Commentaire client

25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La machine judiciaire au vitriol de Dupontel - un de ses meilleurs films., 8 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : 9 mois ferme [Blu-ray+ DVD + Copie digitale] [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] (Blu-ray)
Albert Dupontel est très à part dans le milieu cinématographique français. Il récidive dans son humour très décalé avec Neuf mois ferme, où une juge en pleine ascension se découvre enceinte de plusieurs mois déjà malgré une vie de célibataire endurcie. Et sa surprise tourne à l’horreur quand elle découvre que le père serait, non ce répugnant collègue qui la drague depuis longtemps, mais un cambrioleur récidiviste poursuivi pour une agression épouvantable. Le synopsis pourrait être celui d’un drame compassionnel, mais dans les mains de Dupontel cela devient une farce férocement drôle. Comme à son habitude, le réalisateur incarne lui-même l’un des rôles principaux, en l’occurrence le père putatif répondant au doux nom de Bob Nolan. Quant à l’héroïne, c’est la géniale Sandrine Kiberlain qui se charge de l’interpréter, avec tout le génie comique dont elle est capable. Le duo fait des étincelles à l’écran. Ils sont épaulés par de solides seconds rôles, parmi lesquels on retrouve Philippe Uchan et Nicolas Marié, deux fidèles de Dupontel.

L’humour très particulier de l’auteur est en réalité calqué sur un procédé classique des Monty Python : l’un des personnages réagit de façon sérieuse à une situation où son interlocuteur est totalement absurde. Mais surtout, les rôles s’échangent selon les scènes, de façon à ce qu’on ne sait jamais à l’avance qui sera réaliste et qui sera absurde. Cela donne un humour très décalé, toujours second degré, et constant dans ses effets de surprise. Et surtout, aucun personnage ne devient jamais l’idiot de service du film (puisque ce rôle change à chaque scène), ce qui nous permet de nous attacher à eux malgré le décalage permanent. Cela dit, notons que, depuis Bernie, l’humour de Dupontel s’est un peu adouci (mais « un peu » seulement). Très féroce voire carrément trash à l’époque, son outrance s’est un peu assagie sans pourtant perdre ni sa vigueur ni sa pertinence. Ni même son impertinence, car il n’hésite pas à monter en épingle les travers et les petits arrangements d’une justice imparfaite.

A cela, s’ajoute un sens visuel réel dans la réalisation. Dupontel déploie une évidente créativité dans ses cadrages, et ne met pas seulement sa caméra au service de son script. Il y a, notamment, de très beaux plans circulaires dans le salon de l’héroïne, ou des jeux de miroirs fort intelligents pour éviter les banals champ/contrechamp de dialogues. Dupontel a toujours été un vrai metteur en scène, et son travail, son inventivité, son attention au détail se constatent à l’écran avec plaisir. L’humoriste de scène ne se contente pas de son texte mais assume sa casquette de réalisateur avec une conscience aiguë.

Neuf mois ferme est donc un excellent film comique, à l’humour très décalé. Dupontel nous sert là l’un de ses meilleurs films, tout simplement (son chef-d'oeuvre restant l'extraordinaire Le Créateur) !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 16 mars 14 10:08:58 GMT+01:00
Commentaire excellent. J'avais aussi beaucoup aimé "Le vilain" avec Catherine Frot, une mère aussi décalée que son fils qui la rate à chaque tentative de meurtre. Super Dupontel !!
‹ Précédent 1 Suivant ›