undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le papillon est sorti de sa chrysalide.*.*.*., 10 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alice au Pays des Merveilles (DVD)
« Je suis en retard ! Je suis en retard, en retard, en retard ! », disait le lapin blanc. Et oui, c’est un fait, moi aussi je suis en retard, et alors ? ;) J’ai attendu trois ans avant de visionner ce film, évitant ainsi les désagréables lunettes 3D des salles de ciné et une vision qui aurait pu être parasitée par l’explosion médiatique qu’a suscité ce film. « Alice au Pays des Merveilles » de Lewis Carroll est un conte que j’affectionne depuis mon enfance, et j’ai eu l’occasion d’en voir plusieurs adaptations cinématographiques. Et bien, je ne suis pas déçue par celle-ci ! Quelle merveille ! Quel bon moment j’ai passé !
Tim Burton m’a littéralement embarquée dans son univers, à la fois fantasque, délirant et un brin mélancolique.

Alice a grandi, elle a 19 ans, et ce second voyage initiatique au pays des merveilles lui permet de trouver la « vraie Alice », celle qu’elle avait en gestation au fond d’elle-même et qui ne demandait qu’à s’épanouir. Enfant, Alice, en suivant le lapin blanc, cherchait à fuir le monde des adultes, sérieux et aux livres sans images. À 19 ans, elle veut fuir ce mari qu’on lui impose, ce mariage arrangé sans son consentement, dans une société où le paraître et les convenances l’étouffent, à l’image de ce corset qu’elle refuse de porter. Mais ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que cette fuite vers la liberté, est une fuite qui lui permettra de s’armer pour affronter le monde et faire valoir ses propres choix.

Lorsqu’Alice débarque, au début du film, au pays des merveilles, ABSOLEM, la chenille qui sait tout, gardien absolu de l’Oraculum, lui annonce qu’elle n’est pas la véritable Alice. Vers la fin, la chenille bleue lui révèlera qu’elle est « presque Alice ». Et l’on voit, au fil de l’histoire, le personnage évoluer et se construire, rassemblant les pièces du puzzle de sa propre personnalité en germe, jusqu’à finalement devenir elle-même, devenir la véritable Alice, pile au moment où la chenille ABSOLEM se transforme elle aussi, en un sublime papillon bleu.*.*.*.
Ce papillon bleu, sorti de sa chrysalide, restera l’image que je garderai en mémoire, en repensant à ce film.

L’actrice qui campe le personnage d’Alice, Mia Wasikowska, lui apporte à la fois sobriété, fraîcheur, fantaisie, insouciance qui ne l’est plus tout à fait, mâtinée de profondeur, ce qui la rend attachante. Il y a, bien sûr, différents niveaux de lecture du conte sous la caméra de Tim Burton, et le rapprochement de la figure d’Alice avec celle de Jeanne d’Arc, intrépide, courageuse, n’est pas inintéressant et apporte une dimension supplémentaire au personnage.

Les autres personnages sont très bien interprétés par des acteurs bien choisis : Helena Bonham Carter est étonnante dans le rôle de la Reine Rouge, avec son énorme tête, son tempérament colérique et sa manie de faire couper la tête à tout le monde. Le Chapelier fou, incarné par Johnny Depp, a foi en Alice envers et contre tout, et derrière son côté fantasque et drôle, il a une dimension tragique, un passé dramatique qui pèse sur lui. Tel qu’il apparaît dans ce film, ce personnage est bien plus profond qu'il n'y paraît, il a un côté touchant, fragile, que je ne soupçonnais pas.

Je ne parlerai pas ici de la 3D, car vous l’aurez compris, cela ne m’intéresse que moyennement, d’ailleurs j’ai vu le film en 2D, ce qui ne m’a nullement empêchée d’en apprécier la substantifique moelle, qui pour moi ne réside en aucun cas dans les effets spéciaux, mais bien au-delà.
Cependant, je peux parler des images, des couleurs, de l’ambiance générale du film :
On a beaucoup parlé dans les médias, en ce qui concerne l’image, de ces teintes délavées créant une atmosphère inquiétante à souhait, avec toutefois des couleurs vives (rouge, vert) qui ressortent. Ces teintes participent à montrer que l’univers du pays des merveilles a évolué depuis l’enfance d’Alice, en même temps que le personnage a grandi. Et c’est justement là l’intérêt. En effet, pourquoi reprendre les couleurs joyeuses et tendres de l’enfance, sans les modifier ? Alice a évolué, son univers de rêve aussi, par conséquent. Ce choix me semble donc tout à fait justifié.

Il me faudrait un visionnage plus approfondi pour évoquer la bande sonore du film plus en détail, mais elle m’a semblé, à première écoute, convenir et être en accord avec les différents autres choix du réalisateur.

Quels que soient les goûts de chacun, je pense que ce film est à voir, pour se faire sa propre opinion et découvrir une autre interprétation, parmi les multiples adaptations cinématographiques, d’Alice au Pays des Merveilles.
Alors, n’hésitez pas... Suivez le lapin blanc ! ;)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 11 mai 13 13:50:53 GMT+02:00
Bravo Amélina, brillant commentaire !
Après quatre ans d'absence sur Amazon, ravi de constater que tu reviens. Espérons que ce soit le début d'une nouvelle série...

En réponse à un message antérieur du 11 mai 13 19:13:21 GMT+02:00
Amélina dit:
Merci Johan !
C'est en te lisant que me vient l'envie d'écrire ;)

En réponse à un message antérieur du 12 mai 13 17:45:39 GMT+02:00
Joli compliment ! Merci. Il faut donc que je poursuive...

En réponse à un message antérieur du 13 mai 13 19:37:27 GMT+02:00
Amélina dit:
Oh que oui !!! :°)
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation