Commentaire client

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Not the Life of Brian !, 21 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Life (Poche)
Paradoxalement , il n'existe pas tant que celà d'autobiographie des légendes du rock 70's . L'annonce de la parution des mémoires de Keith Richards compositeur et guitariste des Rolling Stones a fait autant de raffut que celles de Marlon Brando en leur temps ( Les chansons que m'apprenait ma mère) .
La presse a grandement exagéré l'aspect polemique du bouquin . On y parlait essentiellement de la petitesse de l'anatomie Jaggerienne et de règlements de compte impitoyables entre les Glimmer Twins .
Sur les 700 pages du bouquin , ce volet en recouvre une vingtaine et arrive tout à la fin . Et encore ! Richards pleure surtout son ami disparu sous les vagues de la Jet Set et déplore que celui ci se soit enfermé dans le rôle d'une icône inaccessible . Il n' y a rien de choquant , ni d'inédit là dedans ! N'est ce déjà pas le cas de toutes les stars de la musique ?
Entre temps , lorsque Richards parle de Jagger c'est essentiellement en terme laudatifs : une complicité qui a survécu au business , à la drogue , à cinquante ans d'une carrière musicale chaotique . Le vieux pirate ne tarit pas d'éloges sur les talents d'écriture de Jagger , sa rapidité d'exécution , sa facilité à traduire en mots les idées du guitariste .
Les habitués des Stones et notamment ceux qui avaient apprécié l'incontournable biographie de François BonRolling Stones, une biographien'apprendront rien de plus de ce qu'ils ne savaient déjà : Brian Jones était une ordure qui ne manque personne , la rivalité progressive entre la tête du groupe ( Jagger ) et son corps ( Richards), l'incroyable résistance physique du personnage qui , même sans coke, peut passer plusieurs jours sans dormir lorsqu 'il enregistre , épuisant par là même ses ingés sons ! Le guitariste traite celà de manière plutôt expéditive en n'y consacrant que quelques pages.
Le bouquin est d'avantage sur des anecdotes , des souvenirs et des réflexions amusantes sur le mode de vie rock. C'est en celà que réside la sève de Life . On y trouve pas ici de réflexions métaphysiques universelles écrites dans un style littéraire comme dans ( L'Intranquille) .
Nous avons plutôt à faire aux mémoires chaleureuses , viriles ( mais pas sexistes ) , drôles et sans auto complaisance d'un grand père à la vie incroyablement riche ! Bien sûr les poursuites entre Keith et les flics du monde entier , dignes de "Sheriff , fais moi peur " peuvent lasser à la longue ; mais elles complètent le portrait haut en couleurs du survivant du rock !
C'est aussi le récit de l'incroyable rédemption d'un type qui à la seule force de sa volonté s'est complétement passé de drogues du jour au lendemain . Et la description de ce milieu , de sa dépendance , de ses personnages et des désintoxications achèveront de dissuader le chaland de toucher à ces saloperies . Aucun discours moralisateur . Juste une description à la fois crue et pleine d'humour des effets des paradis artificiels dont Richards soutient qu'elles n'auront eu aucun effet sur sa créativité .
Plus que l'histoire des Stones , j'ai prix beaucoup de plaisir à lire les " à côtés" : l'intarissable passion de Richards pour la musique noire , ses jams avec des musiciens locaux ,la genèse de certaines chansons légendaires , l'histoire de son accordage en open tuning dans un style très imagé et accessible même au non musicien , l'apparition de personnages hauts en couleurs qui maintiennent que oui ! le rock est un style de vie fascinant et romanesques . On y croise John Lennon , James Brown , Chuck Berry , Les Ronettes , Jerry Lee Lewis , Gram Parsons, Jean Luc Godard dans des moments où tous ne semblent pas à leur avantage .
On peut quand même s'étonner que Richards n'accorde pas plus d'importance aux autres menbres de son groupe : Jagger n'apparait que sur une quarantaine de pages , Watts et Wood, pour qui le Keith nourrit une incroyable tendresse,itou , Wyman à peine 5 pages . Bon .
Life n'est certainement pas un ouvrage à la qualité littéraire qui vous retournera les tripes . Mais son humour , ses expressions irrésistibles et une philosophie certaine, quoique atypique de la vie , achèveront de transporter tout amateur de récit débridé . Très belles sélection de photos aussi .
Un sacré type !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-8 sur 8 de cette discussion.
Message initial: 21 mars 12 19:15:48 GMT+01:00
Présence dit:
Commentaire sympathique et lucide, avec une belle analyse mettant en évidence le thème principal de cet ouvrage. J'avoue que c'est un genre de bouquins (la biographie d'une star du rock) qui ne m'attire pas. De mémoire, je n'en ai lu qu'un seul, sur Frank Zappa.

En réponse à un message antérieur du 21 mars 12 20:06:19 GMT+01:00
Zappa ! Encore une personnage incroyable .
J'avoue qu'à part Hot rats , sa musique m'est très hermetique

En réponse à un message antérieur du 22 mars 12 13:06:45 GMT+01:00
Tornado dit:
Commentaire très instructif et plein de détails croustillants, comme d'habitude.

En réponse à un message antérieur du 22 mars 12 13:27:26 GMT+01:00
J'ai beaucoup aimé le fait que Keith comme Macca soient des types heureux . Le contraire de vieux cons à la Alain Delon , Depardieu , Bardot and co

En réponse à un message antérieur du 29 mars 12 22:15:10 GMT+02:00
M. Cyrille dit:
Essaie Sheik Yerbouti, c'est le plus accessible. Avec le Zappa in New York. Ou le Roxy & Elsewhere. Je ne les connais pas tous, mais certains Zappa me sont assez insupportable. Par contre j'en chéris d'autres.

En réponse à un message antérieur du 30 mars 12 13:01:40 GMT+02:00
J'ai entendu parler de Sheik Yebouti .
Zappa comme Dylan ou Neil Young ont une oeuvre gigantesque .
J'aime découvrir l'integralité de l'univers d'un artiste disque par disque , si possible dans leur ordre de publication. Ces discographies fleuves me les font toujours repousser à plus tard ...

En réponse à un message antérieur du 2 avr. 12 13:32:51 GMT+02:00
Tornado dit:
J'ai un pote qui s'appelle Zappa ! Il est fan de son homonyme. Il m'assure qu'il n'a jamais réussi à tout écouter de son idole, malgré sa collection dantesque.

En réponse à un message antérieur du 2 avr. 12 15:42:54 GMT+02:00
M. Cyrille dit:
J'en serais incapable. Je prends ce que je peux, et après, je me fais une idée selon les avis. Il y a quinze ans, j'ai tenté Neil Young avec Harvest, je n'ai pas accroché. Dix ans plus tard, je découvre On The Beach du même Neil Young, et là je fonce.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.9 étoiles sur 5 (36 commentaires client)
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:
 (14)
3 étoiles:
 (7)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
EUR 8,90
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Bruce Tringale
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 95