undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Commentaire client

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 séminal, 23 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kick Out The Jams (CD)
Impossible d'imaginer que ce live a été enregistré en 1968. Très en avance sur l'époque, d'une violence infiniment supérieure à tout ce que se fera jusqu'à l'album Raw Power des Stooge ( les petits frères du Mc5). Les punks se souviendront aussi de ce groupe,qu'on dit quelque fois proto-punk, mais les deux guitaristes sont d'une virtuosité qu'on ne retrouve dans aucun groupe punk. Le chanteur est enragé et a des moyens respectables. Ecoutez-le et vous comprendrez pourquoi c'était le groupe préféré de Mick Jager.
Un des très rares live qui ne soit pas surfait. Là il se passe vraiment quelque chose. Les 2 albums studio qui suivront, quelles que soient leur qualité, ne retrouveront pas cette rage. Un trip.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 27 déc. 15 20:27:41 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 27 déc. 15 20:29:25 GMT+01:00
Ce sont surtout les groupes punks du Royaume Uni qui étaient dépourvus de guitaristes virtuoses. Mais le punk, sur le plan musical et non plus vestimentaire, est, comme le jazz, le blues et le rock'n'roll, né aux Etats Unis. Et dans les proto-punks (MC5, Stooges, New York Dolls, Heartbreakers, Dictators, Blue Oyster Cult, etc...) on trouve fréquemment des guitaristes de très bon niveau : Kramer et Smith (MC5), Ron Asheton (Stooges), Johnny Thunders (NY Dolls, Heartreakers, Voivoids), Ross the Boss (Dictators, Shakin'Street, avant de former son propre groupe), Lenny Kaye (Patti Smith, la marraine du mouvement punk US).
Il faudra attendre les Ramones (band de New York City) pour trouver sur le territoire US les premiers groupes basés sur l'énergie pure, où le niveau technique n'a plus grande importance.
Par ailleurs, j'adhère à votre commentaire concernant ce bon petit album des MC5.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 356.309