ARRAY(0xab798810)
 
Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tout mais pas l'Indifférence..., 21 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le bleu est une couleur chaude (Broché)
La passion amoureuse de deux jeunes femmes des premiers émois jusqu'à la mort...
BLEU est le récit sensible d'une adolescente qui découvre son amour fou pour une femme . Elle ne l'a pas décidé , elle lutte contre , elle se dégoûte , elle doute , elle souffre . Il y a vraiment quelque chose de poignant dans l'histoire de Clémentine perdue dans ses pulsions incontrôlable, en proie au regard de l'autre et surtout d'elle même .

La métaphore de la renaissance y est subtile : l'adolescence est cette période où l'enfant sort de sa carapace pour devenir un adulte . Durant ce laps de temps , le voici en proie à toutes sortes de questions qui vont déterminer sa vie . Plus qu'un récit sur l'homosexualité , BLEU raconte le parcours initiatique de Clémentine qui n'a pas choisi sa passion , ni son mode d'expression.

Julie Maroh sait retrouver la voix adolescente ; elle peint des scènes crédibles de cette vie partagée entre études , plaisirs et doutes . On lui est gré également de ne pas sombrer dans la caricature : les garçons ne sont pas des crétins à ne penser "Queue" , les homos ne sont pas réduits à ce stéréotype hypersexué . Il n' y a aucune scènes scabreuses ou provocante , l'évolution des sentiments est naturelle . Lorsque nos deux amies consomment enfin leur passion , le lecteur qui a développé beaucoup d'empathie à leur égard partage leur plaisir . Et si l'image d'un baiser et d'un cunnilingus choque les mentalités , c'est bien dommage, voire triste quant à la vision de la sexualité féminine...

L'amour entre Clémentine et Emma est raconté sur plusieurs années avec ses joies et ses nombreuses contraintes . Le dessin de Meroh est très joli , compromis entre le dessin européen et le manga. Plein de rondeurs appropriées au corps féminin , nos amies ont un regard félin qui rappelle aussi parfois le trait de Gabriel Rodriguez dans l'autrement poignant Locke and Key

Pour autant le récit n'est pas exempt de défauts : pas mal de fautes d'orthographes , des bulles de pensées maladroites puisque le récit est déjà vu par le biais du journal de bord de Clémentine et un rythme un peu saccadé . Alors que Maroh prend son temps et brosse admirablement l'évolution des sentiments des deux filles , la maturité de la relation ne l’intéresse pas . Et Maroh n'échappe au cliché de la routine qui découle de l'âge adulte , comme si la passion était l'apanage de l'adolescence et que la responsabilité entraînait forcément l'ennui .
joue également un peu fort la mélodie du mélo façon Love story, même si au final l'image du coeur qui lâche est tout à fait appropriée .

Une bien belle histoire que l'on referme le coeur serré et une petite boule dans la gorge . En décrivant la naissance de l'amour comme une mutation , et malgré quelques effets naïfs , Maroh parle avec justesse de l’amour , la vie , la mort .

Sans le savoir , elle a peut être écrit son Blankets.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 21 nov. 13 19:55:23 GMT+01:00
Présence dit:
As-tu sciemment inséré un lien vers la version en grec de Blankets ?

En réponse à un message antérieur du 21 nov. 13 21:04:52 GMT+01:00
J'aimerai te dire que j'ai volontairement envoyé mes lecteurs se faire voir chez les grecs mais il s'agit effectivement d'un mauvais lien !
Quel oeil en tout cas !

En réponse à un message antérieur du 23 nov. 13 08:33:10 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 23 nov. 13 08:33:45 GMT+01:00
Tornado dit:
Ma lecture de ton commentaire a été parasitée par la blague qu'un de mes amis me fait tout le temps dès que je commence à parler un peu "intello" avec sa femme. A chaque fois il me regarde avec son air sérieux et son sourire en coin et il me demande : "Crois-tu que la mort d'un amour peut donner naissance à un amour mort-né ?". Flute, j'avais ça en tête, là...

En réponse à un message antérieur du 23 nov. 13 09:16:18 GMT+01:00
Tu diras à ton copain qu'il parasite mon fan club !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.5 étoiles sur 5 (84 commentaires client)
5 étoiles:
 (55)
4 étoiles:
 (18)
3 étoiles:
 (7)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 17,50
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Bruce Tringale
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 39