Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Increvables (3,5/5), 25 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unbreakable (CD)
Unbreakable, ou le retour des hommes qui aiment les aigles... ou qui font semblant de les aimer afin de se faire bien voir des écolos et de bénéficier de réductions avantageuses chez Nature et Découvertes. Voilà, la rumeur est lancée.
Neuvième album des métalleux teutons, ce disque est celui (c'est le groupe qui le dit) du retour aux sources. Aaahh, le bon vieux "retour aux sources", concept si attrayant pour le fan de la première heure ! C'est si rassurant un retour aux sources, non ? Moui. Allez, ne tournons pas autour du pot, Unbreakable est un album honorable et, franchement, les gars de Primal Fear ont fait pire (Jaws Of Death ou The Devil's Ground)... mais ils ont également fait mieux (Primal Fear, Seven Seals ou New Religion).

Commençons par le positif. Comme d'habitude, le Heavy puissant des Allemands est doté d'une production impeccable qui souligne aussi bien la section rythmique ultra-carrée (avec la basse de Mat Sinner et les parties de batterie de l'excellent Randy Black) que les riffs et soli balancés par la paire Magnus Karlsson / Alex Beyrodt. Le chant de Ralf Scheepers est lui aussi bien mis en valeur. Un petit mot sur ce dernier, il est tout bonnement incroyable. Alors qu'il est maintenant plus proche de la cinquantaine que de la quarantaine, sa voix ne semble pas vieillir et il nous offre une prestation quatre étoiles pour le moins impressionnante. Dès les premières notes de Strike, ça saute aux oreilles, le vocaliste domine le couplet de sa puissance, il est impérial.
Musicalement, il s'agit toujours de Heavy Metal speedé influencé par les maîtres Judas Priest et Accept. Gros riffs, rythmiques en béton, vocaux puissants et aigus, double grosse caisse, sans oublier les refrains fédérateurs composés pour être repris par la foule, tout est là. En plus, le niveau général des compos présentées ici est plutôt de bonne facture, alors que demande le peuple ? On y vient.

Oui, c'est bien fichu. Bien sûr, c'est entraînant. Mais voilà, on a le sentiment que Primal Fear fait son boulot et rend une copie de bon élève alors que, vu son expérience et son potentiel, le groupe devrait rafler la mise et se retrouver leader du genre. Le fameux retour aux sources évoqué plus haut n'aide pas. La formule (d'un classicisme forcené) déclinée par les Allemands tournait déjà en rond au bout de quatre ou cinq albums... pourquoi semblerait-elle moins éculée aujourd'hui, à l'heure de leur neuvième livraison ? Pour ma part, j'avais apprécié les petits changements survenus sur des albums comme Seven Seals ou New Religion qui montraient un groupe soucieux de faire évoluer sa musique. Ces deux disques étaient, à mes yeux, ce que Primal Fear avait sorti de plus excitant depuis leur premier essai. Mais là, ils font machine arrière. Même la jaquette est repompée sur celle de Jaws Of Death...
Alors évidemment, tout ça ne donne pas un mauvais album. Il y a même quelques titres qui font bien plaisir. Strike, malgré son côté "relecture de Chainbreaker" (chanson dispo sur le premier album), s'avère efficace et, encore une fois, le travail de Ralf Scheepers laisse pantois. Give 'em Hell et le premier single, Bad Guys Wear Black, nous séduisent avec des refrains bien accrocheurs. A ce propos, le refrain de la chanson titre est également un modèle du genre, la mélodie est imparable, on l'a en tête pendant toute la journée... on appelle ça un hymne.
A côté de ça, il y a aussi les paroles clichées et bêtasses, ainsi que les morceaux en pilote automatique aux riffs et mélodies déjà entendues. Clairement, ce qui manque à Unbreakable, c'est l'élément de surprise, la prise de risque qui fait la différence... et, parfois, l'inspiration aussi. On retiendra quand même quelques salves comme Blaze Of Glory ou les morceaux déjà cités, mais on ne sera pas plus ému que ça à l'écoute de titres certes speed et bien ficelés mais trop convenus, à l'instar de And There Was Silence. Les âmes sensibles apprécieront la ballade Born Again, et les amateurs de compos longues et épiques ne bouderont pas Where Angels Die dont je ne serais pas surpris d'apprendre qu'elle a été composée par Magnus Karlsson tant la mélodie flatte l'oreille (souvenez-vous, il a notamment composé les albums Allen-Lande, alors la mélodie accrocheuse, ça le connait), mais certains se sentiront peut-être frustrés de trouver tout cela sympa sans trop pouvoir crier au génie. Disons que ça dépendra des attentes et du niveau d'exigence de chacun.

Unbreakable est donc un solide album de Heavy Metal stéréotypé et efficace, impeccablement interprété et produit, mais qui manque un peu d'ambition. Les irréductibles voulant passer un bon moment se feront une joie de retrouver Primal Fear et headbangeront jusqu'à plus soif, les auditeurs plus exigeants (ou ceux qui n'ont jamais été passionnés par ce groupe) passeront peut-être leur tour. Choisissez votre camp !

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

4.0 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Andrésy, France

Classement des meilleurs critiques: 385