Commentaire client

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Iron Maiden "The Great", 31 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
1986: Qui peut rivaliser face à la vierge de fer ? Personne.
Alors que l'on croyait que la tournée "World slavery tour" solderait à jamais le sommet de la carrière du groupe, Maiden enfonce le clou et déboule, seulement 2 ans plus tard, avec cette énième pièce maîtresse.
Plus que jamais tourné vers son propre futur, Maiden va jusqu'à matérialiser sa vision sous la forme d'un quasi Concept.

Déjà l'illustration très "Blade Runner" de Derek Riggs nous met dans l'ambiance et annonce la couleur: Maiden va nous en mettre plein la gueule (il faut voir son équivalent vinyl pour vraiment comprendre).

Evidemment le futur ne se conçoit pas sans un son adapté au concept. Ainsi, pour la première fois, les guitares synthés font leurs apparitions. Mais, à l'inverse de toutes autres formations mastodontes de l'époques (des noms ! Des noms !), Maiden ne lisse jamais son propos, il ne trahis pas. Maiden demeure Maiden, et c'est sans doute l'une des raisons qui aura permis au groupe, même quand il fut à la peine (artistiquement), de maintenir cette dévotion incroyable de la part de ses nombreux fans (loyaux à défaut d'être toujours objectif) aujourd'hui encore. mais revenons à l'album ...

"Somewhere in time" est ce que je considère comme la quintessence même d'Iron Maiden. Tout y est: Morceaux épiques, structures ciselées à l'or fin, supportée une fois encore par des textes géniaux. Ajouté à cela des tempos d'une plus grande variété que sur le déjà très bon "Powerslave", sans parler de cette cohésion entre les musiciens.
Sur ce disque, Steve Harris laisse aussi d'autres musiciens s'investirent d'avantage dans l'écriture des morceaux. C'est ainsi que pour la première fois, Adrian Smith signe quelques uns des plus beaux morceaux de la vierge de fer, tandis que Nicko Mc Brain, planqué derrière sa forêt de toms, y délivre lui ses plus belles partitions rythmiques (écoutez son travail de grosse caisse sur le somptueux "Caught somewhere in time", son groove imparable sur "Stranger in a strange land", sans parler du final qu'est "Alexander the great").

En 86 (donc) Iron maiden n'est pas simplement grand, géant, énorme ... Il est intouchable.

Il y a quand même une question qui me taraude depuis fort longtemps. Pourquoi la vierge ne joue-t-elle pas (ou si peu) de morceaux de "Somewhere in time" ("Alexander ...", "Déjà-vu", "Caught somewhere ...", etc ...) lors de ces tournées ?
Réponse: Parce que la précision que requière ce type de morceaux, Maiden l'a sans doute un peu perdu en chemin ces dernières années. 19/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 11 de cette discussion.
Message initial: 31 juil. 09 18:11:44 GMT+02:00
orion dit:
Salut Vince.
Ca continue...
Tu aurais pu ajouter que la pochette contient maintes références aux pochettes antérieures de Maiden (presque toutes y sont représentées, même celles des 45 tours!)
Sacré album en effet. Il est à noter que la même année, Judas priest sortait "Turbo" avec ce même son de guitares synthé. Mais cela ne t'avait pas échappé, grand fan de Judas que tu es!!! ;-)
Sinon, je crois que Maiden (que je n'ai pas vu sur scène depuis un moment, il est vrai) joue toujours "wasted years" et "heaven can wait" de cet album.
@+

Publié le 31 juil. 09 18:34:45 GMT+02:00
François dit:
Pareil, je l'aime bien lui aussi (un peu moins que "Powerslave" quand même). Tu as cité les titres qu'il fallait retenir, j'y ajouterais cependant le tube "Wasted Years".
Bon week-end + le V.U

En réponse à un message antérieur du 31 juil. 09 18:34:46 GMT+02:00
fifi59 dit:
Hello !
Concernant la pochette, merci Orion, je ne l'avais jamais remarqué !
Super album et super chronique !
A suivre !

En réponse à un message antérieur du 31 juil. 09 22:01:45 GMT+02:00
G. Vincent dit:
En effet orion "Heaven can wait" est parfois (très rarement) joué, de même que "Wasted years". Mais seulement depuis leur dernière tournée. D'ailleurs, pour une tournée s'intitulant "Somewhere back in time", la set list aurait pu mieux servir cet album. 2 Morceaux c'est mince.

A propos de la pochette, elle est incroyable et c'est la raison pour laquelle j'ai mis entre parenthèse qu'il fallait la voir (et l'avoir) dans sa version vinyl. Le nombre de référence aux singles et albums antérieur à celui là est impressionnante: Le personnage d'Icare (piece of mind), le chat noir (Killers), l'horloge indiquant 23h58 (2 minutes to midnight), l'éffigie de la mort bien sûr, le club ruskin arms, charlotte the harlot, l'immense pyramide (Powerslave), etc,etc, etc ... Et oui Fifi, Maiden s'était autant à écouter qu'à voir. Je vous parle même pas du spectacle en Live: Gravé à jamais dans ma mémoire. Rageant qu'il soit l'un des seuls a ne pas avoir été immortalisé par le groupe, mise à part quelques photos et de rares images (voir la VHS "12 Wasted years").
Quant à "Wasted years" j'ai toujours le patch brodé; Collectoooooooor !!

En réponse à un message antérieur du 1 août 09 09:59:04 GMT+02:00
orion dit:
Et encore l'avion d'"Aces high", le bar "ancient mariner, le lampadaire et la poubelle de la pochette du 1er album, la main du "trooper", acacia avenue, la cervelle de "piece of mind" dans les mains de Bruce, les lieux mythiques où le groupe a joué (le ruskin bien sûr et aussi l'hammersmith, le rainbow, long beach arena...) on peut y passer pas mal de temps. Pas mal de gags aussi dont cette grande banderolle dans les magasins qui dit "this is a very boring painting"...
En tout cas, c'est sûr qu'il vaut mieux avoir la version vinyl pour observer tous ces petits détails...
Et pour un groupe comme Maiden, il ne faut pas négliger la portée de leurs fameuses pochettes qui ont eu une part non négligeable dans le succès du groupe. j'ai acheté mon premier Maiden (Powerslave) grâce à sa pochette que je trouvais très bien fichue, sans avoir jamais entendu un seul morceau du groupe!
Par contre, Vince, je crois pouvoir affirmer que la tournée suivante (seventh son) avait surpassé celle-ci!
@+

En réponse à un message antérieur du 1 août 09 11:08:08 GMT+02:00
G. Vincent dit:
J'en connais un que sa va occuper ce week end ... N'est ce pas Fifi ?
Possédant la VHS "Maiden england" qui immortalisait la tournée "Seventh ...", je maintiens que le "Somewhere on tour" lui était supérieur (Lights, Backdrops splendides et + nombreux, set list sans faute, look des musiciens, tout ...). A+

En réponse à un message antérieur du 1 août 09 12:13:46 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 21 mai 11 11:07:13 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 1 août 09 13:07:29 GMT+02:00
G. Vincent dit:
Et oui Peter ce type a tous les talents, car en plus d'être pilote de ligne le bougre joue aussi de l'épée à haut niveau. Pour info, les autoctones (pas sûr de l'ortographe) ne doivent pas être si apeurés puisque le chanteur à depuis quelques années les cheveux courts. A+ l'ami !

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 09 11:28:44 GMT+02:00
VU Vince !

Publié le 30 mars 13 19:38:41 GMT+01:00
VU pour ce com très inspiré, de la part d'un connaisseur !
Tout ce que tu avances est juste, et j'y adhère à 200%. 8 compositions géniales, où chacun trouve sa place : entre les 5 comparses, c'est l'entente totale, et ça s'entend.

J'aimerais ajouter, en ce qui concerne le jeu de l'ami Nicko Mc Brain, que ce type est un extra-terrestre... Il fait des trucs avec son pied droit que je n'arrive même pas à faire avec ma main droite !!! Dans "Caught Somewhere In Time" bien sur, avec ces 2 double-croches qui reviennent à chaque temps, mais aussi de temps en temps dans "Heaven Can Wait", à 212 à la noire ! Son jeu de grosse caisse est très bien mis en valeur dans Iron Maiden - Flight 666 - The Film, ou justement dans ce même "Heaven Can Wait" il enchaîne une série de croches à une vitesse démentielle... Tout simplement hallucinant !
On notera aussi, son jeu de charleston dans "Stranger In A Strange Land" à une main (là encore à une vitesse défiant toute concurrence), sa tourne de caisse claire en 7/8 dans "Alexander The Great"... J'arrête là mes considérations techniques sur l'instrument, mais ça me laisse à chaque fois en admiration...
Seul (petit) bémol dans son jeu, il utilise peu les toms dans le groove, comme savait si bien le faire Clive Burr (Running Free, The Ides Of March, de mémoire). Mais pour sa défense, les compositions ici ne s'y prêtent pas tant que ça.
A noter qu'il a enfin ici un son de batterie digne de ce nom, sa SONOR sonnant sur POWERSLAVE plus "en plâtre" qu'en bois...

A l'heure de la ré-édition de Maiden England (2 DVD), on se demande en effet pourquoi la tournée de S.I.T. n'a pas donné lieu à un support vidéo. Chaque fan de cette époque (je gage qu'ils sont plutôt nombreux) doit se contenter de quelques vidéos sur YOUTUBE, ce qui est carrément frustrant.

Merci IRON MAIDEN.
Merci Vince.

Fred
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Haute Savoie

Classement des meilleurs critiques: 622