Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Recueil sympathique de lettres d'écrivains à leurs mères, 15 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : "Ma chère Maman..." : De Baudelaire à Saint-Exupéry, des lettres d'écrivains (Poche)
Ce recueil est, conformément à la collection, court. Il rassemble une à quelques lettres adressées par des écrivains à leurs mères, extraits de livres publiés chez Folio. Une brève notice biographique présente chaque auteur et précède sa correspondance.

J'ai particulièrement apprécié les courriers tourmentés, désolés, de Baudelaire (notamment juste après la publication des "Fleurs du mal"), celui amusé, pittoresque de Faulkner arrêté à Dieppe par des gendarmes ignares et le premier de Saint-Exupéry dans une pièce musée, fourre-tout, de souvenirs représentant Napoléon.

Cet ouvrage est agréable à lire, sans pour autant avoir la prétention de nous apprendre beaucoup sur la psychologie des auteurs. Je prends pour référence, sur ce plan, le remarquable ouvrage de Stefan Zweig "Hommes et destins" qui vous transportera à des hauteurs inouïes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 10 de cette discussion.
Message initial: 18 oct. 09 21:59:43 GMT+02:00
VU. Excellente idée que ce recueil
Cela m'a fait TILT tout d'un coup, l'épistolaire, un genre que j'affectionne mais que j'ai horreur de pratiquer, pauvres parents !
Tilt parce que j'avais l'intention de relire Saint Ex., les lettres à sa mère et lettres de jeunesse. Il est là à mon chevet.
Et retilt parce que je planche depuis quelque temps sur lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke. Difficile de faire un COM sur cette correspondance !
Penser à relire également les lettres à sa fille de Colette, de George Sand et peut-être Madame de Sévigné ? Pourquoi pas ? - Les soirées d'hiver vont être bien utilisées.
+ "Ma chère maman..."

PS - IPHIGENIE c'était un prétexte, les jeunes ne veulent plus lire ! Les miens en dehors des BD , nada !...

En réponse à un message antérieur du 19 oct. 09 08:47:43 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 9 mars 12 10:31:56 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 19 oct. 09 17:15:22 GMT+02:00
Je suis heureux de vous voir de retour en France après votre voyage chez nos amis américains.
Pour Baudelaire, voyez les réflexions de l'honnête bourgeois dans le Confort Intellectuel. ce sont les miennes.
Le livre est d'actualité dans notre époque d'impostures.

En réponse à un message antérieur du 19 oct. 09 19:31:13 GMT+02:00
Quand j'aime un auteur, je lis TOUT de lui: tout Rimbaud, tout Proust, tout Conrad, tout Maupassant,Tout Raspail (Le camp des saints, bouquin prémonitoire ou Antoine d'Araucanie qui a habité à quelques maisons de chez moi......), TOUt Giono, tout Saint- Exupéry, etc....................et j'ai Tout lu de Zweig que j'adore (surtout ses chefs-d'oeuvre de psychologie et sa biographie de Marie- Antoinette car vous le savez j'ai vécu dans une famille royaliste), j'ai souvent vu vos commentaires sur ses livres: merci! Quant aux jeunes, étant prof de Lettres, je connais le problème, je me bats contre leur désintérêt, la lecture s'effondre; comme je le dis dans ma présentation de profil amazon,, je ne serai pas la même sans les livres, certains restent gravés en moi et m'ont faite telle qu'aujourd'hui je suis , telle que je deviendrai demain................Sans eux et l'amour, la vie
serait impossible, impensable.
Merci aussi de vos commentaires sur mes dernières lectures , sur ma prose sensible (ou pratique), je vous ai laissé quelques commentaires sur des lectures anciennes (ex. Le père Gilbert ou.......;l'odieux Onfray) mais rien de très important, je bosse comme une malade et m'effondre ensuite sur un livre au chaud ...quel livre au fait commence par "au fond on n'est bien que couché".............?

En réponse à un message antérieur du 19 oct. 09 21:08:57 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 9 mars 12 10:32:00 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 21 oct. 09 11:15:15 GMT+02:00
pour l'ivre libre
Votre passion pour les livres est très émouvante et votre combat est particulièrement louable dans notre société d'apathie.
Je ne comprends pas ce que l'odieuse Marie Antoinette, qui était prête à mettre la France à feu et à sang afin de mieux trahir son devoir, peut faire avec la cause du royalisme.

En réponse à un message antérieur du 21 oct. 09 15:20:33 GMT+02:00
Pour Olivier comte: Marie -antoinette? excusez -moi de vous conseiller ceci: sortez des clichés et lisez justement le livre de Zweig, elle était autrichienne comme lui et il a dressé son portrait juste après avoir eu accès à de nombreux documents ignorés des français.De toutes façons, coupable ou pas, tout lynchage de ce type m'est odieux. La révolution: un bain de sang ignominieux. SVP lisez la chambre de F.Chandernagor vous saurez comme les gardiens de la reine et de son fils étaient avinés, comment on a rendu son fils (probablement doué) quasi autiste, dans quelle solitude il a été détenu; je devrais parler d'abandon plus que de solitude. Qu'avaient-il fait pour mériter cela?

Publié le 21 oct. 09 16:54:47 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 21 juin 10 16:17:05 GMT+02:00]

Publié le 27 oct. 09 10:40:27 GMT+01:00
BAGRATION dit:
VU++++. Un grand moment d'écriture à Maman est la correspondance de Flaubert. Lors de son voyage en Egypte, il écrit des textes "cartes postales" à Madame Mère et des lettres pornographiques à l'ami Bouihlet.
Classées chrnologiquement dans l'édition de la Pléiade, cette alternance de "platitudes" eau de rose et de jouissances exaltées est des plus drôles. Toutes choses égales par ailleurs, c'est du Flaubert, du Grand, du Beau (pas Dubonnet), du Magnifique

En réponse à un message antérieur du 13 déc. 12 12:08:56 GMT+01:00
@Latour, moi aussi la prose de Zweig m'impressionne, mais trop je crois, c'est pas juste sa fin d'homme...
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (5 commentaires client)
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 0,29
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Latour07
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 378