Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La couleur, l'équilibre, 29 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Concertos & Orchestral Suites (CD)
Le contenu de ces huit disques se trouvait et se trouve toujours sur deux coffrets, l'un comprenant les Concertos brandebourgeois et les Suites Bach : les 6 Concertos Brandebourgeois - 4 Suites pour orchestre, l'autre réunissant les autres concertos Bach : Concertos. A comparer donc, en tenant compte de ce que vous avez déjà. Si j'ai bien lu, il n'y a pas forcément eu de remastérisation. Mais en était-il besoin ?

Je développe pour les Brandebourgeois, mais ce coffret a une grande homogénéité dans la conception et la qualité, aussi ce que j'écrirai sera largement valable pour les autres œuvres.

Les Concertos brandebourgeois ont été enregistrés en avril 1982. Les tempi sont modérés, plus lents que ceux de la plupart des interprètes récents, pas forcément plus rapides que ceux des enregistrements traditionnels sur enregistrements modernes. Cette relative lenteur permet aux musiciens de mettre en lumière les détails de la partition, sans phrasés bousculés, et d'exalter l'individualité des timbres de chaque instrument. Cette volonté de clarté est évidente dès qu'on compare avec d'autres interprétations. Un autre avantage est que ces Brandebourgeois triomphent par la couleur, les timbres instrumentaux.
Il y a donc tout de façon équilibrée et pensée, mais cette avancée paisible et cet équilibre s'accompagnent souvent de bien peu de tension, c'est pourquoi on écoutera aussi d'autres interprètes, Goebel par exemple, qui n'a pas par ailleurs les avantages de la version de Pinnock.

Les options sont en gros les mêmes pour les quatre Suites pour Orchestre, datant de 1978 et 1979, mais il faut signaler que dans les Ouvertures, c'est à dire le premier mouvement de chaque Suite, The English Concert et Trevor Pinnock ne répètent pas les parties B (rapide) et A' (lente, en principe modification de la partie A) après l'audition de l'ensemble.

La deuxième partie du coffret comprend 19 concertos, autres que les Brandebourgeois : 6 concertos pour clavecin (BWV 1052 à 1056, 1058), 3 concertos pour 2 clavecins (BWV 1060 à 1062), 2 concertos pour 3 clavecins (BWV 1063 et 1064), un concerto pour 4 clavecins (BWV 1065), un concerto pour clavecins et 2 flûtes (BWV 1057), le "Triple Concerto" BWV 1044 pour flûte, violon et clavecin, un concerto pour hautbois et violon (BWV 1060R), un concerto pour hautbois d'amour (BWV 1055R), 2 concertos pour violon (BWV 1041 et 1042) et enfin un pour 2 violons (BWV 1043).

On retrouve cependant parfois la même musique. Il faut savoir que BWV 1060R et BWV 1055R sont des reconstructions à partir des concertos pour un ou deux clavecins, puisqu'on suppose que la version originale était pour respectivement le hautbois et le hautbois d'amour, que BWV 1057 est une transcription (faite par Bach, à la différence des précédents) du Concerto brandebourgeois n°4, que BWV 1054 (pour clavecin) est une transcription de BWV 1042 (pour violon), que BWV 1058 est une transcription de BWV 1041 (mêmes instruments), que BWV 1062 (deux clavecins) est une transcription de 1043 (deux violons). Par ailleurs, on suppose que certains concertos pour clavecin avaient comme origine des concertos pour d'autres instruments (mais on n'est pas sûr desquels), que plusieurs sont des transcriptions, avec amélioration, de concertos d'autres auteurs, Vivaldi ou autres.

Dans les concertos pour clavecin, Trevor Pinnock est le soliste. L'impression n'est pas la même que dans les cas où le chef et le soliste sont différents : Christophe Rousset et Christopher Hogwood Les Concertos pour clavecin, par exemple. Dans ce dernier cas, la personnalité du soliste se distingue nettement du caractère de l'ensemble; je préfère, dans ce cas au moins. D'autres clavecinistes s'ajoutent, toujours dans le même ordre, Kenneth Gilbert étant le deuxième. Parmi les autres solistes, il faut citer Simon Standage (violoniste) et David Reichenberg (hautboïste).

Il m'est difficile de juger avec précision des interprétations, car parfois je ne connais pas d'autres versions (sauf à la rigueur anté-baroqueuses) ou mes souvenirs sont trop flous. J'ai pu comparer les concertos pour un seul clavecin avec la version Rousset-Hogwood. Dans BWV 1052, je préfère assez nettement Pinnock, mais dans BWV 1053, c'est l'inverse; globalement, il me semble que j'ai plus de goût pour l'animation, la tension et les tempi un peu plus rapides de Rousset et Hogwood, mais ça peut dépendre des mouvements et les deux versions me paraissent apporter des choses différentes, tout en étant excellentes. Pour le concerto pour violon BWV 1041, cette interprétation dépasse à mon goût celle du Café Zimmermann, notamment en raison des mérites de Simon Standage. Préférence inverse pour BWV 1061 (affaire de vélocité sans doute).

Cette réalisation garde donc ses mérites plus de trente ans après, mais si on compare avec d'autres interprètes, en particulier ceux qui nous ont habitués à des tempi rapides, on peut souhaiter plus de vivacité et aussi de tension ou trouver qu'il y a d'autres options possibles, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Pour le "Triple" Concerto (flûte, violon, clavecin) BWV 1044, où j'ai pu comparer avec trois autres versions, j'ai par exemple trouvé Pinnock bien lent, mais j'ai écrit plus haut que ça permettait aussi d'éclairer les détails.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 1 févr. 14 23:00:25 GMT+01:00
Henrard dit:
Vous refaites mon parcours musical de Bach ;-) VU

En réponse à un message antérieur du 2 févr. 14 00:29:57 GMT+01:00
Oui, mais je mets quelques nuances. A propos, j'ai trouvé à Toulouse, à la médiathèque, les Brandebourgeois par Fasolis. Je n'ai pas pu les emprunter, mais je le ferai prochainement. Encore un autre univers sonore.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (4 commentaires client)
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Occitània

Classement des meilleurs critiques: 24