Commentaire client

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un "Je t'aime" d'anthologie. Une somptueuse image Blu-ray, 21 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faust [Blu-ray] (Blu-ray)
Je viens de percevoir ce Blu-ray tant attendu. Je n'avais encore fait qu'une écoute mais je sentais que j'allais devoir tempérer mon enthousiasme. Jonas KAUFMANN est l'artiste qui motive toute notre attention... A-t-on besoin d'un Faust après celui de Roberto ALAGNA au Royal Opera House ? Sans doute que New-York dispose d'une légitimité propre. Joyce DiDONATO, maîtresse de cérémonie, nous rappelle que c'est avec Faust que le Metropolitan a commencé de forger sa légende en 1883. Ce Blu-Ray restitue une très belle production (2011) qui fait facilement oublier les petites réserves qui me viennent.

J'ai été d'emblée perturbé par l'émission un peu basse de Jonas KAUFMANN et parfois un certain manque de rayonnement que je ne lui connaissais pas. Il délivre un "Je t'aime" d'anthologie avec un diminuendo impressionnant (une smorzata inouïe dans ce passage) mais il se rate un peu dans "la présence" avec un aigu anormalement vulgaire. Reste que, dans le grand duo du III, il a des phrasés élégiaques à tomber par terre. Au IV et au V, il retrouve élan et projection ("Je veux la voir ! Viens, je le veux") mais la ligne de chant reste en-deçà de ce que j'attendais au vu de ses Don José et Werther. Je découvre la Marguerite de Marina POLAVSKAYA : physiquement elle ne gâche rien et assure vocalement notamment dans les grands duo qui feront figure d'acmés vocales du spectacle nonobstant quelques aigus un peu forcés. Elle est même particulièrement convaincante au cinquième acte et ses attitudes sont judicieusement exploitées par le réalisateur. René PAPE fait un Méphisto très satisfaisant. Le reste de la distribution est convenable sans que l'on aille s'extasier. Tout cela est donc très bon finalement. Le spectacle est visuellement très intéressant et c'est le piqué du Blu-ray qui retient l'attention avec des couleurs intenses et des gros plans fascinants de précision. La mise en scène de Des McANUFF est intelligente et gagne à être revue sans que l'on focalise toujours sur le ténor. Tout se joue dans le laboratoire de Faust, physicien atomiste, dans un contexte première moitié du vingtième siècle.

Peut-être que mon "petit problème" est ailleurs. Je sors à peine du Parsifal avec les mêmes KAUFMANN et PAPE. Il n'y a pas photo : le Parsifal de KAUFMANN est inoubliable quand son Faust n'est que très bon. Sans doute, aussi, que les sortilèges mystiques d'un Parsifal au pied de la Croix écrasent un peu le fatras surnaturel méphistophélique d'un Faust. Pour ce qu'elle est, cette version du "tube" de Gounod est incontestablement magnifique quoique pas toujours ensorcelante ni idiomatique du seul point de vue vocal. L'édition PAPPANO (DVD EMI), avec ALAGNA et une équipe de haut niveau, paraît musicalement préférable mais l'on ne saurait se priver du rendu visuel exceptionnel de ce Blu-ray Decca.

Durée : 187 minutes - BD 50 (toutes zones)
Image : HD 1080p 16:9
Son : LPCM 26-bit Stéréo et DTS HD 24-bit Surround
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 22 mars 14 09:57:10 GMT+01:00
villag dit:
D'accord pour regretter les interventions de fins d'acte, mais pour le reste, je trouve que cette version est une totale réussite. Mise en scène vivante et débarrassée de tous les oripeaux médiévaux, captation vidéo splendide, interprétation du trio majeur parfaite avec un René Pape loin de l'histrionisme d'un Boris Christoff, Kaufmann égal a lui-même c a d remarquable, français impeccable, Poplavskaya très émouvante. Que dire du sommet de cette version, elle-même sommet de toute la partition, je veux parler de la scène du jardin au 3ème acte pour laquelle Berlioz, grand admirateur de cet opéra a écrit, je cite : << Ce clair crépuscule de lune musicale caresse l'auditeur, le charme, le fascine peu a peu, et cette admirable page est couronnée par un monologue de Marguerite a sa fenêtre ou la passion de la jeune fille éclate en péroraison >>
Toute cette scène est ici admirablement rendue grâce aux interprètes, a la mise en scène, la prise de son, et on peut, dans cet enregistrement, en apprécier toute la beauté

En réponse à un message antérieur du 22 mars 14 10:42:35 GMT+01:00
Cher Villag,

Je vous approuve. Si je fais de menues réserves, ce n'est jamais sur la qualité du spectacle et encore moins sur la qualité du produit. J'ai pourtant hésité à mettre cinq étoiles. Je ne parle, en général, que des CD/DVD/BR que j'aime sans aller faire de "hiérarchies étoilées" entre les "valeurs artistiques" qu'il s'agisse d'une chanteuse country Texane, d'un film hindi ou d'un Tristan à Bayreuth.

Ayant mis cinq étoiles à son Parsifal, je n'imaginais pas que j'aille en mettre autant à Jonas KAUFMANN dans ce rôle où, certes, il brille mais rayonne moins que dans son Don Carlos et son Werther. J'ai encore revu, ce matin, la totalité de ce Blu-ray et j'ai modifié mon jugement en conséquence. Si l'on oublie un peu Jonas KAUFMANN, ça en jette plein les yeux... et, par moment, il sait nous en mettre plein les oreilles. Allez... va pour cinq étoiles !

Très amicalement
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.0 étoiles sur 5 (20 commentaires client)
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 26,19
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : france

Classement des meilleurs critiques: 141