undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les magnifiques paysages sont pour beaucoup dans la qualité de ce grand western !, 4 janvier 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Homme des Vallees Perdues [Import belge] (DVD)
"L'homme des vallées perdues - Shane" est un western américain de George Stevens (1951-1h52) /Scénario : A. B. Guthrie Jr., Jack Sher (pour les dialogues) et Jack Schaefer (d'après son roman) /Photo : Loyal Griggs / Musique : Victor Young

Casting : Alan Ladd (Shane), Jean Arthur (Marian Starrett), Van Heflin (Joe Starrett), Brandon de Wilde (Joey Starrett), Jack Palance (Jack Wilson), Ben Johnson (Chris Calloway), Edgar Buchanan (Fred Lewis)

Synopsis : Shane, un aventurier solitaire, arrive dans une petite ville où les fermiers tentent de combattre les ranchers qui veulent s'approprier leurs terres. Ceux ci engagent un tueur pour éliminer les plus réticents. Shane s'installe chez une famille et devient l'ami du petit garçon. Il tente de les aider à se battre et à garder leur ferme.

Georges Stevens était un réalisateur chanceux dans ses choix de westerns. Il n'en a tourné que deux (si l'on considère "Géant - Giant" comme un western) mais ils sont magnifiques : "Shane" suivi de "Géant - Édition Collector 2 DVD - Giant" en 1956. "L'homme des vallées perdues" fait mouche à sa sortie, le public est sensible à l'histoire de cette famille de fermiers qui se bat pour survivre dans une nature à la fois si belle et si difficile à dompter. Le père, Joe Starrett (Van Heflin, 41 ans), avec un courage exemplaire surmonte les nombreux obstacles et réussit, tant bien que mal, à faire vivre les siens. Son épouse, la jolie Marian (Jean Arthur, 51 ans) qui le seconde tant qu'elle peut et son fils, Joey (Brandon de Wilde, 9 ans) un adorable petit garçon qui fait la fierté de ses parents.

Le tournage est particulier car George Stevens, après le générique de début, poursuit sur des cadrages panoramiques les prises de vues sur la vallée de "Jackson Hole" au Wyoming, avec en toile de fond les hautes montagnes dites "des Grands Tétons" particulièrement bien aidé, pour cela, par le cinémascope. On voit donc approcher un cavalier minuscule dans ce grandiose décor naturel durant tout le temps qu'il lui faudra pour atteindre la ferme des Starrett. Un instant, et avant que le petit Joey ne repère le cavalier, l'enfant observe derrière des branchages une biche à l'arrêt. Le petit fait mine de tirer avec son petit fusil mais l'animal s'enfuit lorsqu'il entend hennir un cheval. Le regard de Joey se porte alors sur l'homme à cheval qui approche. L'enfant court vers son père et le prévient de la visite, le père s'arrête un instant d'abattre sa hache sur une souche d'arbre, regarde venir le cavalier et reprend son ouvrage. Un autre réalisateur aurait sans doute variés ses plans et fait parler l'enfant en voix off, pour illustrer les actions. Avec Stevens tout passe par l'image ce qui donne un plan large quasi permanent avec des successions de plans réduits pour créer une attente progressive des évènements à venir.

Alan Ladd est Shane, un aventurier dont on ne saura jamais rien de son passé, ni de son avenir. Tout de blanc vêtu, même son pistolet à une crosse blanche, il incarne dans l'imagerie populaire le sauveur, redresseur de torts, à l'opposé de l'homme en noir, Jack Wilson, que joue Jack Palance et qui représente le danger et la mort. C'est cette imagerie caricaturale et simpliste que certains critiques reprocheront à Stevens.

En ce qui concerne les westerns : Alan Ladd c'est aussi en 1948 "Smith le taciturne", 1954 "Brigade heroïque (La)", 1958 "L'Or du Hollandais" etc. Van Heflin c'est aussi en 1940 "La piste de Santa Fe", 1957 "3H10 pour Yuma", 1958 "Le Salaire de la violence", 1959 "Ceux de Cordura"...

Conclusion : Ce western fait partie des meilleurs et il a obtenu un succès considérable à sa sortie. Alan Ladd y joue son meilleur rôle et ce fut un coup de pouce important dans sa carrière. Les images sont splendides et l'Oscar obtenu par le directeur photo, Loyal Griggs, est amplement mérité, ainsi que la très belle ballade musicale que l'on doit à un Victor Young très inspiré comme il le fut, aussi, pour "Johnny Guitar", "Rio Grande" etc.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-5 sur 5 de cette discussion.
Message initial: 4 janv. 11 13:24:36 GMT+01:00
nita dit:
Glenn,
3h10 pour Yuma ? Glenn ford c'est sûr Alan Ladd ?
Je ne connais pas ceux de cordura (Gary Cooper ?)
On sent que vous avez aimé cette introduction, si belle, toute en images...dont je me souviens parfaitement...
Il me semble que Géant est un film totalement différent terminé avec un James Dean déjà mort...Un point commun dont je me souviens bien : Des images de paysages grandioses et aussi Une cavalière qui approche....
VU

En réponse à un message antérieur du 4 janv. 11 14:03:34 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 4 janv. 11 14:04:19 GMT+01:00
Glenn75 dit:
Marialicia,
Alan Ladd un acteur assez peu expressif, ce qui lui était souvent reproché d'ailleurs. Mais lorsque j'étais gamin c'était un acteur que jaimais bien, aujourd'hui je vois les films avec un autre regard, plus fouillé et je suis un peu moins laxiste mais j'apprécie toujours ce petit acteur (1m65) par la taille (dont il était complexé) mais qui a eu ses heures de gloire. Van Heflin solide acteur qui n'a, à l'instar d'un Karl Malden, pas fait la carrière qu'il aurait dû avoir. Les acteurs de ce grand film sont tous morts de manière inhabituelle : Alann Ladd mort d'alccolisme (et de calmants) àl'âge de 51 ans, suicide ??? Van Heflin mort d'une crise cardiaque (après 17 jours de coma) à l'âge de 61 ans. Brandon de Wilde mort à 30 ans d'un accident de la route.
J'ai vu et revu ce western des dizaines de fois, avec toujours la même émotion, pour les décors naturels et la magnifique photo. Pour l'histoire aussi bien sur, d'ailleurs je me dis que George Stevens aurait dû persévérer dans le western car il amenait le genre vers des sommets rarement égalés.
Amitiés.

En réponse à un message antérieur du 5 janv. 11 13:04:21 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 5 janv. 11 13:05:36 GMT+01:00
Avec ton magnifique commentaire, tu a su recréer une ambiance de mise en introduction...
et avec ton sous-com, tu a fini de me convaincre... je passe commande !!!...
VU+++ (qui ne passe pas, grrr)
amitiés, rv

Publié le 5 août 11 08:08:08 GMT+02:00
cinémascope ??? où est le cinémascope ans ce film ???

En réponse à un message antérieur du 5 août 11 23:03:23 GMT+02:00
Glenn75 dit:
Exact Michel, emporté par mon élan à une époque où je faisais un papier sur le cinémascope, j'avais ce terme dans ma tête et, grosse erreur d'inattention de ma part, j'ai casé le mot mal-à-propos. Bien vu donc et encore merci d'avoir pris la peine de lire mon évaluation de ce magnifique western. En tout cas s'il existe en Blu-Ray, ce que j'ignore car je suis plus côté cinéphile que côté technique, cela devrait-être magnifique sur les panoramiques de toute beauté.
Cordialement.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 4.654