undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LEGENDAIRE, 1 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Awake (CD)
"AWAKE" est l'un des meilleurs albums hard rock progressif que la terre porte. C'est un monument de technique, de feeling, de TOUT. Il est dur de trouver des superlatifs pour résumer cette oeuvre, mais tous les amateurs de prog de la planète le connaisse et le vénérent, sans contestation ! C'est une référence en la matière... plus on l'écoute, plus on l'aime. Dream T. produit une musique non linéaire, mais pyramidale, qui peut paraître chaotique et déconstruite de prime abord, mais que l'on apprend à aimer et qui forme un amalgame indisociable au final...

Encore sous le charme de Images & Words, qui n'en finit pas de livrer ses subtilités écoute après écoute, le monde se ramasse le fantastique Awake en pleine poire, et du coup, va avoir de quoi alimenter ses tympans pour de nombreuses années, car si son prédécesseur était touffu, celui-ci est une véritable jungle amazonienne sonique, le bordel en moins. Car c'est ce qui prime toujours (à cette époque) chez Dream Theater : la technique au service du feeling, et donc pas question de partir dans des digressions musicales bizarres et autres expérimentations à la limite de l'audible. Non.

Awake est un momument. Soixante quinze minutes de bonheur réparties en onze titres dont une longue pièce divisée en trois chansons (A Mind Beside Itself est un morceau divisé en trois parties : Erotomania, Voices et The Silent Man). Un son moderne, agressif, un propos résolument intelligent et venant profondément du coeur à la fois. Il y a de quoi s'en mettre sous la dent...

6:00 démarre le bar et déploie immédiatement le talent de tous : rythmique syncopée en béton, claviers élaborés, guitare (sept cordes) de Petrucci, qui tissent un tapis rouge sur lequel Labrie va avancer en toute majesté et puissance. Surprenante et forte, cette intro donne le ton du disque et se confirme sur Caught In A Web avec son refrain accrocheur et ses tiroirs. On reste en altitude qualitative, suspendu à un éventuel faux pas... qui ne viendra jamais. Innocence Faded reste dans la même veine, très technique mais outrageusement bourrée de feeling, et c'est ce paradoxe qui caractérise à la fois le disque et le groupe.

La suite Erotomania, Voices et The Silent Man (au total plus de vingt minutes) est ensorcellante, passant des hauteurs puissantes (Voices) à la paix la plus totale (Silent Man), et révèle une volonté du groupe de faire transpirer ses jams créatifs et beaux sur ses disques. Même pas peur ! On se relève difficilement de cet enchainement, mais heureusement The Mirror prend la suite, structuré sur six minutes (moyenne des titres "courts" du disque !), et relance de mieux vers un Lie très heavy, presque sombre, chanté par un Labrie possédé. Paradoxe encore, c'est Lifting Shadows Off A Dream, très aérien, qui prend le relais, conférant encore plus de relief à l'ensemble (et à ce stade, le cerveau a du mal à suivre, convaincu qu'il va lui falloir au moins dix écoutes pour commencer à cerner le sujet). Scarred et ses onze minutes sont impitoyables, et c'est enfin Space Dye Vest, titre composé en forme d'adieu par Kevin Moore, qui clôture le bal en "seulement" sept minutes trente d'une intensité rare... On sort de ce trip retourné, bouleversé, rêveur, hagard... et on en redemande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Nice

Classement des meilleurs critiques: 268