Commentaire client

10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une remarquable histoire de la musique, 29 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une histoire de la musique : Des origines à nos jours (Poche)
Lucien Rebatet a écrit une Histoire de la musique remarquable. Ses jugements sont clairs, nets et précis et font preuve d'une grande intelligence et d'une culture remarquable. Le livre se lit très facilement, sans longueur et sans ennui. Bien qu'il ait été publié il y a quarante ans, l'ouvrage n'a pas vieilli. L'on est souvent d'accord avec ses critiques ou ses appréciations. Mais certains jugements sont injustes. Les a priori idéologiques de Lucien Rebatet lui font perdre par exemple tout recul ou jugement raisonné par rapport à la musique soviétique même si Khatchaturian trouve quelque grâce à ses yeux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 15 oct. 10 14:03:36 GMT+02:00
Sans parler des compositeurs français qui, en dehors des incontournables Berlioz, Debussy et Ravel, se font étriller comme des misérables.

Publié le 2 juil. 11 10:45:07 GMT+02:00
je connais ce livre depuis près de quarante ans (et oui, je l'ai découvert très jeune, même si je n'y comprenais pas grand chose au départ) et ce n'est que bien plus tard que j'ai compris comme vous qu'il fallait le relire avec l'éclairage du parcours politique et idéologique de son auteur. Il est vrai qu'un certain nombre de ses jugements à l'emporte pièce (Sibelius, Chostakovitch, Mendelssohn, Dvorak, Janacek, Tchaikowski, la plupart des compositeurs Français, etc...) sont accablants (pour l'auteur) avec le recul mais il a tout de même comme circonstance atténuante le fait que certains de ces compositeurs étaient peu joués en France et les oeuvres qu'on entendait n'étaient pas forcément les plus représentatives : le Sibelius de Finlandia ou de la Valse Triste (ces oeuvres étant par ailleurs tout à fait réussies dans leur genre) n'a pas grand chose à voir avec celui de Tapiola ou de la quatrième symphonie, et le Chostakovitch du "Chant des Forêts" ou des onziéme et douzième symphonies est bien différent de celui des quatrième, huitième et treizièmes, sans parler des quatuors à cordes totalement inconnus en France à cette époque.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.9 étoiles sur 5 (9 commentaires client)
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 12,99
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Jean LE GOFF
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 114