Commentaire client

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Noir c'est noir..., 17 avril 2006
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arrivederci amore (Poche)
Ex-gauchiste, de retour d'Amérique du sud où il a raté sa révolution, notre "héros" tente de refaire sa vie chez lui, en Italie. Mais son passé va vite le rattraper. Un policier lui proposera de vendre ses anciens complices pour blanchir son casier, avant de lui proposer de rentrer en affaire avec lui sur les coups plutôt louches... Est-t-on prêt à sacrifier ses idéaux, à trahir, à renier son passé pour se refaire une virginité sociale ? Voici quelques unes des questions abordées par ce livre, immense chef d'oeuvre de concision, démonstration qu'un style épuré, travaillé, ciselé sur 200 pages en dit plus et mieux qu'un pavé de 800 ! Rien ne manque à cette aventure, l'intrigue halletante, les coups d'éclat, mais aussi et surtout, des personnages forts, marqués par la vie, à double ou triple facettes, et une vision très noire de la société, des rêves avortés d'ascenssion sociale.
Le style et les personnages nous évoquent ceux de Jean Patrick Manchette : des paumés à qui la société à fait perdre leurs dernières illusions. C'est du pur roman noir, sombre et violent, concis, sans temps morts ni disgression, sur fond de corruption, de politique où la morale fait office de paillasson. Immense et sans concession.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.0 étoiles sur 5 (3 commentaires client)
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 11,00
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Luc B.
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 192