Commentaire client

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas le chef-d'oeuvre du groupe, mais un bien bel album tout de même, 24 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dark Roots Of Earth (CD)
Voilà enfin le dixième album de Testament ! On ne se plaindra pas trop des quatre ans d'attente depuis The Formation Of Damnation, étant donné que neuf années s'étaient écoulées entre ce dernier et le formidable The Gathering. Il y a donc du progrès. Aurons-nous le droit à un onzième opus pour 2014 ou 2015 ? Cette question est un peu prématurée, intéressons-nous déjà à ce Dark Roots Of Earth à la pochette aussi sombre que séduisante.
Un petit changement à signaler avant de plonger dans ce nouvel album, ce n'est plus Paul Bostaph qui joue le rôle du cogneur de service mais Gene Hoglan, qui est revenu s'asseoir derrière la batterie (il était déjà passé par là en 1997 pour le furieux Demonic). Vu le talent du monsieur, il n'y a évidemment aucune raison de s'inquiéter. Le reste de l'équipe n'a pas bougé, on retrouve même l'incontournable producteur Andy Sneap derrière la console. Et là, mes amis, une fois de plus : quel son !! Sublime, puissant, énorme ! Rien à redire. Bon, c'est bien beau tout cela mais que valent les nouvelles chansons ?

Et bien ça commence très fort avec Rise Up, compo thrash puissante, dont les riffs sont immédiatement reconnaissables (la patte Eric Peterson) et font mouche. Changements de rythme, accélérations foudroyantes, excellent solo (Alex Skolnick a l'air en grande forme) et en plus, un refrain qui tue, idéal pour les futurs concerts du groupe, avec son alternance "Rise Up! War! Rise Up! Waaaarrr!!" du plus bel effet. On imagine bien le groupe et ses fans se répondre sur ce passage. Voilà donc un titre taillé pour la scène, qui tabasse et ouvre l'album de façon encore plus convaincante que ne le faisait (à mon avis) More Than Meets The Eye sur The Formation Of Damnation. Et ce n'est pas Native Blood, en deuxième position, qui viendra gâcher la fête. C'est mélodique et percutant (miam, les petites parties de blast beat sur le refrain), technique et entraînant. Un démarrage de cette trempe laisse espérer un album qui va nous mettre une grosse claque et nous émerveiller de par ses tempos rapides et sa sauvagerie (maîtrisée). Mais l'écoute intégrale de Dark Roots Of Earth nous révèle une réalité moins hargneuse. Et non, ce disque ne va finalement pas venir tutoyer les sommets d'un The Gathering. En fait, cette nouvelle offrande reprend les choses là où l'album précédent les avait laissées, en adoucissant encore un peu plus le propos. Ainsi, des compos comme Dark Roots Of Earth, A Day In The Death ou Throne Of Thorns, sont plus heavy que thrash et nous renvoient parfois au style des albums sortis entre 1989 et 1992. A ce titre, la ligne de chant du couplet de Man Kills Mankind fait penser à des compos de The Ritual, et plus particulièrement à Electric Crown. Cela n'est pas une critique, ces nouvelles chansons sont habilement composées et contiennent de superbes interventions guitaristiques signées Alex Skolnick. D'ailleurs, l'impression de départ se trouve confirmée : le soliste s'est vraiment surpassé. Quel régal ! L'aspect mélodique dont nous venons de parler se trouve renforcé par la présence d'une ballade (plutôt réussie, elle aussi), Cold Embrace. Le groupe n'en avait pas proposé depuis l'album Low, sorti en 1994. Heureusement, tout de même, que Dark Roots Of Earth contient une ou deux autres tueries qui nous rappelent que Testament n'a de leçon à recevoir de personne quand il s'agit de balancer une perle thrashy à la face du monde. Ainsi, True American Hate (sans doute la meilleure chanson de l'album) claque bien. Excellent riff, solos lumineux, refrain speed et entêtant. Un futur classique du groupe, à n'en point douter. Last Stand For Independence est également bien rythmée, même si moins furieuse, et rappelle un peu Henchmen Ride sur l'album précédent.
L'édition deluxe propose un DVD, comprenant un making of et quelques titres filmés en concert, que je n'ai pu visionner (il paraîtrait que la qualité des live n'est pas exceptionnelle). La partie CD se trouve sensiblement allongée puisqu'elle contient quatre pistes bonus (trois reprises et une version un peu plus longue de Throne Of Thorns). La reprise de Dragon Attack de Queen surprend plus que celle de Powerslave d'Iron Maiden, mais celle qui s'en tire le mieux est finalement la relecture particulièrement lourde et malsaine d'Animal Magnetism (Scorpions). Intéressant.

Au final, le groupe revisite habilement sa carrière et mélange le thrash, le heavy, la hargne et la mélodie, avec toujours autant de savoir-faire, même s'il ne nous livre pas tout à fait (il me semble) son meilleur album. Testament reste un élément fort, pour ne pas dire incontournable, de la scène thrash mondiale et nous offre un disque qui déçoit moins que ceux de certains de ses confrères (les derniers Megadeth ou Anthrax, pour ne pas les citer) mais que j'aurais souhaité plus rageur. Les récents Overkill et Kreator, dans un genre similaire, m'ont plus impressionné. Mais tout cela n'enlève rien aux nombreuses qualités de ce Dark Roots Of Earth indéniablement réussi, solide et réjouissant.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Andrésy, France

Classement des meilleurs critiques: 314