Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il est plus facile de détruire que de construire., 19 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables Vol. 12: The Dark Ages (Broché)
Les personnages des fables de Fabletown sont sortis vainqueurs de la guerre contre l'Adversary. Et contre toute attente, ils ne se marièrent pas, ils n'eurent pas beaucoup d'enfants et ils ne vécurent pas heureux. Conformément à la parole donnée, King Cole (le maire de Fabletown) accepte d'étendre l'amnistie à l'Adversary ce qui n'est pas du tout du goût des habitants de Fabletown. Beast et Pinocchio lui font faire le tour de la ville sous les quolibets et les jets de tomates des autres fables. Mais les différents responsables de cette communauté découvrent par ailleurs que la suppression d'une autorité centrale telle que l'Adversary plonge les centaines de mondes sur lesquels il régnait dans un chaos barbare. Bien vite, les gros bras recommencent à faire régner la loi, les actes de violence se multiplient, ainsi que les viols et les massacres. Les différents royaumes reviennent à un état sans loi, à un véritable âge des ténèbres. Mais le pire est que la chute de l'Adversary a permis aux forces magiques qu'il avait subjuguées de se libérer. Et Fabletown s'écroule ; ses habitants sont obligés de se réfugier à la Ferme. Comme un malheur n'arrive jamais seul, Frau Tottenkinder est incapable de déterminer la source de ce désastre et un valeureux combattant de la guerre succombe à ses blessures. Des sosies de Fafhrd et Grey Mouser (d'après Fritz Leiber, confère Le Cycle des épées, Tome 1 : Epées et démons) croisent un personnage bien ténébreux.

Le lecteur s'y était préparé : après l'affrontement final, Willingham allait devoir trouver un nouveau moteur à la série "Fables". C'est chose faite dès ce tome, et il n'y va pas avec le dos de la cuillère. D'un coté les Fables apparaissent comme de dangereux révolutionnaires irresponsables qui se sont contentés de détruire un empire sans réfléchir à l'autorité qu'ils allaient mettre à la place. De l'autre, un nouvel ennemi a surgi des décombres de l'empire et rien ne semble pouvoir l'arrêter.

Le premier épisode (la visite dans Fabletown) est illustré par Michael Allred. Il a adopté un style simple et épuré, avec des formes aussi réalistes que possible. Le résultat est très satisfaisant, même s'il est fort déconcertant que Pinocchio soit dessiné comme un vrai petit garçon et non comme un hybride de garçon et de pantin. Les 5 épisodes suivants sont illustrés par le dessinateur habituel Mark Buckingham et encrés par Andrew Pepoy dans un style identique à celui de Steve Leialoha. L'encrage a quand même perdu un peu de sa rondeur, ce qui accentue encore la tristesse d'une histoire déjà très sombre. Le travail de deuil est illustré par David Han (travail correct, avec une esthétique assez voisine de celle de Buckingham). Et le dernier épisode (une aventure de Mowgli en 5 parties, dans son ancien royaume) est illustré par Peter Gross dans un style identique à celui de Buckingham.

La série "Fables" continue dans sa logique après la chute de l'Adversary : la guerre est finie mais les conséquences doivent être assumées. Le rythme reste un peu plus lent que dans un comics traditionnel mais les actions ont des conséquences et les changements dans le statu quo revêtent un caractère irrévocable. Il n'est pas possible de dire, à la lecture de ce seul tome, si la nouvelle dynamique de l'histoire portera ses fruits. Mais il est sûr qu'après 12 tomes l'affection du lecteur pour les personnages n'a pas diminué et l'envie de les accompagner pour la suite de leurs aventures demeure. Dans le tome suivant The Great Fables Crossover, la série "Fables" croise la série "Jack of Fables".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 5 sept. 11 19:13:38 GMT+02:00
Gil Luna dit:
Est-ce que le terme "spoilers" vous évoque quelque chose ? Parce que sinon, d'éventuels lecteurs pourraient apprécier de ne pas se voir dévoiler les grandes lignes de l'intrigue tout en bénéficiant malgré tout de votre esprit critique...

En réponse à un message antérieur du 6 sept. 11 18:54:45 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 7 sept. 11 05:58:18 GMT+02:00
Présence dit:
Je vous présente mes excuses les plus plates si j'ai gâché votre expérience de lecture.

Oui, je connais ce terme.

Je me limite systématiquement à l'intrigue partielle du premier épisode pour éviter de trop en dire. Pour cette série en particulier, j'ai sciemment évité de donner l'identité de l'Adversaire, pour chacun des commentaires.

Avant d'écrire un commentaire, je m'interroge sur les potentiels lecteurs. Dans le cadre d'une série au long cours comme celle là, je présuppose que les personnes qui feront la démarche de lire un commentaire auront déjà lu les tomes précédents. C'est la raison pour laquelle je me suis permis de rappeler la situation de départ en 3 phrases.

En tant que lecteur, je souhaite pouvoir trouver sur la page produit ou dans les commentaires des informations qui me permettent de me faire une idée de l'intrigue. En tant que commentateur, je ne vois pas comment comment présenter mon avis sans parler du scénario. J'ai bien conscience que le dosage entre le dit et le non-dit peut être amélioré et je suis preneur de vos suggestions.

En réponse à un message antérieur du 11 juin 13 23:51:22 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 8 déc. 13 19:40:44 GMT+01:00]
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (1 commentaire client)

4 étoiles
0

3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoiles
0

EUR 17,13
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Présence
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 32