Commentaire client

16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une page d'histoire bouleversante, 8 mai 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une femme à Berlin: Journal 20 avril-22 juin 1945 (Broché)
L'auteur est une femme qui a tenu à rester anonyme, et qui décrit les jours qui ont précédé et suivi la chute de Berlin.

Difficile de dire qu'un livre qu'il est sublime lorsque qu'il parle d'horreurs vécues, de mort, de viols et de famine, mais cette femme a un style magnifique, qui arrive à nous faire deviner l'atmosphère hors du temps d'une ville dévastée, désertée par ses défenseurs et envahie par l'ennemi, un ville qui ne connait plus aucune loi et qui n'est plus gouvernée par personne, au moins durant les jours qui ont suivi la chute de la ville.

Pas d'idéologie ni de parti-pris, il n'y a pas de manichéisme du style "méchants ennemis" contre "gentils compatriotes", ni dans le sens inverse non plus. Plus de moralité, de culture, de bienséances. Rien que des survivants, civils ou militaires des deux bords, qui ont tous un besoin absolu de survivre, de s'accrocher à la vie au moins pour quelques heures, et ce à n'importe quel prix. Avec, dans le cas de cette femme, un sens de l'humour salutaire et un recul étonnant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 8 janv. 09 13:14:20 GMT+01:00
Alex draiB dit:
Une jeune femme ou plutôt un Ange déchu face à l’épouvante !
Un corps doux, sensuel, fragile, à l’âme d’airain s’expose, pétri, bafoué dans un cahot de gravats, d’aciers et d’immondices ou seule couleur, le rougeoiement diabolique du ciel ;
La réalité dépasse de loin une fiction kafkaïen;
Son absence d’apriori, de haine, de préjugés, les sévices endurés, l’héroïsme et la subtilité du témoignage rapporté mérite largement l’absolution du damné ;
L’humanité des deux sexes la rejettera au nom de valeurs monothéistes dont les coutumes sont de punir les victimes afin de se soustraire à la culpabilité.
Certains critiques réduisent ces mémoires au rang de « document », et par de longs commentaires embarrassés croient nécessaire de justifier leurs divulgations ; Ils obéissent inconsciemment aux même reflexes sociaux que ceux que j’exposais plus haut ;
Réduisent-ils la littérature à la seule forme de la plume ? Car nous sommes bien ici en présence d’un chef d’½uvre ;
Que ceux qui craindraient d’être parmi les protagonistes, « lâches « ou « bourreaux », se taisent, le silence est rédempteur.
Par honnêteté, il convient de faire tomber la magie de l’anonymat, l’identité de l’auteur est connu depuis 2003, soit deux ans après sa mort ; il s’agit de Marta Hillers née le 26 mai 1911 à Krefeld (Allemagne) et disparue le 16 juin 2001 à Bâle (Suisse), nullement déchargée de son fardeau mais l’âme en paix.
Alex draiB
PS : Que ceux que ont pu découvrir une photo de Marta veuille bien me la faire parvenir, je n’ai pas trouvé …Merci alexdraib@djin.fr
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : france

Classement des meilleurs critiques: 229.410