourrons en effet évoquer la chanson francophone un de ces jours, car c'est également un sujet qui me passionne. A la liste d'incontournables que tu mentionnes, j'ajouterai personnellement GAINSBOURG, ce qui ne manquera pas de faire grincer quelques canines et incisives (dont les tiennes ?)
La parution très prochaine du live des Allman Brothers me semble très alléchante, mais pour diverses raisons, "I'll pass on that one" comme diraient nous cousins d'outre-Atlantique.
10 euros seulement séparant l'édition CD de l'édition Blu-ray audio, c'est sans doute cette dernière que j'aurais choisie. Par contre, payer 70 euros pour l'édition vinyle (4 LPs contenant 14(!) titres au lieu des 37) me semble tout bonnement, de la part de l'éditeur, une proposition RIDICULE !!! Qu'en penses-tu ?
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Jean Bal
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Lieu : Conflans-en-Jarnisy, France

Classement des meilleurs critiques: 20