ARRAY(0xa8755ec4)
 
Commentaire client

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Ecce Trans-homo, 10 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cosmopolis (DVD)
Cronenberg continue sa mutation en nous offrant une sorte d'opus mystique qui s'ignore (encore) avec un regard lucide sur le monde de l'économie, présentée ici comme un cyber-capitalisme où Pattinson incarne l'indifférent, résidu du romantisme déclinant, nihiliste, le capitaliste du désir, celui qui se fait médusant, pierre en mouvement, pour suinter le sexe et s'arracher de l'immanence du monde de l'économie. Vampire d'un monde orwellien étouffant de bleu, d'acier, Pattinson réduit les êtres à des chiffres. Cronenberg ne peut plus nous refaire de la new flesh parce qu'il voit que cette esthétique est le coeur d'un système qu'il rejette et ne le fascine plus. Le rat symbolise ainsi l'échappée, la révolte anarchiste, et Cronenberg s'y agrippe pour laisser exprimer sa démesure. Nous sommes en effet passés du Cronenberg qui fait de la chair une pâte à modeler à du Cronenberg qui accentue le cérébral-mystique. Le réalisateur unit royaume financier à une inclination (encore timide) sacrée. La violence et le sacré. On saluera la vraie immersion éclairante dans ce monde de la spéculation, que la musique de Shore accompagne à la perfection. Le spectateur risque de s'ennuyer s'il ne saisit pas les multiples clins d'oeil adressés au monde des "possédés" de Dostoïevski ; on pense au monde du souterrain, à cet enfer post-humain qui pue la machine utilitariste. Derrière son masque clinquant proche d'un Bateman (American Psycho), Pattinson a subitement quelques sursauts : acheter une chapelle selon un caprice qui le dépasse, aller chez un coiffeur pour retrouver une rencontre simple, causer sous le regard de la Vierge, une pause qui va lui révéler les rouages de ce cauchemar sans issue. Royaume de l'immanence, de la cité qui se veut la finalité de l'homme-machine, homme-auto-mobile, autisme d'un mouvement digne de l'éternel retour, Cosmopolis traduit une science plus du tout fictive et qu'on retrouve à Wall Street, paradis du désincarné. Dans sa progression, la violence est nettement interrogée, celle qui nous bouscule pour capter du sens ; point d'accroche ultime de cette fièvre glacée, la scène finale est un écho à la scène de confession des "possédés" de Dostoïevski, avec Stravroguine, démon à l'intelligence FROIDE. Cosmopolis est l'occasion pour Cronenberg de sortir de ses fascinations pour la chair gnostique et s'auto-critique, sans la parodie ; c'est comme un "vidéodrome" inversé. Plus qu'un univers d'aquarium, le film s'achève avec une ouverture : dans son approche de la violence, Cronenberg y rencontre l'appel du sacré.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

2.8 étoiles sur 5 (27 commentaires client)
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (10)
 
 
 
EUR 11,99
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 1.405