Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le feuilleton se disperse..., 8 janvier 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables, Tome 9 : Les loups (Album)
Ce 9° tome regroupe les épisodes #46 à 51 de la série de Bill Willingham, publiés en 2006 sous le label Vertigo.
Trois arcs narratifs de deux épisodes chacun se succèdent :
#46-47 : Rodney et June, deux soldats de bois de l'empire, s'aiment et demandent à leur créateur, "Gepetto", de les transformer en êtres de chair.
#48-49 : Mowgli continue de chercher "Bigby Wolf", et s'aventure cette fois jusqu'en Alaska, dans le territoire des loups.
#50-51 : Bigby reçoit la mission de mener une expédition punitive dans le cœur même du royaume de l'Adversaire. A son retour, il retente sa chance avec "Blanche neige", son grand amour.

Le premier arc est très réussi. Cette incursion dans les armées de l'Adversaire nous en dévoile un peu plus sur un camp que l'on pensait constitué de "méchants", et qui échappe finalement au manichéisme primaire. On fait ainsi connaissance avec certains personnages du camp adverse, qui se révèlent tout aussi attachants que ceux des fables de New York. Deux épisodes pleins de poésie, qui opèrent une rupture sur le reste de la série.
Le second est insipide. Mowgli poursuit son enquête dans les territoires des loups et le récit finit par être répétitif par rapport à celui qui entrecoupait les épisodes de Fables 8 : Les mille et une nuits et jours.
Le dernier est embarrassant. Les fables de New York élaborent un plan pour investir le territoire de l'Adversaire et la rencontre entre Bigby et son ennemi suprême se révèle plutôt banale et inoffensive. De plus, Willingham en profite pour introduire un parallèle avec le conflit israélo-palestinien avec la subtilité d'un éléphant dans un jeu de quilles. A bien y réfléchir, ce parallèle est tiré par les cheveux et n'apporte pas grand chose à la trame du récit, dont le principe était plutôt de nous sortir du quotidien le plus terne... Le principe d'introduire des métaphores sur la politique ou la société n'est évidemment pas un mal en soit, mais autant que ce soit fait avec finesse, et que cela puisse élever le débat plutôt que de le réduire à une simple prise de position basique et complètement exempte d'argumentaire.

Il apparait évident que Bill Willingham est amené à écrire des petits récits annexes dessinés par divers artistes afin que Mark Buckingham, le dessinateur attitré de la série, puisse tenir les délais sur les épisodes centraux. Ce faisant, la saga dans son ensemble subit une sorte d'étirement et se disperse beaucoup. Si tous les épisodes étaient de qualité égale, comme sur "La Balade De Rodney & June", ce ne serait pas un problème, mais il faut avouer que la qualité a tendance à devenir fluctuante depuis un moment. J'espère que le niveau va de nouveau décoller avec les prochains tomes et que le scénariste laissera de côté ses métaphores s'il ne se montre pas capable de donner davantage dans la subtilité...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 10 de cette discussion.
Message initial: 8 janv. 13 18:38:10 GMT+01:00
Présence dit:
Je te présente toutes mes excuses : il y a eu confusion dans mon esprit entre les épisodes du tome précédent et ceux-ci où tu as pointé le parallèle avec le conflit israélo-palestinien.

comicsmarvel.blogspot.fr est un site sur lequel je me rends au moins 2 fois par semaine parce que j'apprécie beaucoup les articles de Neault qui influent régulièrement sur mes opinions. J'avais également beaucoup apprécié l'article du 17 décembre "De la technique dans l'écriture" qui énonçait clairement plusieurs d'idées brumeuses dans ma tête. Chaque point de vue est solidemment argumenté, rigoureusement structuré, et toujours enrichissant même sur les sujets pour lesquels je n'éprouve aucun intérêt. J'avais été très impressionné par sa décision d'adapter une échelle de notation en 4 niveaux, ce qui ne laisse pas de place pour l'appréciation tiède. Toutefois, nous ne partageons pas toujours le même avis. Je me souviens par exemple qu'il n'avait pas aimé Le tueur de la Green River qui m'a fortement marqué.

http://comicsmarvel.blogspot.fr/2012/10/le-tueur-de-la-green-river.html

-
Son commentaire sur Que ma joie demeure ! m'a incité à l'offrir pour Noël à mon fils.

http://comicsmarvel.blogspot.fr/2012/11/que-ma-joie-demeure.html

-
À l'évidence, il ne partage pas mon admiration pour John Byrne.

http://comicsmarvel.blogspot.fr/2012/10/avengers-west-coast.html

-
Et je crois que nous avons eu une approche différente de Holy Terror.

http://comicsmarvel.blogspot.fr/2012/05/frank-millers-holy-terror.html

En réponse à un message antérieur du 8 janv. 13 18:57:19 GMT+01:00
Tornado dit:
Tu n'as pas à t'excuser, je comprends cette confusion étant donné que tu as lu ces épisodes il y a presque 4 ans !
Effectivement, ce parallèle avec le conflit israélo-palestinien est assez embarrassant. La case où Bigby, cadré en gros plan, insiste en déclamant "la seule alternative étant la non-existence, les israéliens tiennent bon. Ils ont du cran et de la volonté. Je les admire beaucoup." est plutôt pathétique. Les fables de New-york vivant quasiment en autarcie, il apparait complètement incohérent que Bigby s'intéresse à ce point là aux israéliens et qu'il ait développé une réflexion pro-sioniste !
Du coup, cette partie du récit est complètement artificielle, car Willingham semble n'avoir construit son scénario que pour y placer son plaidoyer capilotracté.

Je vais aller de ce pas regarder les liens que tu me communiques. Je reviendrais plus tard pour dire ce que j'en ai pensé.

En réponse à un message antérieur du 8 janv. 13 19:18:08 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 janv. 13 19:22:34 GMT+01:00
Tornado dit:
N'ayant pas lu "Le tueur de la Green River" et n'ayant pas vu le spectacle d'Alexandre Astier, je ne peux pas me positionner mais, en revanche, j'aurais pu dire la même chose des oeuvres de John Byrne que j'ai lues... Désolé.
Heu... Je suis un peu embarrassé. C'est ton commentaire sur "Holly Terror" qu'il cite dans son article. Il est carrément méchant avec toi. J'ai failli me pincer en lisant au moins 10 fois la phrase où il parle d'"un parallèle d'une rare bêtise". Pour une fois je ne suis pas d'accord avec lui, d'autant que tes commentaires sont, le plus souvent, plutôt bienveillants envers les auteurs que tu critiques.
En tout cas, le moins que l'on puisse dire, c'est que tu n'es pas rancunier !

En réponse à un message antérieur du 8 janv. 13 20:52:02 GMT+01:00
Présence dit:
Je ne pensais pas que tu ferais le lien avec mon commentaire, mais c'est bien le cas. Si tu as lu plusieurs de ses articles, tu auras noté qu'il a parfois des avis bien tranchés et des prises de positions rédigées sans ambage. À la réflexion, je pense que la phrase qu'il évoque est mal tournée et qu'elle prête à interprétation. En tout état de cause, ça n'enlève rien au plaisir que je prends à lire ses articles. Passant moi-même mon temps à écrire des commentaires sur le travail des autres, j'aurais mauvaise grâce de prendre ombrage de sa remarque.

En réponse à un message antérieur du 9 janv. 13 10:22:15 GMT+01:00
Je lis souvent les commentaires de Neault . Il me rappelle Nicolas Ungemuth de Rock and Folk : capable de faire partager ses coups de coeur , moins convainquant , notamment dans le vocabulaire lorsqu'il n'aime pas . Il n'en demeure pas moins que son blog est bien fait , bourré d'humour et de passion . Et puis , .....c'est son blog , il y dit donc ce qu'il veut .
On est tous d'accord sur la maladresse de Willingham // conflit Israelo-Palestinien

En réponse à un message antérieur du 22 janv. 13 08:40:42 GMT+01:00
C. Durr dit:
Bonjour,

Je suis le rédacteur du blog cité. Je tiens à préciser que ma remarque ne visait pas à te blesser, Présence. Un internaute a attiré mon attention à ce sujet en intervenant sur mon blog, je lui ai répondu que j'étais prêt à reformuler le passage qui, effectivement, prend en exemple un extrait, que j'estime quelque peu maladroit, de ton avis sur l'ouvrage.
Ce que je qualifiais d'une "rare bêtise", c'est l'argument et non la personne qui l'expose. Je n'ai jamais souhaité "être méchant", encore moins à l'encontre d'une personne que je ne connais pas et qui m'a l'air tout à fait sympathique.
Il est vrai que parfois, dans la passion de l'écriture, l'on oublie que l'on peut blesser, même avec une plume. Si c'est le cas, je te prie, de nouveau, de bien vouloir accepter mes excuses.

Bien cordialement,

En vous souhaitant à tous de bonnes lectures.

Neault

En réponse à un message antérieur du 22 janv. 13 09:17:36 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 22 janv. 13 09:28:51 GMT+01:00
Nom de Zeus ! On connait maintenant le vrai nom de Neault ! Ton honnêteté t'honore Neault et sache que je passe chaque semaine de très bons moments sur ton blog ! Ton bêtisier des scènes Marvel est un grand moment . Ta diatribe anti Geneviève Coulomb de Panini également ! Je trouve également qu'en reprenant tes premières chroniques avec les récentes , le ton est devenu plus rationnel , parfaitement argumenté et objectif . Tu as eu le courage de défendre Frank Miller aussi indéfendable à mon sens que Depardieu. Cette démarche est certainement plus originale que la mienne qui accable le pauvre Frank .
J'ai supprimé récemment d'anciens posts de mon profil que j'estimais vraiment ringards de ma part ... Par contre , je sais que tu n'as pas aimé Lost Girls que je défends récemment sur mon Profil . Ce serait trop d'honneur que tu y laisses ton avis !
Tu peux revenir visiter notre petit Triumvirat quand tu veux !
Bruce

En réponse à un message antérieur du 22 janv. 13 10:37:03 GMT+01:00
Tornado dit:
Ah, ça c'est une petite visite très sympa, en effet !

En réponse à un message antérieur du 25 janv. 13 21:46:36 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 25 janv. 13 21:49:12 GMT+01:00
Présence dit:
@Neault - Bonjour,

Pour être honnête, dans un premier temps, j'ai mal pris ta remarque (malgré l'absence de tout lien vers mon commentaire).

Avec le temps de la réflexion, tu as raison sur toute la ligne. En postant des commentaires en ligne, je m'attends à ce que tout le monde ne partage pas mon avis. Si tu as trouvé cette idée bête, c'est que je n'ai pas réussi à articuler clairement mon propos. Je lis chacun de tes articles avec grand plaisir, même lorsque je ne porte pas d'intérêt au sujet abordé. Et grâce à toi, j'ai obtenu une idée de cadeau originale pour mon fils à Noël (le DVD d'Alexandre Astier, merci).

Au plaisir de te lire, sur ton site (ou sur le projet avec Les enfants de la BD).

En réponse à un message antérieur du 27 janv. 13 08:31:15 GMT+01:00
C. Durr dit:
@Présence : bon choix je crois pour le cadeau de Noël. ;o)
D'autant que c'est un spectacle original, drôle et parfois même émouvant. Du très grand Astier (j'ai beaucoup moins accroché à son premier film par contre).
Content en tout cas que tu ne te sois pas braqué après ma remarque qui, j'en conviens, aurait pu également être mieux formulée.

@Bruce Tringale : J'ai lu ton avis sur Lost Girls, je dois dire que c'est admirablement défendu et tu m'as presque donné envie de donner une seconde chance à l'ouvrage. J'avoue que ce n'est toutefois pas ma tasse de thé, et je continue de penser que Moore aurait pu faire aussi bien (mieux ?) sans inceste et zoophilie. J'ai l'impression qu'il choque pour le plaisir, porté par sa "mooritude". Je préfère largement lorsqu'il accouche d'un From Hell. J'ajoute que je n'ai pas du tout accroché non plus au style graphique, mais là c'est plus subjectif déjà.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.8 étoiles sur 5 (4 commentaires client)
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 19,00
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Tornado
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   

Lieu : Provence Côte d'Azur

Classement des meilleurs critiques: 12