Commentaire client

22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vive le Blu-ray audio !, 30 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Breakfast in America - Blu-Ray Audio (Blu-ray Audio)
En préambule, je tiens à préciser que je n'ai aucun lien avec Universal.

Je suis un grand amateur, au sens plein du terme, de musique depuis plus de 30 ans. Autant dire que je suis passé par tous les stades : vinyle, bien sûr, mais aussi cassette, bande magnétique, CD, DCC, MD, SACD, SHM-CD, DVD-Audio, puis fichiers dématérialisés (tous formats). Je pense que rien ne m'a échappé.

Je ne suis pas nostalgique, juste amateur de bon et gros son. Et jusqu'à présent, rien n'a égalé le vinyle, sauf peut-être quelques rares SACD, notamment en termes de précision ou, comme vous l'avez déjà lu, de dynamique. Je dis bien "rares" car bien souvent le mastering et le pressage de la majorité des SACD était bâclé.

Et puis voilà un certain 30 juin où, une fois de plus, appâté par un nouveau support - le bluray audio - je teste. Il y a quelques mois j'avais acheté sans grande conviction le Grrrr des Stones en Bluray audio. Pas mal, mais pas la claque attendue. Et puis là, direction une enseigne de vente en dur célèbre qui distribue les Bluray audio en exclu jusqu'à septembre 2013. Une offre alléchante pour les adhérents finit de me convaincre et je craque pour Supertramp Breakfast in America, Stevie Wonder Songs in the key of life, Pierre Henry Messe pour le temps présent, Serge Gainsbourg Histoire de Melody Nelson et Miles Davis Ascenseur pour l'échafaud.

Mon installation est correcte sans être élitiste. Un bon lecteur de Bluray associé à un ampli avec le décodeur ad-hoc. Tranquillement installé, je lance la lecture, sans grande conviction. Et puis là, c'est le choc. A l'ère du MP3 et consorts avec leur qualité médiocre à laquelle nous avons fini par nous habituer, je frissonne à nouveau à l'écoute d'un disque. Un vrai. En chair et en os ! Pourtant ces titres je les connais. Pour ainsi dire par coeur. Je les possède dans différents formats et n'avais sans doute pas besoin d'un nouveau. Mais je les redécouvre. M'en délecte. Du grand bonheur tant la dynamique me rappelle celle de mes bon vieux vinyles...

Plusieurs interrogations cependant : le prix, quelque 25 euros pour des titres de catalogue archi-rentabilisés depuis des décennies. M. Universal nous prend vraiment pour des gogos. Ensuite, le choix, très limité pour l'instant. Enfin, et c'est peut-être l'essentiel, ce format va-t-il perdurer ? Quand à M. Universal, s'il lui prenait l'envie de m'envoyer quelques autres galettes je suis preneur.

Bonne écoute !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 5 juin 13 01:49:24 GMT+02:00
Pierre dit:
Je n'irai pas jusqu'à prétendre que "quelque chose vous a échappé", car votre historique des supports enregistrés est très complet, mais il n'est cependant pas exhaustif: vous omettez en effet la "bonne vieille" cartouche 8 pistes, ainsi que la DAT (Digital Audio Tape), sur laquelle le premier album au monde à avoir été commercialisé fut le "Real Life" des Simple Minds, paru sur le label Virgin en 1991. Inutile de préciser l'extrême rareté de cette édition à l'heure actuelle, l'album ayant été édité sur ce support en quantité homéopathique...
Quant au "petit-déjeuner américain", il est tout à fait exact qu'il n'a, sur aucun autre support disponible auparavant, jamais eu autant de saveur !

En réponse à un message antérieur du 5 juin 13 22:58:12 GMT+02:00
Laurent dit:
Vous avez raison, j'ai oublié ces 2 supports, la DAT est d'ailleurs un de mes préférés que je n'utilise que très peu, pour réaliser moi-même des enregistrements. Quant à la 8 pistes, je n'ai jamais eu l'occasion d'en écouter. Avez-vous testé les Bluray audio ?

En réponse à un message antérieur du 6 juin 13 01:37:43 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 6 juin 13 01:46:07 GMT+02:00
Pierre dit:
C'est vrai que la DAT a(vait) d'excellentes performances techniques.
Personnellement, j'aime bien enregistrer sur MiniDisc: d'une part, il offre des possibilités de montage extraordinaires (inexistantes sur un CD-R), d'autre part, la compression mise au point par Sony est tout à fait acceptable par rapport au résultat final.
Par contre, la cartouche 8 pistes ne m'a jamais attiré, en raison des gros problèmes de stabilité de la bande...
Comme vous, j'ai eu envie de tester quelques Blu-ray audio. J'ai donc également profité de l'offre Fnac, mais je n'en ai pris que 3: Breakfast in America, Melody Nelson (je vais d'ailleurs poster ici-même un commentaire dans quelques jours), et puis je me suis dit qu'un disque de musique classique serait aussi une bonne idée. J'ai donc initialement jeté mon dévolu sur la 9ème de Beethoven par Karajan, mais le support était défectueux. Je l'ai échangé contre un autre exemplaire: même défaut au même endroit ! Je me suis donc "rabattu" sur la 5ème de Mahler, toujours par Karajan. En classique, ce qui frappe tout de suite, c'est la possibilité de "monter le son" sans aucun phénomène de distorsion ni de saturation, ce qui n'est pas du tout évident avec une oeuvre interprétée par un orchestre philharmonique de 125 musiciens, où alternent pianissimos imperceptibles et fortissimos tonitruants.
Mais si les responsables de Universal souhaitent qu'on adopte leur nouveau produit, la moindre des choses serait quand-même d'en assurer une fabrication irréprochable !!!
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 181.424