ARRAY(0xad847bdc)
 
Commentaire client

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les horreurs de demain font partie du présent, 4 février 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable (Broché)
De façon un peu laborieuse et redondante, l'auteur se livre à une démonstration convaincante de la perversité du discours devenu brusquement dominant au sujet des risques encourus par notre modèle économique du fait de ses propres égarements. Ce discours évoque des dangers plus ou moins proches alors qu'ils sont actuels. Loin de chercher à susciter une rébellion contre ce qui est, ce discours tend à nous faire plier le dos et à jouir de ce qui est encore accessible en espérant que la tempête nous secouera moins fort que le voisin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 5 nov. 09 20:35:58 GMT+01:00
Jérémie dit:
Commentaire d'une écriture très sympa. On voit la dextérité dans les phrases :D
Donc en gros tu dis (de manière trés habile) que ce bouquin n'est qu'une mauvaise farce et qu'il prône l'inactivité et le fatalisme plutot que la réaction et l'action.
Mais la vraie question : Peut -on encore être d'une quelconque utilité face au désastre imminent ? L'auteur ne veut t-il pas justement nous signaler que le carnage est allé trop loin et que le monde n'a plus d'espoir ?

En réponse à un message antérieur du 1 mars 10 15:22:09 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 1 mars 10 15:23:42 GMT+01:00
pseudo dit:
Tu ne semble pas décrypter le style hégelien (même s'il semble te séduire) ! Relis plus lentement…
La clé est : "l'auteur se livre à une démonstration convaincante de la perversité du discours devenu brusquement dominant"… Tout le reste décrit ce discours dominant, pas le discours de Riesel !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.0 étoiles sur 5 (6 commentaires client)
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
EUR 10,20 EUR 9,69
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 879.924