Commentaire client

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Curieux mélange, 27 juin 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stanley Kubrick Collection : Lolita (DVD)
À tous ceux qui prétendent que les films de Stanley Kubrick ont horriblement vieilli, n'hésitons pas à répondre que c'est faux. Celui-ci par exemple, malgré des longueurs, s'en sort plutôt bien, surtout la partie précédant la liaison entre les héros, laquelle tient de la comédie, avec des répliques extrêmement drôles, alors que la tension induite dès l'ouverture, ne s'en va jamais vraiment. Cette hésitation entre les genres cesse au bout d'une heure. Ensuite, le film demeure intéressant, mais perd de ce côté inclassable, pour raconter simplement une histoire faite de passion et de domination. Des thèmes à jamais d'actualité qui, ici, portent une histoire osée en apparence, et finalement très morale. Le trio d'acteurs principaux est brillant, James Mason a des airs de Sean Connery, et notons la présence de Loïs Maxwell, interprète de la secrétaire de James Bond, dès la même année, dans Dr No. Comment ça, aucun rapport ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 15 juil. 11 03:04:41 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 15 juil. 11 03:07:11 GMT+02:00
Pierre dit:
Je trouve ton commentaire très pertinent, mais j'apprécie encore plus ta remarque anodine (en apparence) sur les James Bond. Qui connaît (bien) les films de Kubrick n'aura effectivement pas manqué de relever d'étranges télescopages entre les deux (outre Lois Maxwell): Philip Stone (Opération Tonnerre), Peter Sellers (Casino Royale 1967), Steven Berkoff (Octopussy), Anthony Sharp (Jamais Plus Jamais), Papillon Soo Soo (Dangereusement Vôtre), Alan Cumming (GoldenEye), sans oublier le décorateur Ken Adam, et pour couronner le tout, les conseils avisés (bien que non crédités au générique) du grand Stan himself pour l'éclairage du hangar à sous-marins de "L'espion Qui M'aimait" (détail inattendu, mais absolument authentique!).

En réponse à un message antérieur du 15 juil. 11 12:33:37 GMT+02:00
Ouhman dit:
Bonjour Pierre,
Vous êtes très généreux en qualifiant ma remarque de pertinente, puisque c'est votre commentaire qui lui donne de l'intérêt. Il faut en effet être un connaisseur à la fois de Kubrick et de James Bond pour relever tous les points que vous avez cités. Merci de m'avoir fait le cadeau de les livrer ici !

En réponse à un message antérieur du 15 juil. 11 14:55:59 GMT+02:00
Pierre dit:
Serviteur!
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Ouhman
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   

Lieu : Paris 18

Classement des meilleurs critiques: 688